Aujourd’hui, c’est d’une comédie musicale que j’ai envie de parler avec Rock Forever, le film de Adam Shankman.

Le Synopsis

Une jeune chanteuse monte à Los Angeles pour tenter sa chance dans le monde du rock’n’roll …

Ma critique du film

Ennemis du kitsch et des comédies musicales s’abstenir … ce film est tout ce que vous n’aimez pas !

Le principe du film est simple, prendre une histoire mignonne et clichée, et la bourrer de réinterprétations des chansons rock des années 70. Donc oui, c’est assez ridicule dans un sens, mais pour ma part j’aime beaucoup cet humour juste sous la surface qui assume très bien le comique de situation, le contraste entre les paroles et l’image, ou encore les clichés des personnages.

Le casting joue également beaucoup dans mon impression positive du film. Avec Tom Cruise dans le rôle de Stacee Jaxx, une rock star qui correspond parfaitement aux clichés que l’on peut se faire des stars de l’époque, à partir du fameux slogan “sexe, drogues et rock’n’roll”, mais aussi Alec Baldwin dans le rôle d’un entrepreneur des premières heures, ou encore … pour la prude femme du maire (Catherine Zeta-Jones), qui cherche à tout pris à démanteler la débauche que lui inspire le rock’n’roll, et tant d’autres que je ne peux pas tous citer ici, le casting est complet, chacun jouant parfaitement son rôle au bord de l’extrême.

C’est donc un film que je conseille de prendre légèrement, en gardant en tête que l’humour est parfaitement assumé, et en profitant d’un casting plus que réussi !

Les costumes de Rita Ryack

Après un début de générique très “rock’n’roll”, mais qui ne nous montre personne (et tant mieux ça gâcherait l’effet d’autres scènes plus tard), nous plongeons dans l’exposition avec la présentation des différents personnages.

2

Tout d’abord Sherrie (Julianne Hough), jeune fille qui vient de sa ville de campagne, et veut vivre son rêve d’artiste à Los Angeles, comme tant d’autres jeunes avant elle. Sa tenue montre son innocence : une chemise en jean et une robe rouge à dentelle, qui lui donnent un aspect très campagnard, ainsi qu’une coiffure simple et sa valise qu’elle sert précieusement contre elle.

3

Puis nous découvrons Drew (Diego Boneta), dans sa tenue de travail au Bourbon Room. Il est en jean et t-shirt : il est jeune et sa tenue montre ses muscles, sa force de travail. Il a un côté rock très sobre.

4

À l’opposé, Lonnie (Russell Brand) est très coloré, avec un drapeau anglais sur son t-shirt et des bretelles aux motifs de touches de piano pour le côté musicien. Il ressort de son costume un côté très rock anglais, qui s’accorde avec son accent.

5

Puis arrive Dennis (Alec Baldwin), dans un genre plus décontracté, avec son jean délavé, et son gilet en cuir ouvert sur une chemise rouge à motifs, avec un foulard assorti. Il a un côté beaucoup plus motard, plus adulte que les deux autres dans un sens. Son âge et son comportement, ainsi que le statut de son rôle renforcent cette idée.

6

Avec ces personnages, nous découvrons également le Bourbon Room : dans un premier temps, puisque l’accent est mis sur les personnages dans l’assemblée, le chanteur est anonyme : en noir, dans une tenue sobre, et on le voit principalement de dos. Cela met donc l’accent sur la foule, qui est une masse aux couleurs dominantes dans des rouges et des noirs.

7

Nous aurons par la suite d’autres occasions de voir les tenues des visiteurs du bar, notamment dans la scène suivante où il est mentionné que les coupes de cheveux et les vêtements, dans certains cas, peuvent mener à une confusion des genres.

10

À l’arrivée de Sherrie en face du Bourbon, nous découvrons également la manifestation de femmes contre le rock’n’roll et les valeurs qu’il communique. Nous aurons bien sûr l’occasion d’en reparler par la suite, mais il est déjà évident en quelques images que les noirs, rouges et bleus du Bourbon ne seront pas présents dans leurs vêtements : les tons sont ici pastel, dans des roses et des blancs cassés principalement, sur des tenues classiques et couvrantes.

