Aujourd’hui, retournons dans la science-fiction avec Hunger Games, le film de Gary Ross.

Le Synopsis

Katniss Everdeen se porte volontaire pour prendre la place de sa soeur lorsque celle-ci est tirée aux sorts pour participer aux Hunger Games. Ces jeux télévisés, dans lesquels deux jeunes gens de chaque district sont sélectionnés pour combattre à mort sont organisés pour rappeler au peuple que toute rébellion est inutile.

Ma critique du film

J’ai découvert à sa sortie Hunger Games, et comme beaucoup je m’attendais simplement à un Twilight avec un peu plus d’action. En réalité j’ai été agréablement surprise de découvrir un film qui, bien qu’il cherche à faire de l’audience, montrait une histoire riche et qui donnait envie d’en savoir plus.

Les films étant un peu longs à sortir, j’ai décidé de m’attaquer aux livres et je n’ai pas été déçu. Tous les éléments évoqués dans les films, tous les raccourcis pris ont des explications. Et c’est au final ce qui m’a permis de revoir le film en repérant les sous-entendus, les non-dits, et au final de l’apprécier pleinement.

Hunger Game raconte finalement avant tout une histoire politique. Nous sommes dans une dictature où un “président” dirige des quartiers dans un déséquilibre profond où 12 quartiers produisent des richesses qui sont dépensées par la capitale. D’une manière générale, cette anti-utopie est selon moi un reflet volontairement exagéré de notre société, et de ce qu’elle pourrait devenir.

Bien que le premier film ne montre pas trop ce côté politique, qui n’est que suggéré, la suite, et particulièrement les deux derniers films (le dernier livre), est centrée autour de ce sujet.

Au passage, il faut évidemment remarquer l’inspiration qu’a probablement été pour Suzanne Collins le très célèbre film Battle Royale où des enfants doivent se battre à mort sur une île (familier, n’est-ce pas ?) qui va plus dans le gore qu’autre chose, et sa suite moins connue Battle Royale II : Requiem, beaucoup moins connu, mais beaucoup plus politique.

Seul vrai reproche au film pour ma part : tout est trop “facile”. Katniss passe plusieurs semaines dans les jeux (et non pas quelques jours comme semble le suggérer le film) et faillit mourir de soif et de faim plusieurs fois ; de plus, elle finit avec des brûlures sur le visage, la moitié des cheveux en moins, etc. Je pense qu’il a été fait le choix de ne pas défigurer l’héroïne pour des raisons d’image, mais je trouve que cela enlève de la compréhension à la rébellion de Katniss et à sa volonté de survivre.

Au final, Hunger Games est pour moi un échantillon de ce qui a été fait par la suite. Donc si vous avez vu le premier, et que ce qui vous a plus attiré est le système politique, et le contexte, n’hésitez pas à aller voir les trois suivants (ou à lire les livres, qui sont tout de même beaucoup plus complets).

 

Les costumes de Judianna Makovsky

  • Les districts

Après les images d’une interview, nous sommes plongés dans le district 12. Nous pouvons immédiatement voir la pauvreté qui en ressort. La présentation est relativement intemporelle, car il est évident que la pauvreté ne permet pas d’avoir quoi que ce soit de technologique. Ici on parle de lessive à la main, de travail dans les mines, et d’enfants qui jouent dans les rues.

Les costumes sont fortement partinés, en terme de salissure et d’usure et ils se fondent parfaitement dans un décor poussiéreux.

Le livre insiste d’autant plus sur cette pauvreté, en expliquant le système de rémunération, et la contrebande que la plupart des habitants sont obligés de faire pour survivre.

  • Les gardiens de la paix

Mais cette image n’est pas complète sans y ajouter les gardiens de la paix qui sont présents. Dans leurs costumes blancs, quels que soient les districts, ils représentent l’autorité de la dictature. Si tout se passe paisiblement, ils ne servent pas à grand-chose, mais dans les districts où le moindre sentiment de rébellion se fait sentir, ils sont actifs et réagissent immédiatement pour étouffer l’action rebelle. C’est ce que nous voyons au moment de la mort de Rue, où la révolte dans le district 11 est vite réprimandée.

