Aujourd’hui, c’est d’un court métrage des studios Pixar que j’ai eu envie de vous parler, le très poétique La Luna, de Enrico Casarosa, à regarder ici.

Le synopsis du film

Un petit garçon partage pour la première fois le travail de son père et son grand-père, qui s’occupent de la lune.

Les personnages

Comme dans l’homme-orchestre dont j’avais parlé il y a peu de temps, il y a peu de personnages dans ce court métrage puisqu’ils ne sont que trois :

  • Le grand-père
  • Le père
  • Le petit garçon

7

Au début du court métrage, nous ne voyons que le petit garçon et les choses à sa hauteur. Les bras des deux hommes dans la barque sont couverts de manches blanches, visiblement rapiécées. Cela donne le sentiment d’un ensemble aux moyens modestes.

2

De plus, on aperçoit rapidement que les deux hommes et l’enfant sont vêtus de manière similaire, malgré leurs différences de stature, ce qui sous-entend qu’ils sont dans une sorte d’uniforme. Et le port de salopettes ajoute le côté “tenue de travail”, dans un aspect assez ouvrier.

3

Ce que j’aime donc dans ce court métrage c’est sa poésie, et les costumes jouent ici un rôle important dans l’identification des personnages et de leurs caractères, malgré le fait qu’ils n’utilisent pas la parole.

  • le père, massif et donnant l’impression d’un homme fort, semble à la fois têtu et fier de son fils

8

  • le grand-père, plus fin et courbé, donne l’image d’un homme qui pense tout savoir et sait comment faire les choses

Ce qui les rassemble ici, malgré leurs différences, est effectivement leur fierté du petit fils qui fait sa première virée nocturne dans l’entreprise familiale.

Ce qui nous laisse comprendre que c’est la première, outre les yeux brillants du garçon, est le cadeau que lui font les deux adultes d’une casquette comme les leurs. Au moment où l’enfant la met, il se met à devenir un adulte dans un sens. Mais les deux adultes autour de lui, cherchant à former le jeune garçon, vont chercher à appliquer leurs méthodes sur lui.

 

C’est d’ailleurs le thème de ce court métrage que l’on suit tout du long : l’enfant qui devient adulte et doit donc trouver sa propre méthode d’exister et de faire son travail. L’ascension sur l’étoile à la fin du film représente pour moi le fait de grandir.

 

Finalement, le petit garçon trouve sa place et participe à sa manière au travail. Et lorsque la tâche est finie, les deux adultes sont fiers de lui.

10

Somme toute, c’est un très beau court-métrage que je conseille fortement, car il est très poétique.

 

La parole est à vous :

  • Connaissiez-vous ce court métrage ?
  • Correspond-il à votre image des courts métrages Pixar ?
  • Quel est votre film ou court métrage préféré des studios Pixar ?
  • Avez-vous d’autres liens à donner concernant cet article ?

Dites-moi tout en commentaire …

Advertisements