8

Lorsque Sherrie et Drew se rencontrent, ils sont différents : elle dans sa tenue innocente et colorée, qui montre son innocence et sa positivité vis-à-vis de Los Angeles, et de l’autre … tout en couleurs sombres, et qui, confronté à la réalité de Los Angeles, ne se fait pas d’illusions : il travaille dans un bar.

9

Dans un tout autre contexte, deux autres personnages importants sont présentés : le maire, Mike Whitmore et sa femme, Patricia Whitmore. Immédiatement il est évident que c’est Patricia qui détient plus de pouvoir, que ce soit dans son couple ou dans la ville, dans la manière dont est tournée la scène, mais également dans la couleur rouge vive de la tenue de la femme. Si l’ensemble forme un couple très patriotique et assorti au décor, c’est Patricia qui ressort évidemment plus.

Alors que nous retrouvons Lonnie et Dennis qui regardent l’élection, nous pouvons remarquer que les deux hommes ne sont pas assortis l’un à l’autre, mais que chacun, en revanche, est assorti à un aspect du décor : Dennis correspond plus au canapé et au bureau d’une manière générale, tandis que Lonnie est assorti à la salle, que l’on peut deviner derrière la fenêtre rouge. Cela laisse comprendre selon moi que Dennis est plus un homme d’affaires, un gérant, alors que Lonnie se plait plus dans la fausse, en quelque sorte un fan.

14

Alors que Sherrie et Drew se promènent dans le magasin à côté, Drew entreprend d’expliquer son histoire (en chantant) à la jeune fille. Ce qui me parait le plus intéressant dans cette scène, sont les personnages alentour qui se prennent au jeu dans la chorégraphie du jeune homme : ils sont tous habillés à l’excès, dans des couleurs vives, avec des coiffures flashs et un certain nombre d’accessoires brillants. Cela a pour moi deux buts :

  • montrer que le monde dont il parle et donc il rêve est un monde qui ne correspond pas réellement à la réalité,
  • et faire le lien entre ce qu’il est à ce moment là du film et ce qu’il sera prêt à faire à un moment pour atteindre la gloire, à travers le côté Boysband coloré.

Pour continuer dans la présentation des personnages, nous retrouvons Paul au téléphone avec Dennis à propos de Stacee. Le manager est dans une tenue sobre, gris sombre, le téléphone portable (de l’époque, donc très massif) à la main. Il cherche à se donner un côté stylé avec ses manches de costume retroussées et sa broche de cravate, mais en réalité le costume lui donne un côté un peu trop décalé : notamment à travers le fait qu’il soit un peu grand, très massif donc malgré que l’homme soit lui-même assez petit.

20

Puis il est temps de découvrir Stacee Jaxx, le personnage au centre de cette histoire. Ici, la présentation tombe dans les clichés de la rock star qui vit de sexe, drogues et rock’n’roll. Nous le découvrons donc au milieu de quelques jeunes filles endormies, dans des draps argentés, à moitié nu, dans une tenue qui met clairement en valeur sa masculinité. Outre le fameux dragon qui lui sert de slip, c’est évidemment le cuir qui est choisi pour sa tenue, en relation à la fois au guerrier et au motard.

24

C’est dans cette même tenue que nous le retrouvons sur l’affiche qui le représente dans l’église où Patricia Whitmore prêche contre lui. C’est donc dans une scène très amusante que les “grenouilles de bénitier” reprennent un classique du rock sur un fond d’orgue, en admirant et insultant en même temps la star.

Elles sont toujours dans des tenues pastels, dans des ensembles tailleur aux carrures carrées, aux manches bouffantes, ou dans des robes à fleurs. C’est un ensemble de femmes qui cherchent à être à l’image de leurs maris, tout en étant des femmes d’action, dans la limite de leurs possibles.

Au passage, nous remarquerons que Patricia est dans une couleur plus charnelle, avec une jupe assez courte, et donne à la fois une impression plus forte et plus sexy.

