Search

Dentelle & Pellicule

Un blog sur tout ce qui a trait au costume

Le crime de l’Orient Express – Bande-Annonce

Aujourd’hui, je pars dans un univers différent avec la bande-annonce du film Le crime de l’Orient Express, de Kenneth Branagh.

L’histoire

Lorsqu’un meurtre a lieu dans le train, l’Orient Express, Hercule Poirot, le célèbre détective est recruté parmi les voyageurs pour trouver le coupable.

Mon avis

Le film est inspiré du très célèbre roman éponyme d’Agatha Christie. Je n’ai personnellement jamais lu le roman, et je n’aurais donc aucun moyen de dire si le livre est fidèle ou non à l’histoire originale, mais j’ai lu de nombreux romans d’Agatha Christie mettant en scène Hercule Poirot, sans compter le nombre d’épisodes de la série télévisée que j’ai pu regarder … C’est un personnage que j’ai toujours apprécié : très efficace et logique, imbu de lui-même, mais en même temps sympathique, j’avais toujours aimé sa personnalité complexe.

Aujourd’hui, le cinéma américain décide de faire une nouvelle version du film (car il y a bien sûr l’antécédent de 1974, mais également de nombreux sur la route et dans de nombreux pays qui plus est) et pour garantir sa réussite, a choisi de mettre de son côté un casting impressionnant : Kenneth Branagh (en même temps, il réalise le film), Johnny DeppMichelle Pfeiffer, Josh Gad, Penélope Cruz, Willem Dafoe, etc.

Mais alors est-ce que ce casting va réussir à faire sortir ce film du lot ? Va-t-il nous permettre d’oublier les versions plus ou moins réussies du passé ? Pour ma part, je le pense vu que j’ai peu de souvenirs des versions précédentes (celles que j’ai vues) et je pense donc pouvoir être surprise par le suspens du film. Mais qu’en pensez-vous ?

Peut-on être surpris par un film policier si l’on en connait la fin ? Ou dans le cas de l’adaptation d’un roman si connu, peut-on changer l’histoire pour intriguer le spectateur sans s’attirer les fureurs des foules ?

Quoi qu’il en soit, la bande-annonce révèle très peu du film, à tel point que nous ne savons pas qui sera assassiné (on peut simplement voir qui ne le sera pas dans une certaine mesure). Et je trouve ce premier exploit digne de regarder le film …

En bonus, nous pouvons apercevoir ce qui semble vouloir être des images de qualités, avec des costumes de qualité. J’aime beaucoup notamment l’introduction qui montre les employés du train.

J’espère donc que le film sera à la hauteur de la bande-annonce et du casting.

 

Sortie aujourd’hui, le 13 décembre 2018

Complétez votre médiathèque :

La parole est à vous :

  • Qu’avez-vous pensé de la bande-annonce ?
  • Pensez-vous qu’il soit utile de faire une nouvelle version de ce roman ?
  • Pensez-vous que l’on puisse changer l’histoire pour plus de suspens, ou est-ce un crime envers le roman ?
  • Irez-vous voir le film ?
  • Avez-vous d’autres liens concernant cet article ?

Dites-moi tout en commentaire …

Advertisements

The Book Of Mormon – Eugene O’Neill Theatre

Aujourd’hui, je continue sur mon séjour à New York en vous parlant du spectacle que j’ai vu à Broadway : The Book of Mormon, au théâtre Eugene O’Neill.

Un peu d’histoire

The Book of Mormon est une comédie musicale produite pour la première fois en 2011 et qui a pour sujet la satire de la religion Mormon. Les paroles et le scénario ont été écrits par les créateurs de South Park, Trey Parker et Robert Lopez en coopération avec Matt Stone.

Le show a ouvert en mars 2011 directement sur Broadway après près de sept ans de travail. Trey Parker et Matt Stone ayant grandi au Colorado, les références aux mormons étaient déjà très présentes dans leurs oeuvres. Mais ils ont effectué un véritable travail de recherche sur la religion, en rencontrant notamment des missionnaires ou anciens missionnaires mormons.

