Aujourd’hui, j’ai choisi une scène très spécifique de la Belle et la Bête des studios Disney : la narration du conte qui introduit le film, pour parler des costumes qui la composent.

Le synopsis du film

Belle, une jeune femme indépendante et de caractère, vole au secours de son père, emprisonné dans un château par une bête monstrueuse.
Alors qu’elle accepte d’être emprisonnée à la place de celui-ci, Belle va découvrir que les apparences sont parfois trompeuses.

La scène d’introduction

La plupart des Disney sont basés sur des contes de fées, et nombre d’entre eux commencent par une introduction qui fait référence au conte. Dans la Belle et la Bête, le début du film d’animation est un conte, raconté par une voix off et illustré par des vitraux.
C’est cette partie qui va retirer tout suspens au film (ou presque) puisqu’elle dévoile l’origine, la situation présente, et la fin prévue du conte … autrement dit : tout.

Néanmoins, cette introduction faite sous forme d’art dans un dessin animé est très travaillée et j’avais envie de m’attarder sur les détails de cette scène.

2

Alors que sur la première image du vitrail nous approchons de la scène doucement, les couleurs ressortent immédiatement. Apposé aux couleurs pastels du château et des fleurs qui le caractérisent, le vitrail est composé de couleurs vives.

La première personne que l’on distingue est évidemment le prince, d’autant que la voix off nous attire l’attention sur lui.

3

Le prince est vêtu de rouge et de bleu, couleurs de ses armes (que l’on peut voir en dessous), ainsi que de gris-bleu et de rouge (couleurs royales). Il a une allure militaire avec ses jambes couvertes d’une armure (dont on peut voir les jointures aux genoux) et une allure royale avec sa cape rouge et sa couronne.

Il est la représentation classique d’un monarque sur un tableau.

Il est entouré de sujets sur le vitrail, mais aucun ne le touche ou ne rentre dans le cadre qui lui est réservé.

Les sujets également sont à observer. Toutes les classes habituellement citées autour de la royauté sont dessinées (à l’exception du clergé qui n’a aucun impact sur l’histoire) :

  • Sous le roi, nous pouvons voir des paysans : ils ont des habits simples, aux couleurs de la terre, et ils sont représentés courbés sur un champ
  • À gauche du roi, des villageois. Ils sont représentés avec des vêtements plus riches que ceux des paysans, mais leur village est sous une lune. Je vois cela pour ma part comme le symbole de l’ignorance, ou de l’éloignement du roi. Leurs vêtements sont assortis à leur univers.
  • À l’opposé des paysans, à droite du roi sont représentés des nobles. Ils portent des vêtements assez similaires à ceux des villageois, mais dans des couleurs plus rayonnantes, comme le soleil sous lequel ils paradent.
  • Juste en dessous des nobles se trouve un chevalier, représenté en armure, avec son cheval.

Ce sont ces deux dernières catégories qui se rapprochent le plus du prince et de sa tenue.

À cet ensemble s’ajoutent des chiens, qui portent quant à eux un collier assorti à la couleur du roi, ainsi que des roses qui, si elles peuvent paraître décorative au premier abord, font dès à présent le lien avec l’objet le plus important de l’histoire.

D’une manière générale, le vitrail a un aspect très chatoyant, et majestueux et va donc immédiatement contraster avec la vieille dame qui se présente seule à la porte.

4

Elle est cachée sous une cape. Elle se présente vêtue d’une cape verte, qui est à la fois une couleur naturelle, et la couleur complémentaire du rouge (couleur royale).

5

En revanche, il est immédiatement possible d’observer que la tenue de la vieille dame n’est pas si pauvre qu’elle prétend l’être : elle est composée d’une robe vert claire, d’une cape à capuche recouverte d’une deuxième épaisseur au niveau des épaules ; de plus, les manches sont brodées de motifs. Le prince aurait donc pu se douter de quelque chose … mais bien sûr cela aurait coupé court à l’histoire !

6

On peut également noter la différence de couleurs entre l’intérieur du château et l’extérieur. Le roi, qui se situe à l’intérieur (et donc à l’abri) est vêtu dans des couleurs chaudes à l’extérieur, et des couleurs froides à l’intérieur (comme se dévoile son coeur finalement). La vieille dame en revanche s’est adaptée à son environnement, mais le cadeau qu’elle offre était bien digne du prince puisqu’il a des couleurs assorties à celui-ci.

Lorsque le prince refuse définitivement le cadeau, son erreur lui est révélée par la transformation de l’enchanteresse qui dévoile sa véritable apparence. Elle déchire la cape qui la recouvrait pour se montrer dans toute sa grandeur, tel un papillon sortant d’un cocon. Les motifs et la couleur de sa robe nous confirment qu’il s’agit bien là de la même personne.

10

Le prince, quant à lui, est contrit, et la proportion de rouge qu’il portait, qui représentait sa royauté dans l’encadrement de la porte, est considérablement réduite visuellement.

11

On remarque d’ailleurs que la dernière illustration qui scelle le destin du prince a moins un aspect vitrail, et plus aspect dessin.

Quant à la transformation du prince, nous nous contentons d’en voir les mains, puis les pattes, de celui-ci dans une inversion de couleur très claire :

  • Les mains du prince, qui sont flamboyantes, ressortent sur un fond de nuit et un encadrement du vitrail à motifs rouges. Et ses manches sont rouges, bordées d’hermine dans un style très royal. Je note au passage que les manches d’hermine n’étaient pas apparues avant.
  • Les pattes de la bête sont dans des couleurs chaudes à cause de sa fourrure, et s’harmonisent mieux avec le fond de la scène rouge-orangé. En revanche, sa tenue déchirée prend des nuances bleutées et violacées froides, comme le cadre, qui rappellent que sa vie est désormais sombre.

Le tout est confirmé par la vision du château transformé, où le soleil et la prospérité sont remplacés par la nuit et la désolation.

14

Pour aller plus loin :

Quelques articles :

Compléter votre Médiathèque :

Des patrons pour cosplayer : (les patrons sont des inspirations ou bases qu’il faut modifier pour obtenir le costume final ; la liste est non exhaustive)

La parole est à vous :

  • À quel âge avez-vous vu la Belle et la Bête pour la première fois ?
  • Pensez-vous que les dessins animés puissent être revus adulte ?
  • Que pensez-vous de cette scène d’introduction comparée aux autres dessins animés (Disney ou non) ?
  • Avez-vous d’autres liens à donner concernant cet article ?

Dites-moi tout en commentaire …

Advertisements