Aujourd’hui, regardons ensemble le court métrage très poétique Soar, réalisé par Alyce Tzue.

Le synopsis du film

Une petite fille cherche à construire et faire voler un avion en bois, lorsqu’elle va faire une rencontre inattendue …

Mon avis

Je suis tombée sur ce court métrage complètement par hasard au détour d’une page, et j’ai immédiatement accroché au visuel. Après l’avoir vu une première fois, j’ai trouvé que la poésie des images, de la musique et de l’histoire combinées donnaient un résultat vraiment intéressant et j’ai donc eu envie de partager ma découverte ici.

Les costumes

Comme dans tout film d’animation, le costume fait partie de la création et l’identification des personnages.

Ici, il n’y a que deux personnages : la petite fille, et l’aviatrice.

Ce qui est amusant dans leurs costumes est la relation entre les deux.

D’un côté la petite fille est vêtue d’un bloomer marron d’un textile de type lainage épais avec des boutons en forme de coeur sur des collants, d’un pull côtelé avec un dessin d’avion sur le devant en patchwork, et d’un bonnet dit “aviateur” à carreaux. Elle porte également une grande paire de lunettes à verres larges.

2

De l’autre, la petite aviatrice porte un pantalon vert qui prend la forme des anciens pantalons d’équitations, qui sont également associés à l’image des premiers aviateurs, par dessus des bottes en cuir, associés à un pull blanc col roulé et dont les manches bouffantes laissent apparaîtrent des gants. Sur sa tête, un chapeau d’aviateur à proprement parler, en cuir et des lunettes d’aviateur complètent le tableau.

3

La comparaison des deux personnages devient intéressante puisque la petite fille est le reflet en plus jeune de l’aviatrice : ses vêtements suggèrent les formes que l’aviatrice porte, comme les prémisses de son futur. Ses lunettes suggèrent des lunettes d’aviateur, tout comme son chapeau est la version mode d’un chapeau de pilote.

4

Bien que l’aviatrice ne puisse pas réussir sa quête sans l’aide de la petite fille, il est clair que celle-ci voit son futur dans la petite pilote.

Je noterai au passage que les textures sont clairement travaillées pour être réalistes, et que le spectateur puisse s’imaginer les personnages au plus près de la réalité. On peut le voir dans les vêtements, mais également des hélices du vaisseau, qui sont en tissu.

6

Pour finir, je vous conseillerais de regarder le court métrage jusqu’à la fin du générique, où la réalisatrice a inséré des extraits du story-board et des maquettes du court métrage. On y retrouve notamment la planche de l’aviatrice, mais également on peut voir que la petite fille avait un style vestimentaire beaucoup plus commun au début de la réflexion, et le sens de l’histoire et des images aurait été beaucoup moins fort si elle était resté ainsi.

5

Il n’y a pas grand-chose de plus à dire ici, puisqu’il s’agit d’un court métrage, mais je tenais tout de même à parler de ce petit film d’animation qui m’a beaucoup plu.

La parole est à vous :

  • Connaissiez-vous ce court métrage ?
  • L’histoire vous a-t-elle parlé ?
  • Quel est votre film ou court métrage préféré ?
  • Avez-vous d’autres liens à donner concernant cet article ?

Dites-moi tout en commentaire …

Advertisements