À la sortie du spectacle, The Church of Jesus Christ of Latter-day Saints présenta une réponse polie à la comédie musicale, mais pris soin d’acheter un espace publicitaire dans les livrets du spectacle par la suite.

The Book of Mormon obtint rapidement de très bons retours des critiques et tiens le record de tickets vendus pour le Théâtre Eugene O’Neill. Le spectacle a reçu depuis neuf Tony Awards dont celui de Meilleure Comédie Musicale, ainsi qu’un Grammy Award pour son album.

Le spectacle a déjà eu l’occasion de faire deux tournées nationales, et vient à présent d’ouvrir à Londres.

L’histoire

The Book Of Mormon raconte l’histoire de deux missionnaires mormons qui sortent de l’école et se voient offrir leur première mission. Mais l’Uganda, un pays dont il n’avait jamais entendu parler avant, est loin d’être le rêve missionnaire qu’ils s’imaginent et leur insertion s’avère un véritable challenge, entre la guerre et la maladie qui ravagent le pays.

7

Introduction personnelle à Broadway

Vous l’avez sans doute compris, j’ai eu la chance de voir ce spectacle à Broadway lors de mon premier voyage aux États-Unis, et plus précisément à New York. J’ai donc découvert Broadway pour la première fois, ce dont je rêve depuis des années en allant voir les comédies musicales qui arrivent jusqu’à Paris …

14

Oui, Broadway en tant que costumière ou même habilleuse, fait clairement partie de mon “rêve américain” et je dois dire que je n’ai pas été déçue par le spectacle !

Continue reading “The Book Of Mormon – Eugene O’Neill Theatre”

Alma – Court métrage

Aujourd’hui, j’avais envie de revenir vers les courts métrages, avec Alma, un court métrage de Rodrigo Blaas.

Le synopsis du film

Alma observe depuis longtemps ce mur sur lequel les noms des enfants sont écrits. Aujourd’hui, elle ajoute le sien …

Les personnages et les décors

Ce court métrage est très simple puisqu’il ne contient qu’un seul lieu et qu’un seul personnage vivant. Mais j’ai aimé la poésie qui s’en dégageait ainsi que l’ambiance inquiétante et qui se transforme rapidement en film d’horreur.

Phobiques des poupées : s’abstenir !

Nous découvrons au début du film Alma, petite fille qui court au coeur de la ville enneigée.

2

Elle est vêtue de couleurs vives, qui ressortent sur les murs gris et le sol blanc couvert de neige. Elle est habillée pour l’hiver, avec un pantalon kaki, un pull blanc sous un gilet rose et un bonnet violet. C’est une tenue originale, qui permet de définir un peu le personnage sans paroles et avec très peu d’actions. C’est une petite fille moderne, qui vit de nos jours.

3

Puis nous la voyons devant ce mur où de nombreux enfants ont déjà écrit leurs prénoms. Elle prend une craie et ajoute le sien : Alma.

Mais alors qu’elle s’apprête à partir du lieu, quelque chose bouge dans la vitrine en face du mur et une poupée apparait.

4

La tenue d’Alma est suffisamment originale pour qu’au premier regard on identifie immédiatement que cette poupée est habillée comme elle. Cela intrigue évidemment la petite fille qui s’approche.

5

Après un peu d’hésitation, elle entre dans le magasin et se retrouve face à son sosie en poupée, qui a bougé, d’ailleurs. Autour d’elle, le magasin est sombre dans l’ensemble, et les tenues des poupées sont ternes, de même que leurs cheveux, contrairement à Alma ou même sa poupée.

6

Cela est confirmé par le jouet qu’elle renverse en voulant s’approcher : il s’agit d’un petit cycliste au regard fixe et aux vêtements noirs. Il est vêtu comme un écolier des temps anciens, laissant penser qu’il est là depuis quelque temps déjà.