En parallèle, nous retrouvons Monsieur le maire, qui se cache dans l’ombre (à l’opposé de la lumière de l’église) pour jouer avec sa maîtresse : ils sont dans une autre gamme colorée, en noir et blanc tous les deux.

28

Au monde du Bourbon, Sherrie et Drew se préparent à sortir ensemble. Dans une scène assez décalée entre paroles et actions, nous retrouvons donc les deux jeunes gens dans des tenues noires, tous deux dans la même phase de la relation. Chacun ajoute ses accessoires, et tous deux revêtent une couche de jean délavé pour colorer un peu la tenue. Le cuir est également présent, dans les bottes de Sherrie, comme dans les bracelets de Drew.

Puis nous voyons leur relation fleurir, dans des scènes qui rassemblent les clichés des jeunes couples californiens : faire du patin à roulettes en mangeant des glaces sur le front de mer, jouer de la guitare ensemble dans le lit, ou encore prendre des photos au photomaton en s’embrassant.

De ces scènes, les deux amoureux apprennent donc à se connaître et des couleurs vives font leur apparition petit à petit dans leurs tenues.

Alors que le concert d’Arsenal (le groupe de Stacee Jaxx) arrive, Lonnie et Dennis doivent faire face à un imprévu. Nous les retrouvons dans des tenues différentes : Lonnie est plus simple, en jean t-shirt, alors que Dennis veut clairement montrer son statut de manager, avec une chemise longue léopard on ne peut plus surprenante. Alors qu’ils sont dans la salle, il est donc évident que c’est Lonnie qui est ici le plus dans son élément, une confirmation de la scène dont j’ai parlé plus haut.

8

Alors que le groupe de Drew, pris pour faire la première partie, répète, Lonnie et un des serveurs montrent leur amour de la musique dans un coin de la scène : l’un en blanc et l’autre en noir, enlacé, ils semblent montrer que la musique peut toucher tout le monde, une mention légère de tolérance.

10

Puis Stacee arrive, et il salue Dennis. Pour moi c’est à ce moment que la tenue du gestionnaire du bar prend tout son sens : là où Stacee Jaxx porte une peau de bête en manteau, Dennis a sa chemise en imprimé léopard, comme la version pauvre de la star.

12

Le singe, lui, porte un costume en cuir, complétant l’ensemble animal.

Le film introduit alors un nouveau personnage, la journaliste Constance Sack qui vient interviewer Stacee pour le journal Rolling Stones. Elle est habillée dans une tenue rouge et noire, assez professionnelle, mais avec des détails comme son col à jabot qui lui donne un côté plus rock.

Alors qu’elle a retiré sa veste pour parler à Stacee, ils sont donc en opposition, lui dans son blouson de cuir noir, elle dans sa chemise légère blanche. Notons qu’il en est de même pour leurs cheveux, que ce soit en termes de couleurs ou de volume.

Alors qu’il monte sur scène pour l’impressionner, Stacee est déshabillé par quatre jeunes femmes, visiblement des groupies, qui sont toutes très peu habillées dans des tenues sexy, en cuir et jean principalement.

De son côté Constance regarde la scène, dans sa tenue blanche et rouge, entourée des deux gorilles de Stacee, eux en noir. On retrouve ici le noir et blanc de la scène de répétition.

17

Puis Stacee et Constance s’engagent dans une scène torride de chanson et déshabillage, dans lequel on peut donc voir les dessous de la jeune femme et où l’on peut donc admirer une petite culotte en coton, travaillée pour son côté vintage.

18

À l’extérieur du Bourbon, Patricia Whitmore, dans une tenue boutonnée haut et avec un collier de perles à trois rangs, parle au journaliste présent de la débauche d’un concerte de Stacie. Le journaliste en lui-même est assez neutre, dans un costume bleu, comme pour indiquer de manière discrète un soutien à la mairie.

19

À l’intérieur, c’est Drew et son groupe qui mettent l’ambiance. Ils forment un groupe soudé : cela se voit par leurs tenues, jeans et t-shirts assortis. C’est la couleur de la scène, rouge (qui correspond pour moi à la colère de Drew) qui va donner vie à leurs tenues sombres.

