Aujourd’hui, changeons de registre avec de la science-fiction “pour fille” (oui, soyons honnêtes) avec Les Âmes Vagabondes, un film de Andrew Niccol.

Alerte SPOILERS l’article évoque des points importants du suspens du film

Le synopsis du film

Les extra-terrestres ont envahi la terre en prenant possession des corps des humains et en effaçant leurs esprits. Mélanie fait partie de la résistance contre cette invasion, mais lorsqu’elle est attrapée, elle va tout faire pour survivre et protéger ses proches.

Mélanie et Gaby

Basé sur un livre de Stephenie Meyer, le film est tout à fait dans le style de l’auteur. Et c’est d’autant plus vrai que Mélanie n’a pas de présence physique à proprement parler, mais partage son esprit avec l’extra-terrestre qui l’a envahi : Gaby.

Ici c’est donc la même actrice qui a fait les deux rôles : Saoirse Ronan. C’est pour ma part une actrice que j’apprécie depuis que je l’ai découverte dans Lovely Bones. Et bien que certains passages ne soient pas forcément parfaits dans ce film, je trouve néanmoins qu’elle est largement à la hauteur d’un rôle complexe.

Les costumes de Claire Hedlund et Erin Benach

Bien que nous soyons dans de la science-fiction, c’est principalement des vêtements auxquels nous pouvons nous identifier qui ont été choisis ici afin de montrer le côté “futur proche” du film.

Nous commençons donc l’histoire en découvrant Mélanie. Poursuivie dans un hôtel, de nuit, nous voyons qu’elle est cernée d’hommes et femmes en costumes blancs. Elle-même est dans des couleurs claires, mais dans une tenue en laine, plus confortable. Comme dans beaucoup d’anti-utopie, le lainage donne un aspect “fait maison” et récupération.

Après s’être jetée du haut d’une fenêtre, nous la retrouvons inerte, blessée sur une table d’hôpital. C’est le moment où ni Mélanie ni Gaby ne sont dans ce corps dans un sens et le “costume” n’est donc constitué que d’un drap brillant.

4

Les “âmes” extraterrestres étant argentées das le film, il est donc assez logique que la première tenue que porte Gaby dans sa nouvelle vie soit à ses couleurs.

Et le thème se poursuit dans la scène suivante, alors qu’elle croit encore qu’elle est seule dans sa tête. Elle porte une nuisette qui a quelque chose d’intemporel.

5

Puis nous découvrons la nouvelle terre des âmes : un monde contrôlé, propre, futuriste, mais finalement très contraint.

Et cela se ressent dans les costumes de Wanda principalement : avec des vêtements qui ne semblent pas correspondre à son âge physique (mais nous apprenons plus tard que son âme est beaucoup plus vieille) et qui sont souvent boutonnés dans le dos.

Au cours de ses discussions avec son “espèce”, Gaby dévoile également des informations sur l’ancienne vie de Mélanie, et le contraste se fait immédiatement sentir : elle est souriante, détendue, habillée en “adolescente” dans des matières souples et qui permettent de bouger facilement. Elle est jeune et cela se voit dans ses costumes, mais l’invasion lui impose de plus se couvrir, car elle devient méfiante.

Plus Mélanie lui parle, plus Gaby se met à douter : son costume devient alors plus complexe, un mélange de ses deux personnalités notamment avec son haut en maille côtelé qui laisse transparaître deux couleurs.

Gaby est vêtue de couleurs subtiles, complexes, et peu naturelles, tandis que Mélanie a des couleurs plus terrestres, pour symboliser la planète qu’elle représente.

Après sa rencontre avec Jared, Mélanie est de nouveau plus détendue, plus naturelle, toujours dans des costumes à tendance post-apocalyptiques.

On peut également noter qu’ils sont assortis.

Dans la scène où Gaby dévoile sa double personnalité, ce n’est plus le rose pâle qui l’habille, mais un bleu qui, bien qu’il ne soit pas terrien, a un côté plus naturel et plus doux. Néanmoins, le costume de Gaby est toujours très contraignant et boutonné dans son dos, comme si elle n’était pas maître de ses décisions.

À la scène suivante, Gaby s’échappe de sa “prison” et décide de suivre les conseils de Mélanie. Elle se retrouve alors dans une voiture parfaitement assortie à son costume. C’est le dernier signe qui montre qu’elle appartient à cette civilisation.

Mais lorsqu’elle finit par s’aventurer dans le désert, il est évident qu’elle est étrangère au milieu : elle n’est finalement assortie qu’au ciel dont elle vient.