7

Mais la poupée d’Alma a encore bougé, et nous la retrouvons sur une étagère au milieu d’autres enfants en poupée. Bien que nous n’ayons pas une vision très longue des jouets, nous pouvons voir que les poupées sont toutes différentes, avec des styles de visages et de tenues différentes. Certaines semblent plus anciennes que d’autres, quelques-unes ont des tenues plus modernes. Alors qu’Alma monte sur le divan pour atteindre sa poupée, nous pouvons voir les yeux des jumelles en noir à ses pieds bouger … Leur couleur est sinistre et c’est elle qui nous donne l’indice final du suspens.

109

Alors qu’Alma retire son gant pour saisir la poupée, prenons un instant pour apprécier les détails des matières dans ce court métrage. En effet, si les mains et le visage de la petite fille sont un peu lisses, en revanche le bonnet et les cheveux ici, mais l’ensemble de ses vêtements d’une manière générale sont d’un détail superbe, et rendet complètement crédible les matières.

Mais à peine la petite a-t-elle touché le jouet qu’elle se retrouve piégée à l’intérieur, voyant donc à présent la pièce de manière déformée par ses yeux ronds en forme de billes.

Pour terminer, une nouvelle poupée vient prendre la place de la première au coeur de la vitrine, comme pour surveiller l’arrivée d’une nouvelle victime. Et alors que le plan s’élargit sur le mur de la boutique, la ressemblance de la vitrine avec une bouche béante est évidente.

La dernière image revient sur le mur de prénom, afin que le spectateur se rende compte du nombre d’enfants qui ont succombé à ce piège …

Pour conclure, je reconnais qu’il y a peu de costumes dans ce court métrage, mais ils étaient bien faits, explicites et détaillés et participaient fortement aux impressions du spectateur à la compréhension du film …

Regardez le court métrage ici

La parole est à vous :

  • Connaissiez-vous ce court métrage ?
  • Peut-on créer de l’angoisse en quelques minutes ?
  • Aimeriez-vous avoir une suite à cette histoire ?
  • Avez-vous d’autres liens à donner concernant cet article ?

Dites-moi tout en commentaire …

Avengers : Infinity War – Bande-Annonce

Aujourd’hui, je retourne aux Marvels avec Avengers : Infinity War de Joe Russo et Anthony Russo.

L’histoire

Les Avengers doivent retrouver leur identité et des alliers afin de réduire à néant la menace qu’oppose Thanos, si cela est même possible …

Mon avis

J’ai eu envie de voir la bande-annonce, car plus les films Marvel nous font découvrir des personnages, plus ils me donnent envie d’en savoir plus sur les relations entre eux … autrement dit, je me fais avoir par le marketing Marvel … mais est-ce vraiment grave, tant que je ne regarde pas uniquement des grosses licences ? Pas sûr …

Et pour une fois sur une bande-annonce Marvel, je trouve que le film reste très mystérieux … pas de grosses révélations sur le contenu si ce n’est que nous allons y retrouver de nombreux personnages de la licence … ce qui était déjà assez évident et prévu d’après les annonces de la licence.

Ici, l’action est évidemment au rendez-vous, probablement une ou deux histoires d’amour et quelques personnages qui doivent avoir perdu la foi … donc probablement rien de bien surprenant au scénario, si ce n’est un tour de force qu’il va falloir faire pour réussir à garder le film humain malgré la multitude de personnages.

Je pense que Marvel mise ici sur le fait que tout le monde aura vu tous les films de la licence, y compris ceux destinés à un personnage (comme celui sur Black Panther). C’est en tout cas ce que me laissent penser les dernières images de la bande-annonce, mettant en avant les Gardiens de la Galaxie. En conséquence, je vais avoir beaucoup de rattrapage à faire … parce que je n’ai pas encore tout vu !

