Aujourd’hui, c’est une nouvelle comédie romantique  que j’aborde avec 10 bonnes raisons de te larguer, un film de Gil Junger.

Le synopsis du film

Une jeune fille populaire commence à s’intéresser aux garçons, mais n’a le droit de sortir que lorsque sa grande soeur fera de même … ce qui n’est pas gagné vu son comportement.

Les deux soeurs du film

Katarina Stratford (Julia Stiles) et Bianca Stratford (Larisa Oleynik) sont deux soeurs pour le moins différentes.

Bianca est la plus jeune des deux. Elle est à l’âge où elle commence à s’intéresser aux garçons et comprend qu’attirer l’attention à ses avantages. Elle a un coup de coeur tout particulier pour un garçon, Joey Donner (Andrew Keegan), avec qui elle aimerait bien sortir.

Mais seul obstacle à son “bonheur”, une règle que son père lui impose : elle n’aura le droit de sortir que lorsque sa soeur fera de même.

Et Katarina n’est absolument pas dans cet état d’esprit. Elle est plus âgée, en fin de lycée, et son esprit est plus tourné vers les études qui lui permettront de quitter la maison familiale, plutôt que les garçons de son âge qu’elle trouve immatures.

On apprend au cours du film qu’elle s’est essayée à la vie populaire qui plait tant à sa soeur, mais qu’elle en a vite déchanté, notamment à cause de ce même garçon.

Les costumes de Kimberly A. Tillman

Bien qu’il s’agisse de vêtements de tous les jours (des années 90), la comparaison entre les costumes des deux soeurs est intéressante à faire.

Au début du film, Katarina est immédiatement mise en opposition avec l’ensemble des élèves qui l’entourent. Et c’est particulièrement vrai avec le costume de sa soeur : alors que Katarina est dans une tenue confortable aux couleurs peu assorties et sombres et à la silhouette qui ne montre pas ses formes, Bianca est dans une tenue très féminine, fleurie, aux couleurs printanières. Cela lui donne un aspect très “petite fille” tandis que sa soeur arbore des motifs militaires, presque masculins.

Dans les dialogues, on sent immédiatement que Bianca est également plus frivole, et moins réfléchie, tandis que Katarina a du répondant et des opinions marquées.

Et une fois de retour chez elle, nous voyons à sa position dans le fauteuil que le choix de vêtements de Katarina est plus lié à un côté pratique que pour leur côté esthétique.

D’un point de vue couleurs, tout oppose les deux soeurs : Katarina est vêtue de couleurs sombres (qui semblent aller avec son caractère) tandis que Bianca est dans des couleurs chaudes, roses et rouges.

Et cela se confirme par la suite. Tandis que Bianca joue la séduction avec des vêtements décolletés, et des accessoires qui la vieillissent (comme un collier de perles par exemple), Katarina continue à se moquer de son apparence.

6

Lorsqu’elles font du sport également, la différence est marquée : Katarina a choisi un sport de contact, plus masculin, tandis que Bianca fait du tir à l’arc, sport de précision et qui demande plus de délicatesse.

Lorsqu’elles sont chez elle, partageant la même salle de bain, leurs couleurs s’opposent encore : du noir sur un simple débardeur uni pour Katarina, du blanc avec un pull ajouré de motifs floraux pour Bianca.

8

Dans la scène de l’affrontement verbal entre les deux soeurs, c’est Bianca qui s’agite plus, et cela se retranscrit dans son haut d’un rouge vif. Tandis que Katarina reste calme dans son pull d’un mauve un peu “délavé”.

9

Et lorsque la plus jeune décide d’aller envahir le secret de la chambre de sa soeur, c’est dans des vêtements blancs qu’elle découvre la culotte noire de celle-ci. La culotte est sensé être le symbole que sa soeur a déjà envisagé d’aller plus loin avec un garçon. Bianca n’en est pas à ce stade-là, d’où la tenue presque blanche, plus pure et toujours fleurie.

10

Dans une nouvelle confrontation avant que les deux soeurs ne partent en soirée, Bianca est de nouveau en rouge, et Katarina de nouveau avec un haut dans les mauves et des couleurs sombres, et elle est plus couverte, elle ne va pas gagner la dispute.

11

Je note au passage le “simulateur de grossesse”, très réussi, et que le père n’impose qu’à l’une des deux.

12

Une fois en soirée, Katarina se dévoile en se “lâchant” et son pull a disparu. Quant à la robe moulante de Bianca, elle prend tout son sens en montrant la réserve dont est capable de faire preuve la jeune soeur.

Une fois qu’elles sont raccompagnées par leurs rendez-vous respectifs, la comparaison entre les deux soeurs est évidente puisque le plan est presque le même. Katarina a fini de se mettre en avant et a mis une veste en cuir par-dessus ses vêtements. Quant à Bianca, elle est toujours vêtue à l’identique, fidèle à elle-même, mais son rouge “passion” prend son sens lorsqu’elle embrasse Cameron (Joseph Gordon-Levitt).

Le lendemain au lycée, les deux soeurs, bien qu’elles ne soient pas habillées à l’identique, se ressemblent déjà plus : toutes les deux dans des couleurs froides, et toutes les deux dans des tenues moins féminines.

Plus tard dans le film, dans la scène où elles discutent de coeur à coeur, c’est Katarina qui arbore une tenue plus proche de celle de sa soeur : elle a mis un gilet vert avec des fleurs qui se rapproche plus des coupes que l’on voit habituellement sur Bianca. Leurs couleurs restent opposées néanmoins.

Mais dans une scène où elles ne se parlent pas, mais où Katarina observe sa petite soeur, celle-ci a repris une tenue plus enfantine, tandis que la grande soeur est revenue à ses tenues confortables, non féminines, et sombres.

Nous arrivons à présent à la scène du bal : toujours chacune dans sa gamme de couleurs (chaude ou froide), on peut remarquer que les choix effectués ne sont pas si loin cependant : Katarina en violet et Bianca en rose. Elles sont assorties. Du point de vue des coupes choisies, c’est cette fois-ci Katarina qui a une robe beaucoup plus féminine, tandis que Bianca est restée sur une coupe très petite fille.

Le bal est une révélation pour le lien entre les deux soeurs, et dans la scène suivante, elles sont plus accordées dans leurs tenues. Bien que l’une reste sombre tandis que la deuxième est plus vive, il est évident dans la scène qu’elles s’entendent déjà mieux, et que les couleurs sont plus proches. Mais chacune garde néanmoins sa personnalité. Bianca, de son côté, a trouvé sa nouvelle place et ne ressent plus le besoin de se mettre en avant comme elle l’avait fait auparavant.

C’est la dernière scène où elles apparaissent toutes les deux et je m’arrêterai donc là pour cette “analyse”.

Compléter votre médiathèque :

  • Le film
  • J’ai vu sur IMDB qu’il existait un remake fait en 2009, mais je n’ai pas réussi à le trouver à l’achat. N’hésitez pas à compléter si vous l’avez.

La parole est à vous :

  • Avez-vous aimé le film ?
  • À quel âge l’avez-vous vu et pensez-vous que cela ait pu influencer votre jugement ?
  • Avez-vous une comédie romantique préférée ?
  • Avez-vous d’autres liens à donner concernant cet article ?

Dites-moi tout en commentaire …

Advertisements