Search

Dentelle & Pellicule

Un blog sur tout ce qui a trait au costume

Casse-noisette et les quatre royaumes – Bande-Annonce

Aujourd’hui, je suis retournée aux contes pour enfants, avec la bande-annonce de Casse-noisette et les Quatre Royaumes, le film de Lasse Hallström et Joe Johnston.

L’histoire

A la fête de Noël organisée par son parrain Drosselmeyer, la jeune Clara est transportée dans un monde magique où les casse-noisettes sont des soldats et les souris transportent les calèches …

Mon avis

Casse-Noisette est un des premiers ballets que j’ai eu l’occasion d’aller voir au théâtre. Depuis, j’ai pu voir plusieurs versions de ce spectacle, ainsi que des univers dérivés en conte et autres histoires. C’est un univers que j’aime beaucoup, car il mélange la magie de l’univers de Noël avec des éléments traditionnels d’un conte.

Donc évidemment quand j’ai vu qu’un film était refait sur le sujet, il a fallu que je regarde la bande-annonce.

Les images m’ont immédiatement envoutée. On sent évidemment l’esthétique qui semble se répandre dans les films pour enfants et adolescents depuis Narnia et Alice au Pays des Merveilles : un univers magique et fantastique qui émerveillera, mais plein de dangers et qui qui n’est pas aussi heureux qu’il n’y paraisse. Ajoutons bien sûr à cela une mode du XIXe siècle et un petit côté Steampunk, comme dans Hugo Cabret, et le tour est joué !

Si mes analyses semblent être des critiques, ce n’est pas le cas. Oui, sans doute, le schéma de ses films reste assez facilement similaire, mais néanmoins il fonctionne, donc pourquoi s’en priver ?

Les décors et les costumes ici ont l’air particulièrement soignés et l’histoire semble avoir pris quelques libertés avec le conte original, ce qui n’est pas pour me déplaire …

En conclusion je dirai que c’est un film de Noël qui m’a l’air d’avoir tout ce qu’il faut … en espérant juste qu’il ne contente pas d’une recette qui marche, mais qu’il n’oublie pas d’ajouter un petit quelque chose de plus …

 

Sortie le 28 novembre 2018

Complétez votre médiathèque :

Vous pouvez soutenir le blog en achetant sur Amazon, via les liens sponsorisés ci-dessous …

Et si vous souhaitez découvrir les musiques du ballet, ou de ces  films en illimité, profitez de l’offre de 30 jours gratuits pour tester Amazon Music Unlimited

La parole est à vous :

  • Qu’avez-vous pensé de la bande-annonce ?
  • Aimez-vous cet univers magique autour de Noël ?
  • Connaissiez-vous le conte avant l’annonce du film ?
  • Avez-vous d’autres liens concernant cet article ?

Dites-moi tout en commentaire …

Advertisements

Le Guide des Tissus – Mélanie Paine

Aujourd’hui, j’ai eu envie de vous présenter un livre que je trouve très intéressant : il s’agit du Guide des Tissus, de Mélanie Paine.

Le livre :

Ce livre au nom très clair parle de tissus, de tous les tissus, même ceux auxquels vous n’auriez pas pensé …

Mon avis :

Continue reading “Le Guide des Tissus – Mélanie Paine”

How To Dress Like a Hobbit ! A Halfling’s Guide to Fashion – The Pinup Companion

Aujourd’hui, je reviens aux vidéos YouTube avec la chaîne The Pinup Companion, et la vidéo How To Dress Like a Hobbit ! A Halfling’s Guide to Fashion.

Pourquoi cette vidéo ?

Ayant découvert cette chaîne au détour d’une page, j’ai trouvé son contenu très intéressant, puisque la jeune vlogueuse qui l’anime parle principalement de coiffure et maquillage, qui sont les deux sujets que je maîtrise le moins dans le costume …

Mais évidemment j’ai choisi de parler d’une vidéo qui se concentre plus sur le costume, et particulièrement les costumes d’un de mes univers préférés, Tolkien.

Dans cette vidéo qui analyse les costumes de Hobbits, ces petites créatures aux pieds poilus qui vivent au coeur de la nature, la jeune femme ne se contente pas d’expliquer, mais elle montre et elle invite à faire de même. J’ai beaucoup aimé ce côté vivant et j’ai donc eu envie d’en parler ici.

