Aujourd’hui, regardons ensemble le film d’Eric-Emmanuel Schmitt, Oscar et la Dame Rose.

Le Synopsis

Oscar est un jeune garçon à l’hôpital, souffrant d’un cancer. À son insu, il apprend qu’il est condamné à mourir rapidement, ce que personne n’ose lui avouer. Il refuse alors de parler à son entourage et n’accepte d’avoir des conversations qu’avec la “dame rose”, une femme au Franc parlé qu’il a croisé dans un couloir …

Ma critique du film

Je trouve ce film absolument magnifique, touchant, drôle, et émouvant. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, il s’agit plus d’une leçon d’amour que d’un film triste. Et bien que l’inévitable mort d’Oscar soit un passage des plus sentimentaux du film, toute l’histoire tourne autour d’une morale positive.

Oscar part d’un état d’esprit négatif et change lorsqu’il rencontre la dame rose. Mais finalement, ceux qui ressortent les plus changés de cette rencontre sont les personnes de l’entourage d’Oscar, qui repartent grandis de leur expérience.

Si le thème de la mort est très présent, et entouré de la maladie, de la souffrance et des chagrins, c’est finalement la vie qui prime avec un petit garçon qui va vivre 120 ans en 12 jours et grandir autant qu’il murit pour finalement accepter son destin du mieux qu’il le peut et permettre aux autres de mieux le comprendre.

Somme toute un film que je recommande chaudement … en prévoyant la boîte de mouchoir néanmoins (juste au cas où).

Les costumes de Jean-Daniel Vuillermoz

Les costumes sont choisis dans ce film pour former des tableaux. Il y a peu de “thèmes”, mais des ensembles plutôt. Je ressortirai simplement deux catégories distinctes avant de parler du film en général.

  • Les enfants de l’hôpital

Oscar est entouré d’enfants, plus ou moins de son âge, qui vont tantôt lui créer des épreuves supplémentaires, tantôt lui venir en aide. Ce qui est particulièrement remarquable dans leur cas est la diversité dans les personnages. Chacun a une personnalité distincte, qui correspond dans la plupart des cas à son surnom ou à son physique et qui va être retranscrite dans son costume.

Par exemple, Pop corn porte des rayures qui vont augmenter visuellement son tour de taille, Peggy Blue est habillée en bleue, etc. Chaque costume est très différent des autres, et a des couleurs qui lui sont propres.

  • Le catch

Alors que Rose tente de distraire Oscar de son funeste sort, elle va lui raconter des histoires, des sortes de paraboles, qui parlent de sa soi-disant ancienne vie de catcheuse. Cet univers, qu’elle invente au fur et à mesure, se dessine à l’écran comme un mélange de l’imagination d’Oscar et de celle de Rose. Les scènes ont toute un côté Cabaret burlesque, et les costumes sont à la limite du spectacle et du catch, plus ou moins proche de l’un ou de l’autre en fonction des cas.

À noter que dans ces scènes on retrouve les camarades d’Oscar, ainsi que le personnel hospitalier, dans une ambiance plus détendue, en tant que spectateurs.

7

  • Le reste du film

La première scène présente Oscar au milieu de beaucoup d’enfants. Les premières images ne nous montrent presque rien. Nous ne savons même pas que nous sommes dans un hôpital. Ce n’est que lorsque le maître, fâché de la farce qui lui a été infligée, ouvre les rideaux, que les enfants sont montrés dans des tenues de malades. Le contexte est donc dévoilé par le costume.

Mais une fois que l’auteur de la blague est dévoilé, le maître s’adoucit, et le contexte et donc confirmé, il ne faut pas disputer Oscar, pour une raison qui est appuyée par son bonnet sur la tête.

L’infirmière qui le revoit dans sa chambre parait stricte au premier abord … mais s’adoucit immédiatement à la vue d’Oscar.

Le petit garçon est allongé dans son lit, déshabillé et vulnérable.

Lorsque ses parents viennent, il les regarde de loin, couvert par un pull et toujours son bonnet, il se méfie d’eux.

7

C’est à ce moment-là qu’il rencontre Rose, qui ne le traite pas comme un malade et dont le franc-parler fait sourire Oscar, chose à laquelle il ne semble plus habitué.

8

Le Dr Dusseldorf, quant à lui, nous est présenté à travers le trou de la serrure. Mais son costume le rend bien sûr identifiable au premier regard.

Quant aux parents d’Oscar, ils sont dans la pénombre, et dans des vêtements sombres qui semblent refléter leur état d’esprit. Ils refusent même de voir leur fils.

Si le film tourne autour d’Oscar, il nous arrive de voir d’autres points de vue également. Notamment, nous découvrons l’environnement de Rose, qui vit chez sa mère, couturière de robes de princesses pour enfants. Chez elle, Rose est aigrie, mal à l’aise et sent ses nombreux soucis lui peser.

Mais lorsqu’Oscar n’accepte de parler qu’à Rose, celle-ci est rappelée par l’hôpital qui lui propose un marché qu’elle a des difficultés à refuser. Lorqu’elle revient pour en parler à l’hôpital, elle est toujours habillée en rose, mais un manteau gris la couvre, elle est méfiante et cela se voit sur son costume.

Lorsqu’elle arrive dans la chambre d’Oscar, celui-ci aussi est en gris, et elle se prête au jeu, elle se rapproche de lui, elle est assortie …

C’est la seule personne pour qui Oscar va retirer son bonnet. Il se montre tel qu’il est, sans protection et invite par conséquent Rose a faire de même.

