Aujourd’hui, je reste dans les comédies musicales pour adolescents avec Comme Cendrillon 3, le film de Damon Santostefano.

Le Synopsis

Katie a 17 ans et subit un chantage constant de sa belle-mère et sa demi-soeur. Si elle espère que ses dons musicaux lui permettront de s’échapper de son enfer, le chemin risque d’être plus compliqué que prévu.

Ma critique du film

Comme le film High School Musical dont j’ai parlé la semaine dernière, il faut avoir un minimum une âme d’adolescent pour aimer ce film. En revanche, bien que les chansons soient présentes, il s’agit moins d’une comédie musicale et plus d’un film musical. La musique est présente, mais ne fait pas avancer l’histoire à proprement parler.

Au-delà de ça, c’est une comédie romantique classique est prévisible, et si on n’est loin d’un grand film de cinéma, cela reste une comédie familiale.

Ce que j’aime particulièrement, mais qui est à prendre au second degré ici est les personnages qui sont à la fois très caricaturaux, mais qui malgré tout, sauf la belle-mère de Katie, montrent tous une face cachée plus intéressante.

Si j’ai choisi de parler de ce film, c’est qu’il est pour moi rafraichissant et amusant, et que les costumes, bien que restant dans le domaine du vêtement, sont travaillés pour donner des ambiances aux scènes, ce qui est toujours intéressant. De plus, de manière très surprenante il y a une vraie référence à l’Inde et à l’univers de Bollywood dans ce film pourtant si américain au départ qui est une vraie surprise visuelle.

C’est donc un film que je conseille pour un bon moment de détente et pour un travail visuel amusant.

Les costumes de Molly Maginnis

Comme dans le film Comme Cendrillon 2, dont j’avais parlé il y a quelque temps, le film commence sur une scène rêvée de Katie qui se croit en tournage pour un clip. Ici, nous voyons non seulement Katie (Lucy Hale) accompagnée d’une troupe de danseurs, mais également une équipe de tournage, avec des grosses caméras et même une grue. Cela montre que Katie est une jeune fille qui a les pieds sur terre et est capable de se projeter dans un monde réaliste de showbizness.

Ici, l’ensemble de la scène est assez noir pour commencer : les costumes de l’équipe sont noirs ou sombres, mais dans un premier temps, les costumes de Katie et de ses danseurs également. Alors que les images du clip évoluent, les couleurs des vêtements de Katie changent également, comme si elle se prenait plus au jeu dans le rêve, en ajoutant elle-même du glamour.

Les images en noir et blanc où elle seule est en couleur, et en rouge de surcroit lui donnent un côté plus féminin, de même que les images où elle montre ses talons aiguilles, allongée sur le canapé.

On peut noter au passage que sa tenue est constamment la même, et que seules la couleur ou la brillance du haut changent. Elle porte une tenue très mode, féminine, mais dynamique (pas de jupe, mais un pantalon ajusté, par exemple), qui met évidemment en valeur son corps.

On notera également avec amusement le carrosse doré comme élément de décor pour situer le contexte de Cendrillon, très discret tout au long du film.

Quant aux danseurs, ils sont souvent à contre-jour permettent néanmoins de distinguer des costumes qui semblent tous différents, prônant donc une diversité de personnalité pour des personnages que l’on ne voit que quelques secondes. Ce qui compte est donc une impression d’ensemble, probablement inconsciente d’un ensemble équilibré.

Puis c’est le réveil brutal par son demi-frère qui s’incruste dans le rêve et le contraste est immédiat : la tenue de Katie n’est plus du tout glamour, mais parfaitement réaliste : en pyjama et robe de chambre. Les couleurs sont moins tranchées, avec des motifs. À première vue, la vie réelle ne ressemble pas à son rêve.

7

Alors qu’elle se rend dans la maison, nous découvrons les autres personnages : sa belle-mère qui se prend pour une déesse hindoue porte une tenue aux couleurs très vives, laissant donc penser qu’il s’agit d’un personnage important, qui a de l’influence sur la vie de Katie. Je remarque pour ma part avec amusement que la tenue peinte sur le tableau n’est pas du tout similaire à celle que Gail porte pour poser. La coiffure, les accessoires et même le sens du drapé sont différents, laissant donc le spectateur s’interroger sur l’intérêt de poser en tenue.

8

Puis nous découvrons Berverly, la demi-soeur de Katie. Elle est dans une tenue plus américaine, une petite robe courte à fleurs violette qui semble être un bon intermédiaire entre les couleurs trop vives de sa mère et les couleurs assez ternes de Katie. Il est clair, entre sa tenue et sa position, que Berverly compte sur son look pour sortir du lot, ce qui n’est visiblement pas le cas de Katie, qui cherche dans un premier temps à ne pas se faire remarquer.

