Aujourd’hui, je reviens aux focus costumes avec l’analyse des costumes du film Coyote Girls, un film de David McNally.

Le synopsis du film

Violet quitte sa ville natale pour tenter sa chance à New York, en tant que compositeur. Mais le milieu de la musique est plus compliqué d’accès que prévu et Violet va être embarquée dans une vie plus simple, avec les Coyote Girls.

Le personnage de Violet “Jersey” Stanford

 

Violet est une jeune fille innocente, qui vit dans une petite ville des États-Unis et qui pense avoir du talent. C’est d’ailleurs probablement ce qu’on lui a dit depuis qu’elle était petite.

Elle veut donc vivre le rêve New Yorkais, réussir dans la capitale et quitte un travail de serveuse pour s’installer à la ville.

Violet, bien que déterminée, est timide, cela se voit dans sa manière de se comporter et de parler. Elle a l’habitude de l’attention d’une petite ville, de connaître son entourage, et New York se présente comme une jungle pour elle.

Et comme beaucoup de personnes timides, elle admire ceux qui ont plus d’audace qu’elle.

Assez rapidement dans le film, elle réalise qu’elle va devoir changer pour réussir. Mais elle ne sait pas forcément comment et se laisse influencer par son entourage New Yorkais.

Les costumes de Marlene Stewart

 

Au début du film, Violet est habillé en bleu, parfois même du violet. C’est un choix qui montre clairement son côté simple et doux. Aucune des couleurs qu’elle porte n’est agressive et elle semble s’accorder à son environnement et à son entourage. Elle porte parfois d’autres couleurs, comme le pull qu’elle a mis à son départ, parfaitement assorti à la chemise de son père.

Ses tenues sont simples, et donne un côté assez “petite fille” à la jeune femme.

A son arrivée à New York, elle cherche à se faire connaître des maisons de disques, tout en portant cette même tenue bleue, jupe courte et petit sac en bandoulière. Même sans connaître New York, on se rend bien compte qu’elle a un côté très innocent, qui correspond plus à une petite ville de campagne, qu’à une Carrie Bradshaw (Sex and the City).

5

Alors qu’elle décide d’être plus entreprenante, mais toujours dans sa tenue de jeune femme timide, elle se retrouve manipulée par Kevin, un jeune cuisinier qui cherche à l’impressionner.

Déjà, ses vêtements ont un peu perdu de leurs couleurs, la désillusion commençant à l’atteindre.

6

Et lorsqu’elle se plonge dans sa musique, elle se laisse aller à ses sentiments, sa tenue révélant son âme, tout comme la chanson. Elle porte du blanc, toujours candide quant à sa nouvelle vie, et ce qui l’attend, et du violet, qui est finalement sa couleur lorsqu’elle dépasse sa timidité et accepte de montrer ses sentiments.

Mais après s’être fait cambrioler, elle bascule dans le désespoir et admet qu’elle doit trouver une solution plus permanente.

Elle se rend donc au bar de Lil pour obtenir un travail en tant que serveuse. Elle est immédiatement terrifiée et fascinée par l’ambiance du bar, qui ne laisse pas de place aux personnes hésitantes. Cela lui permet alors de dévoiler une nouvelle partie de sa personnalité : Violet peut prendre des initiatives et se montrer efficace et déterminée.

Ses tenues exprimant principalement sa timidité jusque là, un changement de garde-robe s’impose et elle est guidée dans cela par Cammie, qui est le penchant moins timide de Violet, et dans la même gamme de couleurs qu’elle.

Au Coyote Ugly, elle reprend confiance en elle et cela lui donne donc également l’envie d’aller de l’avant dans sa vie personnelle, avec Kevin. On peut alors remarquer que ses tenues changent en fonction du contexte, montrant alors successivement plusieurs aspects de sa personnalité, comme si elle-même s’épanouissait dans ses différents aspects de sa vie.

Au Coyote Ugly, elle porte des couleurs vives et fait preuve de réactivité et de passion.

Avec Kevin, elle est plus ouverte et des couleurs neutres apparaissent, avec des couches de protections marrons, beiges, assez terrestres.

Pour finir, dans les rares moments d’intimité qu’elle vit, seule ou non, le violet ressort comme une base de sa tenue, révélant qui elle est réellement.

Les costumes continuent à s’enchaîner et au fur et à mesure du film, les tenues vives prennent de plus en plus de place. Elle s’intègre au sein des Coyote Girls.

Puis c’est le basculement : son père la rejette pour n’avoir pas poursuivi plus longtemps ses rêves et s’être arrêté en chemin, à la solution de facilité. Kevin lui en veut de ne pas être venu à l’audition qu’il avait organisée pour lui. Et Lil la renvoie du bar pour ne pas avoir respecté les règles de base.

Se vêtements deviennent plus sombres, ou plus ternes en fonction des moments, et les couleurs vives disparaissent complètement.

Cela empire alors que son père est à l’hôpital, où toute couleur sort alors de sa vie et où le blanc et les couleurs pastels l’emportent. Le blanc et les couleurs claires sont souvent un rappel à l’enfance, et je pense qu’ici c’est le cas.

27

Dans les scènes finales, nous comprenons que Violet a grandi : elle a compris que la vie n’était pas forcément simple et qu’il fallait se battre pour obtenir des résultats. Elle travaille en tant que barman dans un café qui semble plus grand et plus chic que le Coyote Ugly, et sa tenue est assez simple : elle est vêtue de blanc et de noir, comme pour montrer un équilibre trouvé entre ses envies et la réalité. Néanmoins, sa tenue ne comporte aucune couleur.

Pour terminer, nous la voyons réconciliée avec son père, puis avec Kevin, alors qu’elle se décide enfin à chanter devant une foule avec ses propres chansons. Pour l’occasion elle est évidemment vêtue de violet, finalement fidèle à elle-même.

La soirée se terminera au Coyote Ugly, où elle porte des couleurs moins chatoyantes que précédemment, mais qui semble plus correspondre à sa réalité : des couleurs naturelles, de terre.

Compléter votre médiathèque

La parole est à vous :

  • Avez-vous aimé le film ?
  • Pensez-vous qu’il s’agisse avant tout d’une comédie romantique, ou d’un autre genre ?
  • Connaissez-vous d’autres films qui tournent autour d’un rêve musical ?
  • Avez-vous d’autres liens à donner concernant cet article ?

Dites-moi tout en commentaire …

Advertisements