Aujourd’hui, je repars dans la magie de Disney, avec le long métrage La fée Clochette, de Bradley Raymond.

Le synopsis du film

Quand un enfant rit pour la première fois, une fée voit le jour …

Ma critique du film

Si les films de la fée Clochette sont sortis alors que j’étais déjà adulte, je dois dire que j’ai pour autant été curieuse de les découvrir. L’univers magique de Peter Pan est intéressant, et la fée clochette est un personnage particulièrement atypique pour l’univers Disney. C’est une femme, ce qui est assez rare dans un Disney, qui a un sale caractère et ne se laisse pas faire. Dans Peter Pan, elle est également méchante, mais bizarrement ce trait a disparu dans le dessin animé …

Si le public visé est clairement jeune, probablement plus jeune que la plupart des longs métrages Disney, je trouve pour autant cet univers étendu particulièrement intéressant, notamment du point de vue des costumes. En revanche, l’histoire est mignonne, mais simple et assez prévisible.

Donc je conseille ce film avec des enfants jeunes, ou pour des amoureux de la nature, éventuellement en recherche d’inspiration féérique …

Les costumes

Ce qui est intéressant dans le film est la manière dont le costume de la fée clochette a été décliné pour créer un univers complet, une société hiérarchisée, et organisée en monarchie.

  • Le monde humain

Dans ce premier long métrage, le monde humain est très peu représenté. Ce sera plus le cas dans les films suivants.

Nous pouvons voir au début du film le bébé dont le rire donne naissance à Clochette, et à la fin la petite fille qui récupère sa boîte à musique.

2

La seule autre allusion au monde humain est la pièce que Clochette trouve qui représente la monarchie anglaise.

20

Les images entourant le monde humain laissent penser que nous sommes dans un Londres quelque peu ancien, où des voiliers voguent encore sur la Tamise, mais rien ne précise réellement l’époque.

  • La fée Clochette

À sa naissance, Clochette n’est qu’une graine de pissenlit. Elle vole légère jusqu’à son réveil grâce à la poussière de fée.

Elle se retrouve alors elle-même vêtue du pissenlit dans une robe légère et blanche, qui représente à la fois la naissance, et le côté tout nouveau de clochette, mais également son baptême puisqu’elle n’est pas encore nommée à ce moment-là, et également sa pureté, son innocence vis-à-vis du monde qu’elle ne connait pas encore.

Alors qu’elle est touchée par la reine, ses ailes se développent, comme un papillon qui doit les détendre avant de pouvoir s’envoler.

18

Une fois son talent découvert, Clochette se voit attribuer un village et une maison dans laquelle elle trouve des vêtements de travail. Ils sont un peu grands, comme prévu par ses collègues, et elle se décide à les retoucher elle-même pour faire sa tenue si caractéristique.

Elle restera ensuite toujours vêtue de sa tenue de travail, comme toutes les fées qui ne semblent jamais changer de vêtement. Elle est alors assortie à toutes les autres fées bricoleuses qui l’entourent.

24

Au fur et à mesure de ses explorations, elle découvre d’autres objets qui semblent porter les mêmes couleurs qu’elles, laissant comprendre qu’un monde plus grand les entoure, dont elle fait également partie.

Pour terminer, alors qu’elle accompagne ses amies pour la venue du printemps, elle se retrouve au milieu des couleurs qu’elle porte, à sa place dans ce nouveau monde qu’elle découvre également.

27

  • La reine et les représentants officiels

Pour un dessin animé assez simple, il est étonnant d’avoir prévu une hiérarchie organisée comme c’est le cas ici.

La reine apparait assez tôt dans le film. Elle est visiblement présente à tous les moments importants et la naissance d’une nouvelle fée en est un.

9

Là où toutes les autres fées sont habillées d’éléments palpables de la nature, la reine est vêtue de lumière et se déplace par la lumière. Elle semblerait presque constituée elle-même de poussière de fée.

10

Elle porte des ailes différentes des autres, plus proches de celle d’un papillon, et une robe plus simple que toutes les autres, mais longue et dorée. Elle porte également une couronne, parfois ornementée de fleurs.

Elle présente une image très calme, et est habillée simplement, comme si son statut ne pouvait en aucun cas être remis en cause.