20

Alors que Drew et Sherrie viennent de se disputer, Paul intervient et propose au jeune chanteur de le prendre sous son aile en tant que manager. Pour l’occasion, il a un costume sombre, pour s’assortir au jeune homme sous la lumière jaune. Il porte toujours ses manches retroussées, mais son costume est moins disproportionné.

22

Une fois la première partie terminée, c’est Arsenal qui vient sur scène. Si la lumière de la salle est toujours rouge, la scène est à présent bleue, comme pour montrer la distance qui existe entre le public et la star. Stacee, quant à lui, est à moitié déshabillé, et c’est le seul qui est réellement éclairé sur scène : le groupe joue dans la pénombre.

23

Dans la foule, on retrouve Constance, qui est ressortie de son interview déshabillée, et bien qu’elle porte à présent des vêtements, on sent qu’elle est changée, par son col déboutonné.

24

Après sa dispute avec Drew, Sherrie décide de quitter le Bourbon et démissionne. Nous la retrouvons dans la rue, sous la pluie. Notons au passage que les premières secondes où elle n’est pas encore sous la pluie, elle a déjà une coiffure beaucoup plus plate qu’auparavant pour un effet déçu, désabusé de son expérience.

Elle passe alors par plusieurs changements de tenues où l’on peut remarquer qu’elle est de plus en plus couverte : son décolleté raccourcit, puis elle met une veste.

28

Par la suite, nous la verrons chercher à nouveau du travail en arpentant les rues, et sa tenue restera beaucoup moins décolletée.

Mais alors qu’elle est encore sous la pluie, habillée principalement en jean, nous découvrons un nouveau personnage, Justice Charlier qui va l’aider en la recueillant. La scène propose un petit regard sur la réalité avec la vision d’un SDF, lui aussi en jean, sous la pluie, qui n’a pour sa part pas eu la chance d’entrer dans le club. C’est un peu l’ironie de l’image qui montre bien qu’on a plus de chances de s’en sortir lorsqu’on est une fille, mais à quel prix.

Alors que nous découvrons pour la première fois le club, toutes les danseuses sont en sous-vêtements noirs, simples, qui découvrent beaucoup leurs corps.

1

Mais Sherrie a besoin d’argent et accepte donc d’y travailler en tant que serveuse. Lorsqu’elle se prépare, elle porte un peignoir rose vif, mais sa tenue est plus pâle lorsqu’elle entre en salle, dans un violet un peu plus clair, comme si elle-même ne montrait pas ses vraies couleurs en salle.

Justice, quant à elle, porte une robe noire pailletée, comme pour montrer que son âme est sombre, mais qu’elle doit quand même montrer de la lumière puisqu’elle travaille dans le monde du show-business.

Alors que Sherrie fait ses débuts dans le club, nous remontons à la surface avec une conversation entre Patricia et son mari. Bien que leurs couleurs soient plus passées qu’au moment des élections, comme la version plus fade de ce qu’ils ont voulu montrer au public, ils sont chacun dans leur gamme de couleurs : Mike dans une chemise bleue, avec une cravate bordeaux, et Patricia dans une blouse orangée, avec un rouleur aux détails bleus. Ils continuent à former un couple. Et encore une fois, Patricia montre son côté plus passionné et envieux du monde de Stacee.

4

De son côté, Drew commence son ascension dans les sphères de la musique. Et on comprend tout de suite qu’il a deux facettes : sa personnalité simple et créative en jean-t-shirt, lorsqu’il fait de la musique, dans des couleurs bleues d’un côté, et de l’autre le jeune homme en cuir qui fait un effort pour le show-business, car bien que l’image lui corresponde, c’est une autre facette de lui-même.

Puisque la romance entre Drew et Sherrie est au point mort, nous nous tournons vers une autre romance, celle de Dennis et Lonnie, qui se déclarent leur amour au milieu du club. Cette fois-ci, leurs tenues sont plus sobres, plus en accord l’un avec l’autre et toujours avec principalement du jean ou du coton.