En conclusion, la bande-annonce dévoilant peu sur l’histoire, elle semble miser sur la connaissance et l’imagination du spectateur en termes de Marvel et sur les scènes d’actions. Cela peut néanmoins faire un bon film si les réalisateurs réussissent à mélanger les personnages en respectant leurs caractères respectifs.

Sorti le 25 avril 2018

Complétez votre médiathèque :

La parole est à vous :

  • Qu’avez-vous pensé de la bande-annonce ?
  • Pensez-vous que Marvel a raison de faire cet énorme pot-pourri ?
  • Quels sont les personnages que vous avez le plus envie de voir participer ?
  • Irez-vous voir le film ?
  • Avez-vous d’autres liens concernant cet article ?

Dites-moi tout en commentaire …

Mon premier voyage aux Etats-Unis

Aujourd’hui je vais faire pour la première fois un article qui ne parle pas du tout de costumes : je vais parler des dix derniers jours que j’ai passés à New York pour mon premier voyage aux États-Unis.

Pourquoi en parler ?

Si c’est un peu inhabituel pour moi de parler de choses qui n’ont pas de rapport au costume, j’avais pourtant vraiment envie de faire partager cette expérience que j’ai faite d’une ville sur un autre continent.

Ce n’était pas mon premier voyage à l’étranger puisque j’ai eu la chance de beaucoup voyager enfant, adolescente, et même de faire un tour d’Europe il y a dix ans tout juste dans mes jeunes années d’adulte. Ce n’était pas non plus mon premier voyage au-delà des frontières européennes puisque j’avais déjà pu aller en Afrique du Nord et même en Asie. En revanche, c’était mon premier voyage sur le continent américain, ainsi que le premier voyage à l’étranger depuis quelques années et j’en ai donc profité au maximum.

Vous le savez si vous lisez ce blog, je regarde énormément de films, mais également des séries, et la plupart sont tournées ou produites aux États-Unis. Il n’est donc pas très étonnant que la culture américaine me soit en quelque sorte familière à travers la télévision, et j’avais hâte de pouvoir confronter ma vision (très clichée) avec la réalité.

Et contrairement à ce que je supposais, j’ai trouvé que ma vision n’était pas si fausse que cela. Bien sûr, les films ne nous montrent qu’une partie de l’intégralité de la culture d’un pays, mais à force de regarder des choses de genres différents, j’avais finalement une bonne idée. En revanche, il y a évidemment des choses auxquelles je ne m’attendais pas.

Somme toute j’ai envie de parler ici de ce voyage pour deux raisons :

  • la première est que j’écris ce blog parce que je suis curieuse et que je découvre des choses dont j’ai envie de parler, ce qui explique que mes articles dérivent parfois du sujet principal,
  • la deuxième est que je compte aller plus loin sur le sujet dans des articles plus recentrés sur le costume, et que je vois un peu cet article comme une introduction.

À vous de me dire ensuite si c’était une bonne chose ou si vous n’avez pas apprécié cet article général …

Continue reading “Mon premier voyage aux Etats-Unis”

Lady Marmelade – Christina Aguilera, Lil’ Kim, Mya, Pink

Cette semaine, je suis retombée par hasard sur le clip de la chanson Lady Marmelade, sortie en 2002 pour le film Moulin Rouge, interprétée par Christina Aguilera, Lil’ Kim, Mya et Pink et j’ai eu envie d’en parler.

Pourquoi ce clip ?

Moulin Rouge est un film qui a vraiment marqué mon adolescence et que je regarde régulièrement, toujours avec plaisir et beaucoup d’émotions. Mais si je compte bien parler du film (et de ses costumes bien sûr) dans un article à un moment donné, ici n’est pas le sujet. Mais la sortie du film s’était accompagnée à l’époque de ce clip très connu, sur une musique qui l’est encore plus, interprétée par quatre artistes qui ont chacune une grande présence scénique, à savoir Christina Aguilera, Lil’ Kim, Mya et Pink.