  • Le Capitole

Par opposition à cette pauvreté, nous découvrons vite le Capitole, qui est donc la capitale du pays, où sont concentrées les richesses et les personnes de pouvoir. C’est également là que se tiennent les préparations aux jeux tous les ans depuis soixante-quatorze ans.

Ici la vie est très différente puisque les habitants y sont insouciants, ignorant les problèmes de leurs pays et habitués aux luxes depuis toujours. Pour eux, les jeux sont une récréation, une animation dans leur vie annuelle.

L’extravagance est de mise dans le style vestimentaire, jusqu’au bout des ongles. Nous ne voyons que peu les détails des costumes des habitants du Capitole dans ce film, mais l’ensemble est très coloré, avec des formes inattendues et originales, et des couleurs de cheveux et de vêtements qui symbolisent l’excès. Cet ensemble est d’ailleurs très fidèle à l’esprit du livre.

Il est évident que les couleurs vives du Capitole sont là pour marquer la différence avec l’uniformité d’usure et de saleté des vêtements dans les districts.

2

  • Katniss chez elle

Assez rapidement, nous découvrons l’héroïne (Jennifer Lawrence) chez elle. Elle appartient à l’univers qui l’entoure, c’est évident. Mais on peut aussi remarquer qu’elle a son identité propre, notamment dans sa tenue de chasse, dans les bois.

Dans le livre, le blouson est censé appartenir à son père : ici, il est évident que la veste est trop féminine pour être à quelqu’un d’autre qu’à une femme. Les vêtements choisis lui vont parfaitement et on sent qu’elle est à l’aise dedans. Mais il lui donne aussi un côté chasseuse qui nous permet d’être convaincus immédiatement qu’elle gagnera les jeux (en même temps, c’est l’héroïne et il y a d’autres films après, mais tout de même).

Notons au passage que les détails de sa tenue sont nombreux et que nous les voyons de près à travers les différents plans qui la présentent.

Lorsqu’elle chasse, Katniss est méfiante, couverte. Lorsqu’elle est avec Gale, elle est plus détendue, et laisse sa veste de chasse de côté.

Au moment de s’habiller pour la sélection, Katniss montre son amour pour sa soeur, et son manque d’aisance pour les robes et les choses propres. Notons au passage qu’une fois habillée en fille, Katniss est dans une couleur similaire à celle de sa mère, comme une version plus jeune de celle-ci, moins teintée par les horreurs des jeux, sans motif, plus franche.

Prim, sa petite soeur est elle en blanc. Bien qu’elle soit consciente de la réalité, elle est encore trop jeune pour bien réaliser l’ampleur du problème, et notamment la partie politique de celui-ci.

  • Les tributs

La cérémonie de la sélection des tributs est évidemment un des moments clefs du film en terme de scénario, mais c’est également un des moments clefs du film en terme de costumes.

17

En effet, c’est la première scène où les tenues du Capitole sont confrontées avec celles du district. Et la tenue extravagante d’Effie montre que la représentante n’est pas à sa place ici.

Que ce soit confronté aux décors ou confronté au peuple; elle est trop colorée pour ne pas se remarquer.

Le tissu de sa robe est également trop brillant face à tous ces tissus mats, usés et délavés.

Lorsqu’elle se tient entre Peeta et Katniss, elle fait pour moi ressortir le désarroi qui semble tous les deux les saisir.

Au moment de ses adieux avec sa soeur, Katniss se voit offrir la broche en forme de mockingjay par celle-ci. Bien que cet accessoire ne signifie pour le moment pas grand-chose (et encore moins dans le film que dans le livre), il est déjà présent. La broche va l’accompagner jusque sur sa tenue de tribut.