L’analyse et la démonstration

Continue reading “How To Dress Like a Hobbit ! A Halfling’s Guide to Fashion – The Pinup Companion”

Ben Is Back – Bande-Annonce

Aujourd’hui, j”ai eu envie de vous parler de la bande-annonce du film Ben Is Back, un film de Peter Hedges.

L’histoire

Ben est de retour, et Holly, sa mère, n’a d’yeux que pour lui. Mais s’il promet d’avoir changé, pour lui et sa famille, son passé va néanmoins le rattraper et poursuivre, non seulement lui, mais également, sa famille …

Mon avis

J’ai toujours aimé les films dans lesquels joue Julia Roberts. Qu’il s’agisse de Pretty Woman ou Coup de Foudre à Nottinghill pour les films romantiques, son côté plus sournois dans les films Ocean’s, des films plus introspectifs comme Mange, Prie, Aime, ou des rôles plus extravagants comme dans Blanche Neige (dont j’avais parlé ici), et je ne peux pas tous les citer ici, je trouve que l’actrice sait toujours prendre possession des rôles qu’elle incarne avec justesse et prestance. J’ai donc hâte de la voir dans ce rôle où elle est le rôle principal sans l’être et où elle doit prendre part à l’histoire tout en restant en retrait.

Le film a l’air intrigant. Si on arrive à cerner les personnages assez rapidement, on ne comprend pas forcément pour autant toute l’histoire et c’est agréable.

D’une manière générale le film est assez sombre et il est intéressant de voir qu’une certaine ambiance cherche à être projetée ici et à prendre possession de toutes les images, même les plus joyeuses.

J’aime également le fait que malgré la présence de la star au casting, le film semble rester “petit budget” dans l’âme, dans la manière de filmer comme dans l’intimité des dialogues.

Pour finir, je dirai que le jeune Lucas Hedges semble prometteur, et bien qu’il ne dise pas grand-chose dans ces quelques images, j’ai personnellement envie d’en savoir plus.

Un film à la fois intimiste et rempli de suspens qui promet beaucoup de choses dans ces quelques images …

Sortie le 16 janvier 2019

Complétez votre médiathèque :

Vous pouvez soutenir le blog en achetant sur Amazon, via les liens sponsorisés ci-dessous …

Et si vous souhaitez écouter les musiques de ces films en illimité, profitez de l’offre de 30 jours gratuits pour tester Amazon Music Unlimited

La parole est à vous :

  • Qu’avez-vous pensé de la bande-annonce ?
  • Considérez-vous son rôle ici comme un premier ou un second rôle ?
  • Quel est votre film de Julia Roberts préféré ? (Difficile à dire, mais je suppose que c’est Pretty Woman car c’est le premier que j’ai découvert)
  • Avez-vous d’autres liens concernant cet article ?

Dites-moi tout en commentaire …

Ekhö Monde Miroir – Arleston & Barbucci

Aujourd’hui, je retourne aux bande-dessinées avec une série plus récente que j’ai découvert la semaine dernière : Ekhö Monde Miroir, par Christophe Arleston et Alessandro Barbucci.

L’histoire :

Ekhö est un monde miroir de notre monde. Il a ses propres règles et ses propres technologies, mais il est assez semblable au nôtre … à l’exception sans doute que ce monde là est dominé par les Preshauns, ces petits rongeurs qui ont un grand respect pour le thé … et que les humains ne peuvent y passer que s’ils sont sur le point de mourir.

Mon avis :

En lisant le synopsis de Ekhö, et voyant que c’était écrit par Arleston, l’auteur de Lanfeust, j’ai eu immédiatement envie de lire la série pour en apprendre plus.

2

Continue reading “Ekhö Monde Miroir – Arleston & Barbucci”

One Small Step – Court-métrage

Aujourd’hui, je change un peu des vidéos YouTube pour me remettre dans les courts métrages : One Small Step de TAIKO Studios.

Le synopsis du film

Depuis qu’elle a vu une fusée décoller, la petite Luna rêve de devenir une astronaute. Soutenue par son père, qui travaille modestement comme cordonnier, la petite Luna travaille dure à l’obtention de ses rêves. Mais la route du succès est plus difficile qu’elle ne l’avait imaginé …

Les personnages et les décors

Comme beaucoup de courts métrages, celui-ci présente peu de costumes, pour deux personnages seulement. Néanmoins, l’histoire est si touchante, et fortement en rapport avec le costume, et j’ai donc décidé d’en parler ici.