9

Dans le bureau de Gail, nous pouvons comparer Guy, son fils Luke, Gail et Katie. Chacun a un style très différent :

  • Gail s’est changée pour une tenue plus occidentale, féminine avec sa jupe puisqu’elle cherche à flatter et séduire Guy, néanmoins avec un gilet pour montrer son côté femme d’affaires. Si sa tenue est plutôt sombre, elle s’est permis de conserver un chemisier de couleur, d’un rouge assez vif, qui semble donc être sa couleur fétiche.
  • Guy est un homme d’affaires, il se présente donc à l’école en costume. Il est vêtu de couleurs sombres, assez classiques et montre dans cette scène qu’il est également assez obtus dans sa manière de voir le monde, ainsi que son fils.

10

  • Luke, quant à lui, est assez différent. S’il est également habillé d’une veste et d’une chemise, sa tenue est immédiatement visible comme plus décontractée, plus jeune. La veste est ouverte, il porte des baskets, etc. Il s’assoit aussi complètement différemment de son père. Il est évident qu’ils ne sont pas en accord dans la scène, et leurs tenues vont dans le même sens. Guy influence son fils, mais au fond ils ne sont pas pareils.
  • Pour finir, Katie se fait discrète dans un coin de la scène, dans une tenue à plusieurs niveaux : elle porte à jean à trous, à la fois très “mode”, mais assez peu féminin, un t-shirt clair, qui semble représenter son côté positif, son envie de donner son CD au producteur, mais également plusieurs couches par dessus, comme pour cacher son identité ou ce qu’elle va faire.

Lorsque nous découvrons sa meilleure amie, il semble évident que le côté clair et positif semble plus en accord avec sa personnalité réelle, et la superposition de couches en relation avec son besoin et son envie de se cacher, dû à son harcèlement moral familial et à sa timidité.

11

Angela, quant à elle, est décontractée, naturelle et dans une tenue claire. Les formes de ses vêtements montrent de l’aisance, un côté sportif (appuyé par la scène), mais également un côté assez simple, et qui ne cherche pas spécialement à mettre ses formes en valeur.

À peine sorti du bureau de Gail, Luke cherche à se faire discret dans la masse d’élèves, mais cela semble difficile. Il faut dire que sa tenue laisse comprendre qu’il est quelqu’un d’important. Heureusement, il rencontre Mickey qui, malgré une tenue plus décontractée, semble être la version noire de Luke : il porte également une chemise (noire, pour l’effet) et un pantalon assez droit, comme le jeune homme. Pour le côté “mode”, il a néanmoins ajouté un t-shirt et un bonnet à sa tenue.

12

Le même soir, nous retrouvons la famille complète à la maison. C’est l’occasion de voir de plus près le costume de Victor qui, pour l’âge du garçon, est particulièrement travaillé.

13

Sur un plan plus large, nous pouvons voir que la famille est assise étrangement à table : Gail est au centre de la table, assortie au décor. Berverly est à la droite de sa mère, son bras droit en quelque sorte, mais également son meilleur atout. Si elle n’est pas assortie à sa mère ou au décor exactement, elle est néanmoins celle qui porte les couleurs les plus proches de l’ensemble.

14

Pour les autres, qui sont tous situés de l’autre côté de la table, il est évident que leur camp n’est pas le même : ils sont dans des tons plus neutres, et assortis les uns aux autres plutôt qu’au décor.

Je trouve au passage très drôle cette scène où Gail explique ses débuts dans la chanson et où on la voit dans une tenue western, très différence de l’ambiance indienne qu’elle crée autour d’elle et dans des couleurs également presque opposées : le côté western amène des couleurs de terre et des matières simples, presque rêches dans certains cas, alors que les couleurs indiennes sont très travaillées, et dans des matières plus légères, plus raffinées.

15

Nous passons ensuite à une scène assez classique dans le cinéma : celle où l’héroïne se laisse enfermer dehors sans vêtements. Ici, nous voyons donc l’évolution :

  • Katie en serviette, déjà dans une couleur neutre
  • Puis nous la retrouvons cachée derrière un pot de fleurs, dans une version très nature
  • Et pour finir, alors qu’elle finit par s’enrouler dans un paillasson, lui aussi d’une couleur assez neutre, Luke lui propose gentiment sa veste, lui permettant d’être assortie à lui-même.

Nous retrouvons dans la maison Gail qui est en train de chercher à méditer en compagnie de son gourou indien, Ravi. Notons ici que les couleurs sont chaudes, Gail est visiblement dans un environnement qui lui parle, tandis que Ravi semble moins dans son élément avec ses couleurs froides. Son costume est donc en quelque sorte prémonitoire de sa véritable personnalité.