12

De son côté, la carrière de Drew n’avance pas comme prévu, et il est obligé de se tourner vers un autre style que le rock’n’roll pour faire plaisir à son manager : on retrouve donc beaucoup de couleur, des vêtements très larges et des matières synthétiques : tout ce qui le sépare de son image de rockeur initiale.

À l’enregistrement de leur clip vidéo, bien que le noir soit revenu dans leurs tenues, il est évident qu’ils ne sont pas à l’aise en tant que groupe dans leur musique et les motifs de leurs tenues sont toujours trop marqués.

Retour à Sherrie, qui a pris la décision de monter sur scène et de danser. La décision n’est visiblement pas facile, mais on peut remarquer que sa vision sur la scène a changé : là où toutes les danseuses étaient en sous-vêtement et donnaient une impression de strip-teaseuses, à présent chacune a une tenue différente et assez couvrante d’une certaine manière. Sherrie ne fait donc pas exception et arrive sur scène avec une tenue qui rappelle ses origines d’amoureuse du rock’n’roll.

Alors que Drew cherche à décrocher son premier concert en première partie de Stacee, Lonnie et Dennis hésitent à faire confiance à Paul, son manager. À ce moment-là, il est évident que les deux hommes sont plus en accord avec l’autre que dans les premiers temps : ils ont des tenues dans les mêmes couleurs et plus sobres, comme si leur déclaration leur avait permis de moins avoir besoin de se montrer l’un à l’autre.

25

Nous retrouvons ensuite Stacee, dans une scène où il en veut à son manager pour l’article de Constance dans Rolling Stones. Il est de nouveau tout en cuir, dans une tenue plus décente que les précédentes. Il s’oppose à Paul, qui est dans un costume plus clair, à carreaux, sur un col roulé noir et avec des mocassins, le tout qui lui donne un aspect plus vieux.

Un peu plus tard, Stacee cherche à retrouver Constance qui lui a ouvert les yeux sur son manager et sa carrière. Il appelle le magazine Rolling Stones et tombe sur un jeune homme que nous ne voyons que dans cette scène. Ce que j’aime à propos du costume du jeune homme est qu’il est un peu mélange des différentes influences du film : assez classique avec sa veste de costume, mais un peu rock avec le jean qu’il porte, seul son t-shirt est noir. Il est en quelque sorte l’image à laquelle … essaye de ressembler : jeune et “cool”.

1

Alors que Sherrie admet qu’elle veut quitter le bar dans lequel elle travaille, elle est dans son peignoir rose vif. Justice, quant à elle est dans une combinaison bleu roi. C’est à ce moment qu’elle explique à la jeune fille que ce qu’elle cherche n’est pas la gloire, mais l’amour à Los Angeles. Pour moi leurs tenues parlent donc d’elles-mêmes : Sherrie dans le côté rose et innocent de son coeur et … porte une couleur de richesse.

3

Ce qui est amusant c’est qu’en mélangeant leurs deux couleurs, on retrouve celle des murs, comme si c’était l’équilibre entre la patronne et ses employées qui créaient le bar. À ce moment-là, une des danseuses vient donner à Sherrie le cadeau de Drew, qui va la faire basculer vers le côté amour de sa vie.

Dans le bureau de maire, alors que Patricia est dans la rue à manifester, Mike Whitmore joue avec sa secrétaire. Et si celle-ci est toujours en noir et blanc, le maire a repris sa tenue bleu clair de mer. Sur la table, des roses sont présentes pour rappeler la couleur de Patricia.

4

Et l’on peut donc voir Madame Whitmore dans une veste rouge vif aux rayures blanches au milieu de ses compagnes toutes en blanc cassé. Ainsi, la femme du maire ressort particulièrement et montre une passion déguisée en outrage contre le Bourbon Room.

5

Le journaliste, au départ dans un costume bleu, est ici en gris, et cela correspond à sa tentative de rester neutre en balançant son micro d’un côté à l’autre des deux camps.