2

Dès les premières images, nous rencontrons Luna, une petite fille aux yeux émerveillée, visiblement fascinée par le monde des fusées. Autour d’elle, les dessins, des magazines consacrés à sa passion. Quant à elle, elle porte un casque trop grand pour elle et une tenue bleue, comme le ciel.

Puis nous rencontrons son père, Monsieur Chu. Lui aussi est vêtu d’une tenue bleue, qui nous montre qu’il s’agit d’une famille aux moyens modestes.

Néanmoins, dès les premières images il est évident que sa fille est le centre de son univers. Il connaît sa passion, et fait tout pour l’encourager dans ses rêves.

Il lui offre de très jolies bottes avec des fusées dessus, et participe à ses jeux de navigation dans l’espace.

Alors que Luna grandit, ses rêves commencent à se concrétiser alors qu’elle étudie pour pouvoir obtenir un diplôme en astronomie. Mais si elle part à l’école pour la première fois avec des chaussures bleues, assorties à ses bottes d’enfant, et un t-shirt rose, montrant que si elle a grandi, elle a encore un côté petite fille, les couleurs de ses vêtements se ternissent rapidement quand elle réalise la difficulté de la tâche à accomplir. D’un bleu vif, elle passe à du vert, plus froid.

9

Et son parcours semé d’embuches et ses échecs sont rythmés par la casse de ses chaussures favorites. Ses tongs, puis ses baskets, que son père répare systématiquement et avec soin dans sa boutique de cordonnerie.

10

Mais les études ne suffisent pas à Luna, et elle décide de postuler pour devenir astronaute à proprement parler.

11

Mais si c’est pleine d’espoir qu’elle a déposé sa lettre, son espoir s’effondre lorsqu’elle obtient sa réponse.

12

De ce moment-là, sa situation ne fait qu’empirer, au point qu’elle ne prend même plus le temps de prendre soin de son père qui s’assombrit également. Il ne porte presque plus de bleu, c’est du noir qui recouvre à présent presque tout son corps.

Et malheureusement pour Luna, son père n’est pas éternel et un soir alors qu’elle rentre des cours fatiguée et déçue, elle réalise qu’elle a perdu son plus grand allié. C’est alors toute l’image qui devient noire, pas uniquement son costume.

13

Mais alors qu’elle avait perdu espoir et décidé d’abandonner ses rêves, elle tombe sur une boîte dans la boutique de son père. Cette boîte est gorgée de souvenir puisqu’il y a conservé toutes les pères de chaussures qu’elle a fini par laisser de côté, y compris ses premières bottes d’astronaute.

14

Revigorée par l’amour que son père lui a porté toute sa vie, Luna décide de donner une nouvelle chance à son rêve.

15

Elle redécore sa chambre, plus spéciale que jamais, et se coupe les cheveux, signe de son changement psychologique. Elle travaille dur, et obtient des résultats. Sa tenue est à présent plus claire, elle inclut du blanc, du bleu, mais également du rose, signe qu’elle a retrouvé ses rêves de petite fille.

Dans des couleurs plus vives que jamais elle se met à changer du tout au tout, comprenant finalement l’importance de l’entourage, et se faisant des amis dans son cursus, pour finalement obtenir son diplôme.

Et alors qu’elle ne s’y attendait plus, une lettre arrive pour lui confirmer son entrée dans le programme spatial, qu’elle reçoit dans une tenue rose. C’est donc plein d’émotion et dans une combinaison blanche, assortie à la lune, qu’elle finit par atteindre son rêve, avec son père bien présent dans son esprit.

En conclusion, je trouve que ce court métrage est touchant et véhicule des valeurs positives et importantes à mes yeux, faisant bien usage du costume pour mettre en valeur les sentiments des personnages.

Regardez le court métrage ici

La parole est à vous :

  • Connaissiez-vous ce court métrage ?
  • Le trouvez-vous drôle ?
  • Aimez-vous l’insertion d’oeuvres d’art dans cette histoire antique ?
  • Avez-vous d’autres liens à donner concernant cet article ?

Dites-moi tout en commentaire …

Pachamama – Bande-Annonce

Aujourd’hui, je suis tombée sur la bande-annonce du très poétique Pachamama de Juan Antin et j’avais envie d’en parler.