Lorsque Jeb la retrouve, elle a presque pris la couleur de la terre, ce qui correspond à la confusion de son oncle qui pense quelques secondes qu’elle est encore uniquement Mélanie.

Une fois enfermée dans les grottes, elle cherche à comprendre son nouveau destin et sa nouvelle place et à mieux s’entendre avec Mélanie dont elle a suivi les conseils. Les lumières environnantes aident à créer cette confusion.

Par la suite, Jeb commence à lui donner une place dans la communauté : elle change alors de tenue et abandonne ce bleu qui n’avait rien de naturel. Elle n’est pas encore vêtue comme tout le monde, mais s’en approche néanmoins avec des vêtements plus confortables et plus “terriens”.

C’est au moment où elle est réellement mise au travail que son costume devient plus proche des humains qui l’entourent et notamment de Ian, qui est le premier à l’accepter réellement.

Durant son séjour, elle cherche à trouver une place parmi les personnages qui l’entourent tandis que chacun cherche à savoir quelle part de Gaby ou de Mélanie est présente. Dans aucune des scènes, elle n’est réellement assortie à son entourage, car elle ne fait pas parfaitement partie d’eux tout en n’en étant pas très différente.

La première fois que son costume s’assortit réellement est le moment où Ian va lui déclarer sa flamme. Il l’emmène dehors, et ils sont tous deux assortis à l’extérieur. Mais ils sont également tous les deux couverts : Ian est méfiant, car il comprend la situation de Mélanie, tandis que Gaby est relativement innocente et cherche à trouver une place tout en ne vexant pas Mélanie.

Mais après ce moment où elle est le plus proche d’être humaine, Gaby est confrontée au pire de ce que peut apporter l’humanité : le meurtre.

Après avoir été peu assortie avec son entourage, elle est à présent trop couverte et trop sombre. Elle fait un deuil de plusieurs jours.

Mais c’est la peur de refaire un deuil supplémentaire pour Jamie qui va la pousser à sortir de sa torpeur et à prendre les choses en main.

 

Dans un premier temps, elle cherche à retrouver Mélanie, qui avait presque disparu : pour cela elle passe par des épreuves très difficiles de baisers multiples … bref ! Mais son costume à l’occasion devient plus clair, plus blanc, dans un sens plus naïf.

Puis c’est Gaby qui prend le dessus avec un passage à l’hôpital pour voler des médicaments. Ici elle reprend des vêtements clairs, et des couleurs moins naturelles, mais en gardant le côté “maille” qui correspond à Mélanie.

Après avoir sauvé Jamie, les humains ont compris l’utilité que pouvait avoir Gaby. C’est donc l’occasion d’aller chercher de la nourriture grâce à elle sans être repérés. Gaby est vêtue de couleurs terre et est finalement plus cohérente dans son costume que les deux garçons qui l’accompagnent : elle a plus sa place dans ce monde envahi et cela se voit.

Mais à leur retour, une surprise les attend, car la traqueuse qui cherche Gaby les a retrouvés. Comme pour se protéger de cet envahisseur, Gaby a remis son “pull” en maille qui la couvre jusqu’au bras.

S’ensuit alors la décision de libérer Mélanie et de montrer aux humains comment reprendre leur planète. Elle est encore couverte au moment de cette décision, de la révélation et des adieux à Ian.

Elle porte différents costumes en fonction de son rôle : plus elle est proche de sa personnalité propre, sans Mélanie, plus elle est habillée proche d’un bleu, mais lorsqu’elle abandonne son corps à Doc pour qu’il la tue, elle est sombre et couverte.

Après son réveil et le refus de Doc de mettre fin à ses jours, elle habite un nouveau corps. Nous pouvons noter à ce moment-là que Mélanie a gardé la même tenue que lorsque Gaby l’a quittée, malgré que le scénario parle de plusieurs semaines écoulées.

Quant à Gaby, elle est de nouveau en bleu, dans une tenue qui ne découvre rien, mais qui est néanmoins en maille : un intermédiaire donc.

Les dernières scènes du film montrent des personnages heureux, qui sont assortis par couple. Et Gaby est toujours utile aux humains, car elle permet de faire des raids de manière beaucoup plus simple.

Le film se termine dans le noir, sur une note d’espoir où ils découvrent qu’elle n’est pas la seule à avoir changé de bord.

Compléter votre médiathèque :

La parole est à vous :

  • Avez-vous aimé le film ?
  • Que pensez-vous de cette science-fiction sentimentale ?
  • Que pensez-vous du jeu de Saoirse Ronan
  • Avez-vous d’autres liens à donner concernant cet article ?

Dites-moi tout en commentaire …

Advertisements