Et je suis de nouveau de retour dans les analyses de film, avec À la poursuite de demain, un film de Brad Bird.

Le Synopsis

Casey a toujours été une optimiste. Son ambition : réparer le monde. Et elle va devoir faire bien plus que ça lorsqu’elle découvre dans ses affaires un étrange pin’s …

Ma critique du film

Dès les premières images de la bande-annonce de ce film, j’étais convaincue de l’intérêt qu’il pouvait avoir. La bande-annonce était intrigante et bien construite et révélait très peu du film, et le film en lui-même est assez original et bien mis en place.

C’est de la science-fiction légère, accessible à tous et très optimiste, ce qui est finalement assez rare au cinéma, surtout par les temps qui courent.

Ce qui m’a le plus plu dans le film est le personnage de Casey, qui est positive et intelligente, et qui est clairement responsable du fait de sauver le monde. Le personnage de Frank enfant est également intéressant, mais il est évident qu’il change en devenant adulte, laissant toute sa place à Casey.

Quelques incohérences du film ne permettent pas de tout accepter, mais néanmoins le film est un beau message d’espoir et d’encouragement aux générations actuelles.

Les costumes de Jeffrey Kurland

2

Au début du film, nous découvrons Frank (George Clooney) sur un fond à l’aspect futuriste, et dans des vêtements assez neutres. Il est dans une couleur plus chaude que le fond, simplement pour faire ressortir son côté vivant.

3

Puis nous repartons dans le passé, en 1964 à une exposition sur le futur, où nous découvrons le Frank enfant, optimiste et rêveur. Il est vêtu de manière assez similaire au Frank adulte, mais la couleur de ses vêtements est beaucoup plus vive, plus chaude. Cela a, à mon avis, l’ambition de montrer l’évolution du personnage dans le film.

4

Au l’exposition, nous pouvons voir les autres visiteurs, tous vêtus de tenues claires et colorées, comme un jour d’été en vacances. Je pense que la différence avec la tenue couverte de Frank est également là pour montrer le sérieux qu’il accorde à l’exposition, que les autres visitent comme un musée.

5

Au concours d’invention, Frank rencontre Athena et David. Les deux portent des tenues qui, si elles s’inscrivent dans l’époque, donnent un côté moderne aux personnages. David porte un costume avec une fermeture éclair sur le devant, et des motifs sur sa chemise et sa cravate qui créent une allure étrange, moderne et classique en même temps.

Quant à Athena, elle porte une robe aux motifs étranges et futuristes, inspirée d’une coupe années 60, mais pour autant modifiées pour rendre son allure plus stricte.

6

Après ce passage où Frank arrive à suivre Athena et David dans le monde de Tomorrowland, nous découvrons Casey dans le monde d’aujourd’hui. À première vue, elle ne donne pas l’air d’une scientifique et le changement de monde est donc complet : elle est en tenue de moto complètement noire.

7

De la même manière, lorsque nous découvrons Athena de nouveau dans le monde réel, seule sa silhouette est au départ visible. Puis nous comprenons que c’est elle au fur et à mesure que la lumière grandit.

8

En dehors de ses échappées nocturnes, Casey est quelqu’un d’optimiste et de colorée : dans cette scène avec son père, bien qu’ils portent tous les deux des couleurs chaudes, il est évident que c’est elle la plus joyeuse. En classe également elle se distingue par ses actions et ses vêtements.

9

Alors qu’elle s’est fait arrêter et qu’elle sait qu’elle devra faire face aux conséquences de ses actes, elle porte des vêtements beaucoup plus sombres.

À l’opposée, lorsqu’elle a l’occasion de visiter un peu plus longtemps Tomorrowland, elle est curieuse, prête à tout retenir et tout accepter, et par conséquent sa tenue est claire, et d’une couleur assez neutre.

Nous pouvons également voir ici que les tenues de personnages dans la vision sont assez vives ou neutres : pas de couleurs sombres. Compte tenu du fait que nous apprenons plus tard qu’il s’agit d’une publicité, je pense qu’il est intéressant de voir que l’attraction qui cherche à être développée ici joue sur tous les éléments possibles, des avancées technologiques, aux démonstrations d’affections (la famille qui s’inquiète pour sa fille) en passant par la gamme vestimentaire qui ne présente que des couleurs positives.

On peut également noter au passage que des uniformes se dégagent des quelques images : la jeune femme astronaute a visiblement une combinaison, tandis que les scientifiques dont en marron et blanc, avec quelques touches de couleurs.