L’histoire

Au coeur des Andes, Tepulpaï, un jeune garçon va devoir sauver son village, pillé par les Incas …

Mon avis

Je ne parle pas souvent de dessin animé, car ils ont rarement de beaux costumes variés et que les histoires sont parfois un peu simples. Mais aujourd’hui, j’ai découvert cette bande-annonce qui m’a immédiatement fait penser à Kirikou et la Sorcière. Évidemment, le Pérou est loin de l’Afrique du premier dessin animé, mais la même logique du film y est.

Il s’agit d’un petit garçon, qui part dans une quête impossible pour son âge, afin de sauver tout son village qui a été injustement attaqué. Il va affronter des dangers terribles, dont certains sont déjà présentés dans la bande-annonce, et va obtenir des aides précieuses.

Les images ici sont magnifiques, et un soin particulier a été accordé aux motifs, qu’il s’agisse des paysages, des tissus ou des animaux, par exemple.

Je pense que les dessins animés du genre valent le coup d’être vus par et avec les enfants, car il s’agit pour moi de la version moderne et en image des contes de fées. Je ne dis pas qu’il ne faut plus lire de contes de fées, mais plutôt que ces contes peuvent apporter aux enfants des éléments essentiels qui sont présents dans les contes.

En conclusion, un film qui m’a l’air intéressant  et sur une culture qui est en vogue ces dernières années …

Sortie le 12 décembre 2018

Complétez votre médiathèque :

Vous pouvez soutenir le blog en achetant sur Amazon, via les liens sponsorisés ci-dessous …

Et si vous souhaitez écouter les musiques de ces films en illimité, profitez de l’offre de 30 jours gratuits pour tester Amazon Music Unlimited

La parole est à vous :

  • Qu’avez-vous pensé de la bande-annonce ?
  • Avez-vous d’autres contes du genre ?
  • Quel est votre style de contes en images préférés ? (Moi c’est Princes et Princesses)
  • Avez-vous d’autres liens concernant cet article ?

Dites-moi tout en commentaire …

La récap’ de NOVEMBRE

Aujourd’hui, on parle des sorties pour ce mois de novembre !

Comme d’habitude, cet article n’est qu’un rassemblement de conseils sorties, pas d’évènements auxquels j’ai déjà participé …

Les expositions

Commençons par les expositions qui ont attiré pour mon attention ce mois-ci :

Et toujours en cours, les expositions dont j’ai parlé le mois dernier :

Les spectacles

Et ce qui reste encore des mois précédents :

Sortir autrement

Et toujours en cours :

Sortir ailleurs :

En France

Et toujours en cours :

À l’étranger

La parole est à vous :

  • Avez-vous eu l’occasion de faire des activités ces derniers temps ?
  • Qu’est-ce qui vous intéresse dans cette catégorie ?
  • D’où êtes-vous ? Et quelles régions aimeriez-vous que je traite dans cette rubrique ?
  • Avez-vous d’autres idées de sorties que vous aimeriez ajouter ?

1920′ Fashion Is Not what You Think It Is – Karolina Żebrowska

Aujourd’hui, je repars dans les vidéos YouTube avec la chaîne de Karolina Żebrowska, et sa vidéo 1920′ Fashion Is Not What You Think It Is.

Pourquoi cette vidéo ?

Comme j’ai pas mal traîné sur YouTube ces derniers temps, et notamment pour des sujets historiques et de costumes, YouTube m’a proposé récemment de nombreuses nouvelles chaînes plus ou moins spécialisées costumes. C’est ainsi que j’ai découvert la chaîne de Karolina Żebrowska, elle y parle de costumes historiques en général avec un ton assez critique quant à la vision moderne du sujet.

Il est vrai qu’avec l’apogée des réseaux sociaux et de la vidéo, de nombreuses images sont accessibles au plus grand nombre, sans pour autant que leur véracité soit validée …

Dans cette vidéo, elle parle de la mode femme des années 20, et des idées préconçues que les femmes d’aujourd’hui en ont. Et si sont ton est assez condescendant, surtout au début de la vidéo (mais d’une manière générale sur sa chaîne), le contenu n’en est pas moins intéressant.

L’analyse costume

Continue reading “1920′ Fashion Is Not what You Think It Is – Karolina Żebrowska”

WordPress.com.

Up ↑