20

Une fois dans le train, les deux jeunes tributs ont visiblement basculé de monde. Plutôt qu’Effie ressorte face à un fond terne, ce sont eux qui dénotent à présent par des couleurs froides et pâles.

Peeta joue le jeune homme perdu et impressionnable, et cela est renforcé par sa tenue blanche.

Quant à Katniss, elle sait s’adapter vite, et le fait qu’elle ait pour moi une tenue simplement plus claire que les tapisseries montre cela.

 

Haymitch quant à lui est parfaitement à son aise avec le luxe qui lui est dû suite à sa victoire. Il en profite pour baigner constamment dans l’alcool, et son taux d’alcoolémie est souligné par son costume : tenue débraillée, faux col démonté, et cheveux en pagaille.

Katniss semble intégrer petit à petit ce qui lui est arrivé. Au fur et à mesure qu’elle réalise, elle s’assombrit. Mais au déjeuner du lendemain, elle a remis sa robe de la veille, comme pour garder un contact avec ses racines.

  • Les jeux

Bien que la sélection face partie pour moi des jeux, le vrai temps d’antenne, et donc la vraie compétition commence cela moi à l’arrivée des tributs dans la capitale. Pour cela, Cinna va préparer Katniss afin qu’elle soit remarquable. Et son idée de flammes qui ne brûlent pas fonctionne à merveille.

Lorsque Cinna rencontre Katniss, il est sobre, contrairement à tous les autres habitants de la capitale, et il ne semble pas se plaire dans la souffrance des tributs comme les autres. Cela permet de mettre en exergue la vulnérabilité de Katniss, qui a ce moment-là est presque nue.

30

Les costumes sont sombres, noirs comme le charbon, le symbole de leur district, mais les matières, et les flemmes qui les entourent leur donnent un aspect particulièrement mystérieux. Ils sont complexes, mais sobres en vue d’ensemble.

5

Au passage, nous voyons quelques tenues des autres districts, et si on a correctement suivi le livre, il est même possible d’en identifier certains par leur représentation. Les couleurs sont vives, voyantes, les tenues extravagantes et larges.

L’arrivée de Katniss et Peeta est remarquée non seulement parce qu’ils sont enflammés, mais également parce qu’ils sont plus sobres que les autres.

La cérémonie, présidée par le président, est courte, et on ne conçoit pas forcément à ce moment-là l’importance du personnage dans l’histoire.

6

Puis les jeunes gens sont amenés à leurs appartements. Effie a de nouveau changé de tenue, et s’accorde bien à son environnement.

De manière similaire, Katniss se change et d’adapte à son environnement. Ici, deux interprétations possibles : soit elle pratique à merveille sa capacité d’adaptation, soit c’est une manière de montrer que tout lui est imposé, même ses vêtements.

Puis vient l’entraînement. Ici, chaque tribut est vpetu d’une combinaison qui n’est différenciée des autres que par le numéro du district. En surplomb, les maîtres des jeux surveillent, analysent et réfléchissent à des stratégies d’animation. Au regard des extravagances que peut proposer la capitale, les maîtres des jeux sont presque vêtus sobrement. Ce sont eux qui jugent et n’ont donc rien à démontrer ici.

Vient ensuite la scène télévisée où chaque tribut se présente individuellement. Les tenues ont complètement changé : ce sont des tenues de galas, qui sont là pour se faire valoir.

Après avoir vu les tenues de quelques tributs, nous pouvoir admirer celle de Katniss, qui se fait remarquer par sa couleur plus tranchée que les autres. Puis la jeune fille nous montre ses “flammes” et le public est séduit. Pour finir le tableau, Peeta annonce en public son amour pour Katniss et il semble qu’à ce moment-là, le rouge de la robe prend ton son sens : Katniss est synonyme de passion.

On peut également remarquer à ce moment-là que Peeta est assorti à Katniss, de manière discrète, mais réelle.

