Dans cet article, j’ai choisi de faire un rapide focus sur le costume de la scientifique Claire Dearing dans le film Jurassic World, de Colin Trevorrow.

Le synopsis du film

Vingt ans après les premières expériences pour faire revivre les dinosaures sur terre, la recherche continue et a permis l’ouverture d’un grand parc d’attractions : Jurassic World. Mais l’ambition de l’homme ne va-t-elle pas trop loin avec la création d’un nouveau dinosaure, l’Indominus Rex.

Le personnage de Claire Dearing

Claire Dearing (interprétée par Bryce Dallas Howardest au départ une scientifique, qui a été embarquée par Simon Masrani dans une aventure impliquant de la modification génétique. À la tête des opérations, c’est une femme qui ose, qui ne craint pas les conséquences, et qui sait parler affaires aux investisseurs. Bien qu’elle semble un peu stressée à son arrivée, elle maîtrise la situation. Elle semble avoir les pieds sur terre et c’est elle qui rappelle régulièrement la réalité de mener un parc à thème à Masrani.

Le costume de Claire, par April Ferry et Daniel Orlandi (je n’ai pas réussi à trouver lequel des deux avaient travaillé sur ce costume), a particulièrement attiré mon attention, car c’est le seul costume qui évolue véritablement en même temps que le personnage au cours du film.

Le costume de Claire Dearing

Claire est une femme d’affaires, on le voit dès les premières images où elle apparait. Dans une tenue blanche avec des talons hauts, elle est habillée de la couleur du laboratoire, mais ce n’est pas une blouse qu’elle porte. Elle fait partie de l’équipe, mais elle va plus loin.

Sa tenue est féminine, avec des tissus légers, flottant autour d’elle et une jupe laissant voir ses jambes dans une mesure toute professionnelle, mais elle n’est pas faite pour souligner sa taille. La première impression d’elle est qu’il s’agit d’une femme à l’esprit scientifico-pratique, qui pense aux affaires avant tout. Elle inspire confiance aux investisseurs.

Dans les inspirations, on retrouve des tenues de safari, bien que sa tenue n’est clairement pas faite pour du terrain.

5

6

On notera au passage sa coupe de cheveux en carré plongeant, bien coiffée et brillante … qui ne va pas le rester longtemps !

Le début du film insiste sur son caractère organisé, un peu froid. Elle n’est pas aventurière et cela se voit. Sa tenue n’est pas faite pour l’extérieur, encore moins la jungle. Néanmoins, elle s’adapte.

Dans cette première partie, il est clairement montrer qu’elle considère les dinosaures comme des animaux, et même dans certains cas des ras de laboratoire. Elle n’est pas spécialement cruelle, mais son esprit scientifique l’empêche d’avoir pris le temps de réfléchir à l’état d’esprit de l’animal.

Puis, elle va voir le massacre perpétré par sa nouvelle création. Et plus que la disparition des hommes, c’est la mort des dinosaures qui commence à la changer. C’est la première fois que nous la voyons sur le sol, proche de l’animal.

9

Je considère donc que c’est là le tournant du costume. En partant à la recherche de ses deux neveux, elle accepte de quitter sa zone de confort pour les retrouver et prend le chemin de l’aventure et du danger au côté de Owen Grady (interprété par Chris Pratt).

Et son premier geste est de défier Owen, quand il lui dit de renoncer, et que sa tenue n’est pas pratique pour pourchasser un dinosaure ; point sur lequel il n’a pas complètement tort. Mais il ne faut jamais sous-estimer une femme déterminée …

11

À partir de cette première transformation visible du costume, celui-ci va aller de mal en pis. Et plus Claire va s’éloigner de la première impression que l’on avait d’elle, plus son costume va en pâtir.

La première étape est bien sûr le blanc. Il n’aurait pas été crédible que le costume reste immaculé après qu’elle se soit traînée dans la boue et les feuilles d’une jungle jurassienne, collée à une voiture et qu’elle ait courue à perdre haleine.

Mais assez vite, d’autres transformations suivent : la manche par exemple, qui se déchire à l’épaule, ou la jupe, qui se fend doucement au niveau de la jambe, etc.

12

Pour moi, c’est le moment où le costume devient plus humain. C’est aussi le moment où elle est le plus proche de rattraper les garçons, mais également le plus proche d’être attrapée par le monstre (pour le moment). Le fait que son image soit aussi moins lisse est pour moi symbolique.

Mais évidemment, le costume n’en reste pas là, et à force que Claire coure, saute, glisse, et se défende, les “blessures” du costume, elles aussi, s’aggravent ; en même temps d’ailleurs que la situation du parc se dégrade également.

15

Sa jupe est à présent très clairement fendue et il faut reconnaître que pour courir, cela parait beaucoup plus crédible. Petit à petit, elle prend les choses en mains. D’une femme à l’esprit scientifique et terre à terre, elle devient petit à petit une femme de terrain avec de bons réflexes, et toujours terre à terre. C’est toujours la même personne, simplement qui évolue.

Vis-à-vis de ses neveux, elle devient aussi plus la tante qu’ils auraient aimé retrouver dès le départ : qui fait attention à eux, cherche à rester avec eux et bien entendu dans ce cas les protège des dangers.

16

Son costume évolue encore : elle perd la chemise qui faisait d’elle une femme d’affaires. À présent en débardeur et jupe fendue, elle ressemble de plus en plus à une aventurière sexy. Même sa coiffure a changé petit à petit. Des cheveux lisses on est passé à un décoiffé ondulé. Cela la rend plus naturelle, moins stricte.

17

Les scènes finales marquent la finalité du changement de Claire. Malgré sa peur, elle est prête à tout pour sauver sa famille et c’est en véritable héroïne de film d’action qu’elle se comporte.

Clairement, l’action nous montre que sa tenue ne la gêne plus.

Même les talons dont Owen s’était moqué ne sont pas un problème.

Pour finir, l’utilisation d’une lumière de détresse, permet même à la réalisation de changer la couleur de la robe pour l’ultime transformation : du blanc, la tenue est devenue rouge sang. C’est elle qui va sceller le destin de tous, y compris de sa propre création.

20

On terminera sur une des dernières images du film où Claire, très sexy, n’est pas sans rappeler la fiancée de King Kong, mais en moins fragile, en plus guerrière, presque Amazone dans l’esprit.

22

Le costume est à présent sale ( de blanc, il est passé à gris), déchiré, abimé, et Claire, quant à elle, s’est retrouvé une identité.

Pour aller plus loin :

Un peu de lecture :

Des patrons pour cosplayer : (les patrons sont des inspirations ou bases qu’il faut modifier pour obtenir le costume final ; la liste est non exhaustive)

  • La chemise (moyennant quelques modifications devant)
  • La jupe (pensez à prévoir une ouverture si le tissu n’est pas élastique)

 

La parole est à vous :

  • Avez-vous aimé Jurassic World ?
  • Qu’avez-vous pensé des costumes du film ?
  • Le personnage de Claire vous est-il sympathique ou détestable ?
  • Avez-vous d’autres liens à donner concernant cet article ?

Dites-moi tout en commentaire …

Advertisements