Aujourd’hui, regardons ensemble un court métrage que j’ai découvert un peu par hasard, de Vincent Bornet, qui s’intitule Dream Motion, à regarder ici.

Le synopsis du film

Un jeune homme s’endort et rêve en Stop Motion …

L’histoire en images du court métrage

Le court métrage se sépare en deux parties :

  • La vie réelle

Le court-métrage commence alors que nous découvrons un personnage chez lui. Nous ne voyons pas son visage dans un premier temps : il pourrait être n’importe qui, il pourrait être nous.

C’est visiblement un jeune homme d’une classe moyenne, qui rentre du travail et se décontracte en arrivant chez lui. Il se prépare à aller dormir et se couche, assez tard.

Dans un premier temps il est en costume cravate, mais il s’est mis à l’aise, sa cravate desserrée et les manches de sa chemise remontées. Puis il se prépare à dormir et c’est un pyjama assez neutre qu’il met : un t-shirt gris. Au final, c’est un personnage presque en noir et blanc qui se présente à nous.

Pour terminer, il se réveille après son rêve et quelque chose est différent : il a gardé son t-shirt blanc du début du rêve … comme si le rêve qui a disparu est encore un peu présent avec lui.

12

  • Le rêve

C’est dans le rêve que le personnage prend des couleurs :

Tout d’abord, il porte ce fameux t-shirt blanc qu’il va retrouver à la fin. Mais l’ambiance est différente, elle-même plus colorée et annonce la suite : nous ne sommes plus la nuit.

5

Puis il sort de son appartement et se rend dehors, dans la rue. Il porte de nouveau un t-shirt gris, mais les motifs ajoutent de la couleur. Il est évident que la direction artistique du court métrage a voulu jouer sur ce côté parisien du personnage, avec une casquette, mais décontracté en jean t-shirt, et baskets.

6

Après une course poursuite comme on peut en faire dans ses rêves, avec un personnage que nous ne voyons pas et qui représente plus une idée de menace qu’autre chose, il a changé de tenue : à présent plus calme, il porte un t-shirt bleu, couleur du ciel (bien que le ciel soit dans une ambiance colorée qui l’empêche d’être bleu.

7

Son t-shirt affiche “The End” : la fin bien que ce ne soit pas la fin de la course finalement puisqu’il repart.

8

Puis vient la partie romantique : le jeune homme découvre une jeune fille. Notons au passage qu’il a repris sa tenue grise, puisque ce n’est plus la fin, mais un nouveau commencement.

9

Et ils sont mieux assortis comme ça …

Leurs costumes leur permettent aussi de mieux se fondre dans le décor. Et comme tous les amoureux à Paris (c’est bien connu !), ils vont observer le soleil se coucher sur les ponts de Paris … et à ce moment-là, les vêtements semblent s’effacer, pour faire ressortir les très beaux cheveux de la demoiselle.

10

Pour finir, ils se retrouvent tous deux au lit, toujours dans cette ambiance orangée, avant le dur retour à la réalité.

11

J’ai beaucoup aimé ce court-métrage que j’ai trouvé léger et poétique, bien qu’un peu triste

 

La parole est à vous :

  • Connaissiez-vous ce court métrage ?
  • Que pensez-vous de cette idée de faire du stop motion à partir d’un film ?
  • Que pensez-vous de la manière dont ils ont présenté les deux amoureux à Paris ?
  • Avez-vous d’autres liens à donner concernant cet article ?

Dites-moi tout en commentaire …

Advertisements