19

Lorsque, nous retrouvons ensuite Luke, il est assis au piano avec Beverly. Sa chemise sombre ne s’accorde pas forcément bien avec l’environnement. Il ne semble pas forcément à l’aise.

20

On peut néanmoins noter que lorsqu’il s’en va et que Gail, Beverly et Katie discutent, cette dernière porte un peignoir d’un ton assez similaire à la chemise et la veste de Luke.

21

Le lendemain à l’école, Luke est beaucoup plus lui-même : il porte toujours une chemise, mais son jean est plus clair, et sa veste semble également plus souple. Cette bonne humeur semble également déteindre sur son ami, dans un t-shirt jaune pâle, et un manteau clair. On peut également noter que son costume est plus classique, moins dans un style très jeune et plus orienté chic, comme pour ressembler plus à Luke.

22

Lorsque Luke écoute, dans les toilettes, l’audition d’un des groupes choisis par Mickey, ils sont vêtus de couleurs, cherchant à montrer leur meilleur jour, et le noir du blouson de Luke au milieu ressort comme un point neutre.

23

Alors que nous retrouvons Katie en salle de musique, les couleurs qu’elle porte sont beaucoup plus sombres. Son humeur se voit dans ses vêtements. Même son t-shirt qui est plus clair est rayé, comme les barreaux d’une prison.

24

Et lorsque Luke et Mickey rejoignent cette même salle, on peut remarquer que Luke, qui explique qu’il s’enferme derrière les souhaits de son père, est montré plus sombre : c’est la même tenue, évidemment, mais pas la même lumière.

25

Alors que Katie cherche un moyen de se rendre au bal de l’école, nous découvrons la véritable personnalité de Ravi. S’il n’était pas dans une tenue qui semblait aller avec le décor indien, ici le sweat rouge est évidemment beaucoup plus son élément, et assorti aux rideaux qui plus est.

26

Et ainsi Katie et Angela peuvent se rendre au bal. Katie est dans une tenue violette : si elle a adopté la tenue Bollywood, néanmoins la couleur reste froide. On peut d’ailleurs noter que c’est la couleur que portait au début Berverly. C’est pour moi un clin d’oeil au fait que Luke va croire pendant un temps que la personne qu’il a vue au bal était Berverly elle-même.

28

Quant à Luke, il porte une couleur assez sombre, de manière assez surprenante. Je pense que son costume a été surtout pensé pour faire référence au prince de Cendrillon, mais avec des couleurs qui semblent presque inversées : le bleu marine là où le prince est en blanc, et l’orange pour l’écharpe, alors que le galon du prince est doré et accroché d’épaule en épaule, plutôt qu’en écharpe. Pour ajouter à la majesté du costume, les motifs dorés sont travaillés et donnent réellement un ensemble royal. Seul son pantalon est blanc.

27

30

Angela et Mickey, quant à eux, sont dans des couleurs assez chaudes, et ils vont tous les deux servir à distraire l’attention de Gail. Il faut donc qu’ils soient voyants.

Berverly est quant à elle en bleu roi : elle cherche à se faire remarquer. Elle ressort vis-à-vis des couleurs des autres.

29

Gail est en rose, elle se croit parfaitement dans son élément. Mais sa couleur qui donne une impression de petite fille, contraste avec sa taille.

Je fais une petite parenthèse sur les scènes Bollywood que nous voyons dans le film, qui sont des scènes très dynamiques, avec de très belles couleurs et des prises de vues originales. Les costumes sont donc inspirés des films indiens, mais pour autant loin en termes de coupe des tenues traditionnelles. Ici, c’est un mélange de genres : la vision occidentale d’un bal indien en quelque sorte, ce qui serait réaliste dans une véritable fête d’école.

Le jour suivant à l’école, Luke cherche à savoir qui est la mystérieuse jeune fille qu’il a entendue. Sa tenue ici est sombre, il est encore incertain, mais les couleurs sont chaudes pour autant. Encore une fois, Mickey est assortie à son ami, le soutenant dans la démarche. On peut noter que Mickey est revenue à sa tenue avec bonnet, alors que Luke lui s’est déshabillé, retirant sa veste, comme s’il admettait qu’il avait été percé à jour par quelqu’un.

4

Alors que Luke voit Berverly au studio d’enregistrement et la prend pour Katie, nous pouvons observer les costumes des personnages :

  • Gail porte une tenue neutre, froide, qui représente pour moi sa cruauté envers Katie.
  • Beverly a troqué le bleu très vif du bal contre un bleu plus sombre. Elle n’est pas encore sûre d’elle à ce moment-là, mais le contraste entre ses cheveux clairs et sa tenue et proche de celui de Luke.
  • Quant à Katie, elle semble porter une tenue claire : elle est véritablement étrangère à la scène et n’y a plus sa place.