À l’époque, comme je regardais souvent les clips qui sortaient à la télévision, j’avais vu de très nombreuses fois ce clip. Plus tard, j’avais réalisé, notamment lors de voyages scolaires, l’influence de cette chanson à l’étranger, dont de nombreux pays connaissaient le refrain, tout en ne sachant pas ce qu’il voulait dire … (ils étaient d’ailleurs souvent surpris en l’apprenant …)

Mais au-delà du côté osé des paroles de la chanson, je trouve que le clip plonge bien dans un univers burlesque qui, s’il ne se situe pas à la même période que le film est n’est donc pas une copie, construit un univers cohérent avec le film.

Les costumes et autres …

Continue reading “Lady Marmelade – Christina Aguilera, Lil’ Kim, Mya, Pink”

Le musée des Merveilles – Bande-Annonce

Aujourd’hui, j’avais envie de parler de la bande-annonce d’un film original : Le musée des Merveilles de Todd Haynes.

L’histoire

Ben est un jeune garçon qui cherche une vie différente de la sienne. C’était également le cas de Rose, 50 ans plus tôt. Lorsque chacun découvre l’indice qui va lui permettre de résoudre le mystère de leur vie, ils se lancent dans une quête mystérieuse …

Mon avis

J’avoue n’avoir pas complètement compris l’histoire de cette bande-annonce. Le parallèle entre les deux enfants est évoqué, mais reste mystérieux, l’histoire est une trame de laquelle il nous manque des morceaux … mais c’est également ce qui m’a charmé ici. J’ai réussi à accrocher à l’histoire sans pour autant la comprendre !

Ce qui m’a en réalité plu et donné envie de voir le film ce sont les personnages et les images : j’aime le parallèle qui est fait entre les deux enfants, j’aime la vision ingénue avec laquelle semble être raconté ce conte. J’aime le passage du noir et blanc à la couleur. J’aime le mystère qui règne autour de cette quête que les deux enfants semblent avoir en commun.

Bref, l’ensemble de la construction du mystère dans ses images m’a charmé … et j’ai véritablement envie de découvrir ce film intrigant …

Sorti le 15 novembre 2017

La parole est à vous :

  • Qu’avez-vous pensé de la bande-annonce ?
  • Un film si mystérieux vous donne-t-il envie ou vous repousse-t-il ?
  • Aimez-vous cet humour autour de la mort, ou trouvez-vous cela malsain ?
  • Irez-vous voir le film ?
  • Avez-vous d’autres liens concernant cet article ?

Dites-moi tout en commentaire …

Noël 2017 à Disneyland Paris

Aujourd’hui, j’avais envie de vous expliquer tout ce qui se déroule en ce moment à Disneyland Paris, car ce n’est pas parce que je n’y travaille plus que je ne suis pas pour autant l’actualité du parc dans lequel j’espère pouvoir retravailler prochainement.

Alors que la saison de Noël commence à peine, le parc regorge de nouveaux spectacles pour célébrer ce 25e Noël !

L’article va présenter les différents spectacles actuellement dans le parc, sans pour autant rentrer dans le détail, car il y en a vraiment trop !

En introduction, je vous conseillerais de vous rendre dans le hall du Disneyland Hôtel (l’hôtel sous lequel on passe pour entrer dans le parc principal ; le hall est à droite avant d’entrer dans le parc) pour découvrir la fabuleuse maison en pain d’épice qui y a été construite. Je trouve que c’est un avant goût parfait pour se mettre dans l’ambiance …

6

Noël dans le parc Walt Disney Studio

C’est la première année que le parc Walt Disney Studio se met véritablement aux couleurs de Noël avec deux tout nouveaux spectacles sur la scène de Production Courtyard, sous la Tour de la Terreur.

Continue reading “Noël 2017 à Disneyland Paris”

Ultimate ACA Battle – 10 Seconds Songs VS Peter Hollens

Il y a de cela un petit moment, Peter Hollens, dont j’avais déjà parlé précédemment, a sorti une vidéo de battle Acapella avec l’artiste de la chaîne Youtube Ten Second Songs.

