Aujourd’hui encore je vais sortir du cinéma puisque ce week-end je suis sortie de chez moi et je me suis rendue à la Foire de Paris et plus particulièrement dans le hall de la Maker Faire !

Quel rapport avec le costume ? Dans un premier temps, pas grand-chose puisque le mouvement Maker c’est beaucoup d’électronique et d’informatique. Mais en réalité, cela va beaucoup plus loin.

Petite définition de la Maker Faire

Ici, je vais reprendre la définition du site officiel de la Maker Faire Paris, que je trouve très juste :

Maker Faire est à la fois une fête de la science, une foire populaire et l’événement de référence de l’innovation partout dans le monde. Ce concept totalement unique regroupe stands de démonstration, ateliers de découverte, spectacles et conférences autour des thèmes de la créativité, de la fabrication, des cultures Do It Yourself et Makers. Cet événement réunit des passionnés de technologies, des artisans, des industriels, des amateurs, des ingénieurs, des clubs de science, des artistes, des étudiants et des Start’Up. Ensemble, ils forment la communauté des Makers et viennent pour montrer leurs créations et partager leurs connaissances. Les visiteurs affluent à Maker Faire pour entrevoir l’avenir et trouver l’inspiration pour devenir eux-mêmes des Makers. Depuis 2015, Maker Faire est présent dans plus de 160 villes dans le monde !

Le rapport au costume

Tout d’abord, si j’écris ce blog c’est parce que je suis une personne curieuse, qui s’intéresse à ce qui se passe autour d’elle. Des évènements comme la Maker Faire sont pour moi des sources d’idées géniales et je ressors toujours avec des milliers de projets en tête (que je n’aurai d’ailleurs pas toujours le temps de faire, mais ce n’est pas le sujet ici).

8

Ensuite, l’avantage du mouvement Maker est qu’il met à l’honneur une démarche créatrice. Que le produit final inclue de l’informatique, ou pas du tout dans certains cas, être un Maker c’est “faire” soi-même, et cela passe par tous les domaines et tous les matériaux.

4

Cette année, il y avait encore un nombre impressionnant d’imprimantes 3D de toutes les formes et de toutes les tailles. Ceux qui suivent mon twitter ou mon facebook savent que c’est quelque chose auquel je m’intéresse de près car l’impression 3D représente pour moi un potentiel en terme de détails, d’accessoires et de prototypage qui a un réel intérêt pour le costume et le cosplay.

6

Pour aller plus loin, les nombreuses découpeuses laser ajoutent une possibilité de découpe de matériaux, que ce soit du bois à l’origine, ou du papier (pour les patrons), du tissu (avec l’avantage de le tissus ne risque pas de bouger) ou même du cuir (pour un rendu fini impécable).

Ensuite, de nombreux exposants proposaient des matières pour du moulage, thermoformables ou simplement déformables qui ont, là aussi, un potentiel créatif intéressant.

5

A droite de l’entrée, le pôle mode m’a un peu plus déçue, dans le sens où les créateurs étaient assez similaires les uns aux autres dans leurs démarches. Quelques stands proposaient des vêtements intégrant de la lumière, mais la mise à en place ne m’a pas parut forcément pertinente et je ne m’y suis donc pas attardée.

Un peu partout, il était possible de participer à des ateliers directement sur les stands, qui allaient de la soudure d’un circuit imprimé, à la confection de structures en paille, le tout dans le but de rendre le spectateur acteur (ou “Maker). Un bon moyen de développer la créativité selon moi.

Au-delà de ça, bien sûr, de nombreux stands n’ayant aucun rappport de près ou de loin avec le costume, qu’il s’agisse de robot musiciens en récupération ou de stands de constructions en légos, mais qui permettent de s’ouvrir l’esprit et de faire un tour d’horizon de l’imaginaire des personnes présentes.

Et pour finir, d’un point de vue costume pur, il y a toujours quelques stands ou quelques personnes costumées qui peuvent avoir un rapport direct, comme c’était le cas ce week-end avec le stand de la société Angel Light notamment et ses grands costumes de dinosaure ou de predator.

En conclusion, je recommanderai fortement d’aller à la Maker Faire l’année prochaine à toute personne créative. Bien que le salon soit au coeur de la Foire de Paris, il y a une ambiance très différente, beaucoup plus chaleureuse et conviviale et beaucoup moins commerciale qui est très appréciable.

7

Pour aller plus loin :

La parole est à vous :

  • Avez-vous été à la foire de Paris ? Avez-vous vu la Maker Faire ?
  • Qu’en avez-vous pensé ?
  • Quel a été votre stand préféré ?
  • Avez-vous le sentiment d’être un Maker ?
  • Avez-vous d’autres liens à donner concernant cet article ?

Dites-moi tout en commentaire …

Advertisements