J’aime ce passage où la vision rappelle des futurs comme ceux imaginés dans Retour vers le Futur II, ou encore dans les Sims 3. Ici, la vision est quelque peu plus moderne, mais les principaux éléments sont présents : jetpacks, voyages dans l’espace, avancées scientifiques et voitures volantes.

13

De retour au présent, Casey s’embarque dans une aventure pour trouver un autre pin’s, poussée par sa curiosité, et elle reprend immédiatement des couleurs : du beige pour le côté aventure, et du rouge pour la passion, encore plus vif sur sa casquette, cadeau de son père, qu’elle admire et qu’elle considère comme une inspiration.

Lorsqu’elle entre dans le magasin geek, elle est visiblement à l’aise, les couleurs vives des objets en vente, ainsi que des vendeurs lui sont familières.

14

Néanmoins, les vendeurs vont s’avérer être des robots et tenter de la tuer …

15

De la même manière, ces hommes qui sortent d’un van noir et dont les tenues sont plus proches des Men In Black qu des policiers du film sont en réalité des robots, qui cherchent à capturer Athena, et par extension Casey.

Sauvée par Athena, Casey va être déposée chez Frank sans explication ni aide supplémentaire, tout en devant convaincre ce dernier de son utilité.

Ici, Casey ne porte plus sa casquette, et au soleil les couleurs de son costume semblent plus passées. Ce qui intéressant ici est de voir que les couleurs qui ressortent le plus chez Casey sont également celles portées par Frank, comme quoi ils se ressemblent l’un et l’autre dans leurs idées et leurs démarches. On notera au passage la très belle patine sur les chaussures de Frank, ainsi qu’une plus légère sur son pantalon.

18

Alors qu’ils finissent par s’échapper, leur ressemblance est plus flagrante, car la pénombre et les vêtements mouillés les rapprochent.

20

De même lorsqu’ils sont dans la navette aux lumières rouges, tous les trois semblent faire partie d’un même ensemble.

Au passage, Athena a toujours eu une tenue qui était entre les couleurs de Frank et celle de Casey, comme un pont entre eux.

Arrivés à Tomorrowland, Casey, Frank et Athena sont confrontés à un monde froid et qui ne ressemble en rien à la publicité du pin’s. Les tenues sur place sont sombres (plus sombres que les leurs) et principalement dans des couleurs froides. En revanche, le groupe de personnes en rouge, qui font clairement partie d’un ensemble, ressemble plus à une milice que les scientifiques que nous avions découverts dans la vision.

Alors que David et Frank se battent, nous pouvons remarquer que David n’est pas plus à l’aise dans son monde que dans le nôtre, puisque finalement seul Frank est assorti aux deux univers parfaitement : David n’y a pas sa place.

Une fois leur grande victoire effectuée, le dénouement s’approche. Alors que Casey retrouve sa famille en couleurs plus vives que jamais, nous retournons à la scène du début du film, simplement avec un point de vue plus large.

Frank est en face d’une petite foule, et explique à un ensemble de personnes ce qu’il attend d’elles. Nous comprenons que ces enfants aux couleurs vives en face de lui sont en réalité des Intelligences Artificielles (ou robots) qui vont continuer le travail d’Athena.

Derrière eux, une foule d’adultes porte des couleurs plus neutres, avec des pointes de couleurs vives, principalement du jaune.

À gauche, nous retrouvons le père de Casey et son frère, l’un dans une couleur très neutre, prêt à se laisser influencer par sa fille, l’autre dans un jaune vif, donnant presque le sentiment qu’il veut se laisser emporter avec les robots à sa gauche.

Pour terminer, le film montre que la nouvelle quête de ses robots avance, avec des personnes tout autour du globe qui sont rassemblées autour de Tomorrowland. La dernière image les montre tous baignés dans ce jaune lumineux et encourageant du champ de blé.

J’aime particulièrement ici que les personnages soient de toutes les couleurs et de toutes les origines, de tous les métiers, et surtout de tous les âges, partageant un message qu’il n’est jamais trop tard dans sa vie pour aller dans le bon sens.

Compléter votre médiathèque

La parole est à vous :

  • Qu’avez-vous pensé du film ?
  • Est-ce la manière dont vous avez envie d’envisager le futur ?
  • Pensez-vous que la technologie soit un allié ou un ennemi du futur ?
  • Quel est votre film sur le futur préféré ?
  • Avez-vous d’autres liens à donner concernant cet article ?

Dites-moi tout en commentaire …

Advertisements