Pourquoi ce clip ?

Depuis que j’ai découvert Peter Hollens, je regarde régulièrement ses sorties YouTube, car j’aime le registre de cet artiste. Un des points que j’apprécie le plus dans ses vidéos est la créativité qu’il y insuffle. J’apprécie également le fait qu’il s’associe à d’autres artistes, comme Whitney Avalon, ou ici Ten Second Songs. Mais ses associations vont plus loin qu’un simple duo, il cherche à associer ses capacités personnelles avec celles de l’artiste, pour que chaque création soit unique.

Ici, les deux musiciens ont mélangé le genre a capella de Peter Hollens, avec le genre de vidéos de Ten Second Songs : faisant donc de cette vidéo un exercice nouveau pour les deux artistes :

  • un travail sur le changement de rythme au sein d’une même vidéo en imitant les styles de différents artistes pour une chanson donnée pour Peter Hollens
  • une vidéo entièrement a capella pour Anthony (l’artiste de Ten Second Songs).

Une véritable réunion est donc faite sur cette vidéo, qui résulte visiblement d’un long travail, d’un point de vue musical, visuel, mais également sur les costumes. Cette vidéo est pour moi la plus aboutie à ce jour d’un point de vue costume pour Peter Hollens et Anthony.

Chaque genre est interprété par l’un ou l’autre des deux artistes, et est matérialisé à l’écran par un changement de titre, de lumière et surtout de costumes. Et je trouve particulièrement intéressant que ce soit le costume qui mette en scène le genre et accompagne la musique presque plus que le titre situé en bas de la page.

 

Les costumes …

Vous l’avez donc compris, le clip est constitué d’une succession de genres musicaux autour d’une même chanson : Shape of you d’Ed Sheeran.

2

Les deux artistent commencent par interpréter la chanson quelque seconde dans son genre original, avant de s’affronter dans différents genres, chaque genre apportant son lot de costumes.

Je ne vais pas parler de tous les costumes, mais simplement de ceux que j’ai trouvé les plus réussis, vous laissant également ainsi quelques surprises sur la vidéo …

3

Le genre cowboy est un de mes préférés musicalement parlant dans cette vidéo, c’est aussi un des quelques exemples de parties où les deux artistent jouent le même genre, plutôt que de s’affronter, redonnant un côté convivial à la vidéo. D’un point de vue costume, je trouve intéressant de voir que dans les deux cas, c’est surtout le chapeau qui donne un genre au personnage : Peter Hollens porte également une chemise à carreaux, mais c’est le deuxième à rentrer dans le genre musical, et sur Anthony il paraissait évident que le chapeau suffisait à définir le genre. Cela montre bien qu’en costume, un seul élément significatif peut permettre de faire rentrer le spectateur dans un contexte.

4

Dans un genre très différent, “Barbershop” est également très original : ici ce sont le noeud papillon et le canotier qui mettent dans le contexte. On notera que le gilet d’Anthony est un peu lâche et celui de Peter Hollens sans doute un peu chargé en comparaison, mais c’est réellement le haut du costume qui définit le genre et le contexte (en plus de la musique, bien sûr).

J’aime également le côté artisanal du chapeau qui est ajouté à la main sur Peter Hollens, ajoutant un côté convivial à la vidéo.

5

Puis reviennent des genres différents avec notamment l’opéra d’un côté pour Peter Hollens, et le Funk de l’autre pour Ten Second Songs. Ici c’est le contraste qui joue pour montrer l’écart entre les deux univers, accentué par le jeu de Peter Hollens, qui montre du dédain pour son adversaire à ce moment-là.

Pour le costume d’opéra, on retrouve un noeud papillon ainsi qu’une chemise blanche, le tout complété d’une veste noire à revers, que l’on voit souvent sur les chanteurs lyriques.