Alors que Luke invite Beverly au restaurant, Katie est présente pour répondre aux questions de Luke, puisque finalement c’est la personnalité de Katie qu’il aime. Katie est sombre, cachée dans un coin de la pièce, et cherche à se rendre invisible. Luke porte une veste assortie à Katie et une chemise assortie à la robe de Beverly. Berverly a remis une couleur violette, à mi-chemin entre les couleurs froides de Katie et le rouge que porte généralement sa mère, cherchant sa place et sa propre personnalité.

Alors que Luke décide de rendre une visite surprise à Beverly, il croise Victor, et lui apprend quelques accords de guitare. Ici, les deux garçons sont opposés, autant que leurs guitares, mais pour autant ils réussissent à former un lien.

11

Bervelry cherche à négocier avec Victor pour obtenir son aide et l’on retrouve donc les trois “enfants” ensemble : Berverly une robe, comme au début, à fleurs et dans des tons violets, Katie porte une tenue non féminine et dans un violet plus terne, sur un t-shirt blanc qui montre qu’elle est plus assortie à Victor. Il le dit lui-même plus tard : elle est la seule qui le connait véritablement.

12

Dans la scène où Katie parle à travers la bouche de Berverly, Luke semble plus à l’aise et sa tenue commence à s’accorder au décor, puisqu’il se laisse berner par la supercherie.

13

Lorsque nous le retrouvons entre Katie et Berverly, il semble assorti aux deux : sa chemise est plus terne que celle de Beverly et plus vive que celle de Katie.

1

Plus tard, un bref passage de Gail montre qu’elle ne comprend pas les membres de sa “famille”, puisqu’elle est complètement mise à l’écart du complot contre elle, et que sa tenue appuie le fait qu’elle ne fait pas partie de l’ensemble.

2

Alors que Berverly cherche à se rapprocher quelques instants de sa soeur, elle se montre vulnérable, et ici encore, cela s’affiche sur ses vêtements qui ici sont neutres, très clair, car finalement elle aussi est influençable et fragile. Katie se montre ici plus forte : il était donc naturel qu’elle ait une tenue plus foncée.

14

Nous arrivons maintenant à la scène finale : celle du concours global dont le film parle depuis le début.

Mickey est aux platines, dans une tenue chic et mode, avec une veste d’un rouge foncé, comme un fauteuil de spectacle.

15

Luke lui porte un costume bleu assez sombre, qui s’explique lorsque nous voyons son père, dans un costume gris, lui-même assez sombre.

Au passage, nous voyons la foule, habillée surtout avec des manches courtes (pour faire ressortir la foule de bras sur certains plans) et dans des couleurs vives variées, comme pour créer une impression de diversité.

Nous découvrons ensuite les groupes, avec notamment les trois métalleux qui sont vêtus de noir et de rouge. On notera au passage le travail de détail réalisé sur ses costumes, bien qu’on ne les voit que très peu. On pourra remarquer également que c’est le personnage central, celui qui tient la scie, qui porte le plus de rouge, comme pour insister sur le côté sanglant.

18

Puis le groupe a capella revient aux mêmes types de costumes dans lesquels Luke les a découverts, avec des tenues simples et colorées. Ils se montrent proches de la foule ainsi.

19

Sur le gradin VIP, le père de Luke n’a pas particulièrement l’air convaincu. Au passage, il n’est entouré que de personnes qui ne lui ressemblent pas, à l’exception de ses deux acolytes, qui sont néanmoins dans des tenues plus sombres. On peut également noter ici que Ravi et Victor sont dans des tenues opposées malgré leur collaboration, comme s’ils ne voulaient pas montrer leur alliance en public.

20

Alors que Berverly commence sur numéro sur scène, il est indéniable qu’il y a un aspect très showbizness à sa présentation : elle est dans une tenue dorée qui ressort au milieu de ses danseurs gardes du corps, tous en noir.

21

Mais lorsque Katie se retrouve sur scène, elle a indéniablement plus sa place : plutôt que de jouer la star au milieu des gardes du corps, elle se fond dans le groupe pour en faire partie. Sa tenue noire insiste là-dessus.

Au fur et à mesure, les danseurs retirent leurs vestes pour se mettre plus à l’aise, certains même remettent des vestes en cuir pour un côté plus rock. Au final, même Katie retire sa veste et dévoile ainsi un corps plus féminin, puisqu’elle est en robe.

Pour aller plus loin :

Des articles à lire :

Compléter votre médiathèque :

La parole est à vous :

  • Qu’avez-vous pensé du film ?
  • Est-ce vraiment un film pour adolescent où y voyez-vous une seconde lecture ?
  • Que pensez-vous de l’intégration de l’univers Bollywood dans le film ?
  • Avez-vous d’autres liens à donner concernant cet article ?

Dites-moi tout en commentaire …

Advertisements