Lorsqu’elle revient la fois suivante, Oscar a même une touche de rose sur son lit et sur lui. Rose est revenue intégralement habillée en rose, sans cette couche de protection.

Petit à petit, elle se laisse embarquer dans le jeu et revient même à la demande du médecin en milieu de journée. Elle a de nouveau changé de tenue, pour s’assortir cette fois-ci au ballon qui emporte la lettre d’Oscar. Ce vaisseau qui permet d’apporter au personnel médical les pensées les plus profondes du petit garçon, car c’est elle qui a trouvé ce stratagème.

19

À chaque visite, dans un premier temps, Rose est toujours en rose. C’est l’image qu’Oscar s’était faite d’elle, et elle essaye de correspondre à son image.

Oscar, quant à lui, avance sur le chemin de ses “années virtuelles”. À l’adolescence, il décide, sur les conseils de son mentor, de prendre sa vie en main et de déclarer sa flamme à Peggy blue. Pour cela, il quitte son “pull de protection” et se retrouve vêtu de bleu, assorti donc à la peau de Peggy.

C’est à peu près à ce moment-là que Rose change aussi. Devant les réactions du petit garçon, elle-même se transforme. Elle n’est plus toujours en rose, mais est en revanche toujours assortie aux ballons qu’elle envoie pour Oscar.

Au-delà de sa vie familiale chez sa mère, nous découvrons Rose dans sa vie amoureuse. Après un divorce, elle a des difficultés à faire confiance à quelqu’un de nouveau. Mais ce n’est qu’auprès d’Oscar qu’elle a apprendre à refaire confiance et à donner d’elle-même.

23

Oscar, quant à lui, vit son rêve éveillé avec Peggy. Ils rêvent de partir tous les deux, rêvent qu’ils se sont mariés et qu’ils ont évité de justesse de faire des bébés …

Mais Oscar est heureux. Pour lui, le début de son âge adulte se passe à merveille. Puis vient l’opération de Peggy et les inquiétudes l’assaillent. De couleurs très vives, il repasse à des vêtements bleutés ou grisâtres. Rose a toujours un élément de sa tenue assorti à Oscar, et lui montre du soutien. Elle devient de plus en plus proche, de plus en plus impliquée.

D’autres personnages, comme les parents de Peggy, viennent s’immiscer dans les scènes, mais ils sont effacés, peu présents et dans des couleurs sombres ou neutres.

5

Après une dispute avec sa fiancée, Oscar a le blues. Et c’est violet (couleur de l’avent, dans la religion catholique) qui vient l’entourer … lui et Rose.

Puis vient le soir de Noël, où le rouge festif est de rigueur. Mais Noël ne semble pas une perspective réjouissante pour Oscar qui, avec l’aide de ses amis, s’enfuit de l’hôpital dans la camionnette de Rose.

C’est ce qui va conduire à la scène la plus joyeuse du film puisque la famille de Rose et celles d’Oscar vont s’unir pour oublier un temps sa maladie et passer une soirée véritablement festive.

C’est également cette soirée qui met l’accent sur le véritable changement dans la personnalité de Rose, souligné par les remarques de sa mère et de ses enfants.

13

À la suite de cette nuit, Oscar va revenir à des vêtements bleus. Au fur et à mesure que ses jours s’écoulent, sa fatigue se fait sentir et il perd son énergie. Rose quant à elle redevient Rose et elle est la seule zone de couleur de ses tableaux.

Quand Peggy doit partir, Oscar perd le peu d’énergie qui lui restait. Son esprit reste positif et se traduit par des couleurs neutres, mais claires, mais lui-même est pâle et de plus en plus malade.

Les heures passent et les scènes en elle-même s’assombrissent. Même Rose a fini par adopter le bleu gris clair de rigueur. Dans la scène où Oscar finit par mourir, tout son entourage est uniforme dans sa tristesse.

Les parents d’Oscar viennent déposer à Rose son “héritage”. Eux-mêmes sont habillés dans des gris neutres, comme Rose qui est emmitouflée dans un pull, comme Oscar dans les premiers temps. Son désespoir se lit autant sur son visage que sur sa tenue.

À l’enterrement d’Oscar, au milieu des personnes endeuillées en noir, sont présents des enfants chantant en blanc. C’est finalement ce mélange assez tranché qui remet une touche positive sur une scène triste. Les enfants représentent pour moi ses amis, et également une manière de voir les choses plus positive.

Les parents d’Oscar déposent sur son cercueil une rose rose, symbole de l’aide que Rose a pu leur apporter à tous dans ses derniers jours.

Rose quant à elle, voit la scène de loin, avec le docteur Dusseldorf. Sous un manteau noir, elle garde cette touche de rose qui avait tant plu à Oscar, comme un hommage.

Le film se termine sur des couleurs beaucoup plus vives, avec Rose qui envoie deux ballons (un blanc, un rose) à Dieu, en remerciement, et des enfants qui jouent autour de sa camionnette rose, au printemps, avec des fleurs claires pour marquer la renaissance de la saison.

27

28

 

Pour aller plus loin :

Compléter votre médiathèque :

La parole est à vous :

  • Qu’avez-vous pensé du film ?
  • Aimez-vous ce type de films qui sont à la fois des comédies et des drames ?
  • Et que penser du caractère de Rose ?
  • Avez-vous d’autres liens à donner concernant cet article ?

Dites-moi tout en commentaire …

Advertisements