Quant au costume du genre Funk, l’artiste est parti sur une chemise rayée lâche, un bandana dans les cheveux rouges et un gilet en jean, le tout pour un style assez hippie dans l’idée, et finalement assez loin de la veste de costume ouverte de la photo du chanteur à côté du titre. Je pense que ce choix était réussi pour créer du contraste entre les deux styles vestimentaires.

6

Dans le même genre de contraste, nous avons un combat entre le genre comédie musicale, et plus particulièrement un costume issu du fantôme de l’opéra, et un genre métal.

Le costume de comédie musicale est soigné, complet, et travaillé avec une chemise blanche recouverte d’un gilet blanc dans une matière épaisse, lui-même recouvert d’une veste noire et d’une cape noire. Des accents de rouge relèvent le tout dans la doublure de la cape et la fleur à la pochette de la veste. Le masque blanc est clairement une référence au fantôme de l’opéra, de même que le costume travaillé et mystérieux, donnant un style d’un autre temps.

Pour le genre métal, les choix sont très différents puisqu’Anthony n’est vêtu que d’un t-shirt noir du groupe de métal In Flames, les cheveux lâchés (c’est du métal tout de même). C’est la sophistication de l’un qui accentue la simplicité de l’autre. On remarquera que les couleurs des scènes sont inversées : le fond rouge pour Ten Second Songs avec une tenue noire, et un fond noir avec une tenue aux accents rouge pour Peter Hollens.

7

Puis vient le genre que je préfère visuellement : le genre Danny Elfman avec une claire référence à Tim Burton. À gauche, un costume inspiré de l’étrange Noël de Monsieur Jack, avec un costume noir rayé de blanc, un noeud papillon identique à celui de Jack Skellington et un masque squelletique. Ce que j’aime ici c’est que la référence est très présente, mais pas exagérée : les proportions des personnages dans le film d’animation sont difficiles à reproduire et j’apprécie qu’ici ils n’aient pas essayé. C’est une évocation forte plus qu’une représentation.

À droite, Peter Hollens porte un costume qui fait référence à Edward aux Mains d’Argent : la perruque ébouriffée ainsi que la chemise et les bretelles aident à l’identification, mais c’est surtout le travail de la main ciseaux qui rend le tout réussit et complète la référence.

8

Un peu plus tard, un style monastique fait son apparition. Je trouve amusant de voir que les deux costumes ne sont pas identiques, et je me demande si cela est signification du fait que les deux artistes ont travaillé ensemble à distance …

9

Sortant du visuel de la battle, le genre Pentatonix met en scène Peter Hollens reprenant le dessus sur l’a capella, son point fort. Ici, les costumes ne sont pas réellement visibles puisque l’on voit des t-shirts gris ou blancs. Mais ce sont les maquillages qui prennent le relai. On notera avec amusement que Peter Hollens n’a pas hésité à remplacer toutes les personnes du groupe, y compris la jeune femme, sans chercher pour autant à dissimuler sa barbe.

10

Pour finir, dans un genre encore différent, nous retrouvons des Vikings de jeux vidéos avec le genre musical du jeu Skyrim. Ici les deux chanteurs se sont mis d’accord pour un style commun à base de peaux, de cuirs, et de cornes. Le costume de Ten Second Songs joue sur l’intégration de ses cheveux longs et noirs dans son costume de manière assez réussie.

Pour conclure, je trouve que cette vidéo a bien su utiliser le costume comme acteur du changement et de la mise en situation.

Regardez le clip ici

Pour aller plus loin

Découvrez les pages YouTube des artistes :

Complétez votre médiathèque :

La parole est à vous :

  • Connaissiez-vous ces artistes ?
  • Aviez-vous vu cette vidéo ?
  • Que pensez-vous des costumes de cette vidéo ?
  • Avez-vous d’autres liens à donner concernant cet article ?
  • Dites-moi tout en commentaire …

Blog at WordPress.com.

Up ↑