Autour d’elle se trouvent toujours les quatre fées responsables des quatre saisons. Ce qui est amusant ici est qu’en aucun cas elles ne sont mentionnées, mais pour autant elles sont immédiatement reconnaissables par leurs costumes : blanche pour l’hiver, marron pour l’automne, pastel pour le printemps et multicolore pour l’été.

22

Également proches de la reine, nous pouvons voir l’organisateur des festivités. Il a un rôle de grand chambellan, qui orchestre tout pour que la reine ne voie que le côté terminé des choses. Lui a une tenue assez mélangée, assez contraignante, comme pour montrer son envie de paraître et la contrainte que cela représente pour lui.

  • Les fées des saisons

Dès l’arrivée de Clochette au pays imaginaire, nous pouvons voir des fées qui se réveillent pour l’accueillir. Cela permet de voir à la fois les fées elles-mêmes et leurs habitats.

3

Les tenues des fées sont assez simples d’une manière générale, et ont tendance à s’accorder au métier qu’elles font, puisqu’il semble qu’elles portent constamment leurs tenues de travail.

8

Durant la cérémonie, nous pouvons voir de plus près certaines fées, rassemblées en fonction de leurs talents.

La fée qui s’occupe de la poussière de fée a une tenue très sombre, faite d’écorce et de feuilles, car la poussière de fée se situe dans un arbre. C’est donc l’environnement ici qui a dicté la tenue.

6

Les fées des fleurs sont dans des tons roses, avec des jupes en forme de clochettes, formées par des pétales.

11

Les fées de l’eau ont des tenues plus longues, fluides et aux couleurs un peu plus variées, mais dans des tons bleus et verts, des couleurs de l’eau.

Les fées du vent sont celles que j’ai le moins comprises puisqu’elles sont dans des tons violets foncés. Je me demande si la volonté ici n’a pas été plus de les montrer comme les méchantes, plus que d’associer la tenue à l’action qu’elles effectuent.

En revanche, on peut remarquer qu’elles portent des pantalons, et des tenues près du corps, pour ne pas les gêner dans leurs actions de maîtriser le vent.

13

Quant aux fées bricoleuses, elles sont dans des tons verts, comme clochettes par la suite, et visiblement vêtues de feuilles et de branches, parfois avec plus de détails que les autres fées, puisqu’elles trouvent plus de ressources dans la nature de par leur talent.

Au fur et à mesure du film, nous visitons les différentes régions du pays des fées, avec notamment l’hiver et le printemps, où nous pouvons voir des fées vêtues en conséquence :

  • Les fées de l’hiver sont couvertes, et ont des tenues plus strictes et rigides, dans des tons blancs

16

  • Les fées de l’automne portent des tons marron et orangés

17

  • Les fées que l’on voit dans la région du printemps sont vêtues plus légèrement, et portent des couleurs rouges et rose principalement

À un moment du film, nous découvrons des gardes qui surveillent les alentours. Eux portent des sortes d’armures en coques et de protections en écorces.

23

  • Les amies de clochette

Si ce n’est pas forcément le plus évident dans ce premier film, c’est dès sa naissance que Clochette va rencontrer les amies qui l’aideront dans ses prochaines aventures.

Nous les découvrons ensemble dès la naissance de la nouvelle fée et c’est elles qui vont aider Clochette tout au long de son aventure. Nous pourrons noter qu’elles sont chacune d’un domaine différent, créant une variété amusante parmi la compagnie.

14

 

Pour terminer, j’ajouterai que je conseille de regarder le générique du film, qui est constitué d’images dessinées particulièrement bien réalisées, et qui met en scène des situations impliquant de nombreuses fois des vêtements, bien que les questions d’échelles ne soient pas toujours respectées.

 

Pour aller plus loin :

Compléter votre médiathèque :

Des patrons pour cosplayer (les patrons sont des inspirations ou bases qu’il faut modifier pour obtenir le costume final ; la liste est non exhaustive)

La parole est à vous :

  • Avez-vous aimé ce film d’animation ?
  • Aimiez-vous le personnage de Clochette auparavant ?
  • Pensez-vous qu’il faille développer des univers sur les personnages secondaires ?
  • Avez-vous des liens à donner concernant cet article ?

Dites-moi tout en commentaire …

 

Advertisements