La veille du départ pour l’arène, Katniss se lève, car elle ne parvient pas à dormir, et retrouve Peeta sur le toit. Ils sont seuls, ils sont honnêtes l’un envers l’autre dans leur discussion, et ils sont tous les deux vêtus de couleurs sombres. Dans cette scène qui contraste avec l’extravagance de la soirée, il était important de mettre de la noirceur pour refléter leur humeur, et leur conscience de ce qui les attend.

Au moment de partir pour l’arène, Katniss est encore vêtue d’une tenue simple, et sombre. Au milieu des autres tributs, elle va rejoindre son destin. Accueillie par Cinna sous l’arène, c’est lui, toujours simple dans ses tenues comme dans ses paroles, qui va lui remettre la broche de sa soeur.

  • L’arène

La première chose que nous voyons de l’arène est son extérieur, puisque nous découvrons les maîtres du jeu dans leur salle blanche immaculée dès la cérémonie d’ouverture. La couleur de la pièce rappelle évidemment les gardiens de la paix, mais dans un côté plus accentué, comme un côté divin de maîtrise du monde, ou ici de l’arène.

Quant à l’intérieur de l’arène, nous le découvrons avec Katniss, au fur et à mesure des jeux.

Dans ce cercle de départ, nous voyons déjà des objets, des jeunes gens, tous en position de départ, et Peeta qui s’apprête à partir dans l’autre sens.

12

Après les premiers morts, nous pouvons voir de plus près quelques costumes, qui suggèrent que chaque district a une couleur de veste qui lui est propre. Invention du film, mais qui n’est pas forcément incohérente avec l’ensemble.

Au fur et à mesure que nous voyons Katniss évoluer dans l’arène, nous voyons aussi quelque peu les autres personnages. Certains sont vulnérables, d’autres agressifs, et finalement Katniss semble être la seule à avoir un comportement équilibré entre tout.

Nous avons également l’occasion de voir quelque l’extérieur de l’arène, que ce soit les sponsors qui négocient avec Haymitch, ou bien Gale, jaloux, ou encore les deux commentateurs des jeux, en présentateurs télé flamboyants.

  • Katniss et Peeta

Au milieu des jeux, les règles changent et Katniss voit un espoir de sauver Peeta en plus d’elle-même.

Mais pour cela, et notamment pour obtenir des sponsors (que Haymitch cherche à négocier pour eux), Katniss doit convaincre le monde entier qu’elle est amoureuse du jeune homme.

Ayant toujours en tête sa survie et celle de Peeta avant tout, elle cherche par tous les moyens à obtenir ce qu’elle veut : la vie et la victoire par extension.

22

Elle est prête à simuler un suicide pour obtenir sa réussite. Et son stratagème fonctionne, mais la met dans une position politique difficile. Pour rattraper cela, et éviter de mettre en danger sa famille, elle va devoir convaincre, même après la fin des jeux, le monde entier de son amour.

23

Cina va l’aider dans cette voix, en lui confectionnant une robe de victoire qui est fraiche, et légère, pour souligner son côté insouciant.

24

Le film se termine sur le retour victorieux des deux amoureux dans leur district et on peut noter au passage un changement dans la tenue de Catniss. Elle ne porte pas la robe innocente qu’elle a mise pour la télévision, mais elle a néanmoins une silhouette plus féminine, avec une taille plus marquée. Elle grandit durant ses épreuves et cela se voit.

26

Pour aller plus loin :

Quelques articles à lire :

Compléter votre médiathèque :

Des patrons pour cosplayer : (les patrons sont des inspirations ou bases qu’il faut modifier pour obtenir le costume final ; la liste est non exhaustive)

La parole est à vous :

  • Qu’avez-vous pensé du film ?
  • Avez-vous lu les livres et que pensez-vous des différences .
  • Faut-il livre un livre avant de voir le film, ou après, d’après vous ?
  • Avez-vous d’autres liens à donner concernant cet article ?

Dites-moi tout en commentaire …

Advertisements