6

Quand Stacee arrive, il est d’ailleurs presque en accord avec le journaliste, de par les clous argentés de sa veste en cuir.

Dans la salle, Stacee cherche à rejoindre Constance, qui l’attend cette fois-ci tout en noir, puisqu’elle est à présent convaincue de son attirance pour la star. Mais le chemin vers l’amour est littéralement semé d’embuches puisque des jeunes filles, elles aussi en noir, se jettent aux lèvres de Stacee, empêchant la réunion immédiate.

Lonnie, présentateur sur scène, est quant à lui beaucoup plus simple : avec toujours ses bretelles qui semblent caractéristiques, il porte un t-shirt blanc, comme pour annoncer que la suite, le nouveau groupe de Drew, n’est pas exactement ce que le public attend.

12

Le public est en noir, avec de petites touches de couleurs très discrètes.

13

Puis la couleur explose sur scène alors que Drew et le groupe de pop qu’ils ont formés se ridiculisent sur scène. Les lumières s’accordent à leurs tenues, mais le public n’est pas du tout convaincu.

Une fois leur chanson interrompue, les membres du groupe sont défaits. Et alors qu’ils retirent leurs blousons, on remarque que dessous, ils portaient tous du noir, comme s’ils cachaient leurs véritables identités sous leur façade show-business.

15

Pendant la prestation de Drew, Stacee envoie ses gorilles donner de l’argent à Dennis. La tenue de celui-ci est alors beaucoup plus rigide qu’auparavant, comme une protection. Il semble avoir adopté une tenue un peu militaire, comme pour montrer qu’il est le capitaine de bateau, statut qu’il peut conserver grâce à Stacee.

14

Heureusement pour le groupe de Pop, Sherrie a accepté les excuses de Drew et sauve leur prestation en montant sur scène et en chantant la chanson qu’il a écrite pour elle. Sherrie porte un t-shirt noir, mais plus celui du Bourbon et une jupe moulante et courte brillante : on sent qu’elle a muri, elle est plus adulte. Drew la rejoint sur scène, dans son pantalon bleu et son t-shirt noir, en étant de nouveau lui-même, plus simple.

Pour la scène finale du film, Stacee interprète la chanson de Drew, avec l’aide de Drew et Sherrie. Tout le monde s’est remis au rock’n’roll, dans le coeur et dans les tenues :

  • Stacee lui-même a repris des couleurs : le rouge et le noir se mélangent à présent dans sa tenue, autant que dans sa guitare.

19

  • Lonnie et Dennis sont un couple, dans la fosse, et chacun a sa personnalité : Dennis plus adulte dans son costume avec cravate romantique, et Lonnie fidèle à lui-même en t-shirt clair et bretelles. Ils avaient déjà trouvé leur identité auparavant et ils continuent juste dans cette même direction.

20

  • Justice et ses danseuses sont également présentes dans des tenues de cuir noir et or. Elles sont plus positives dans leurs tenues, comme si la réussite de Sherrie leur avait à toutes redonné de l’espoir.

21

  • Patricia Whitmore est elle aussi présente, revenue à ses premières amours et son admiration de Stacee : elle porte une tenue à l’allure assez stricte, en cuir clouté et casquette.

22

  • Drew et Sherrie sont eux dans des tenues assez différentes et reprennent le code noir et blanc que nous avions déjà vu auparavant : Sherrie dans une tenue blanche et bleu à franges, avec des cheveux lisses, et Drew dans une tenue en cuir noir, laissant apparaître ses épaules, comme ses t-shirts du début.

23

  • Pour finir, on retrouve une Constance enceinte, avec une tenue assortie à Stacie, en coton cuir et clous, fière d’être là.

24

Pour aller plus loin :

Compléter votre médiathèque :

La parole est à vous :

  • Qu’avez-vous pensé du film ?
  • Connaissez-vous les chansons originales réinterprétées ici ?
  • Quel est votre personnage préféré du film ?
  • Avez-vous d’autres liens à donner concernant cet article ?

Dites-moi tout en commentaire …

Advertisements