Aujourd’hui, je retourne chez Disney avec un court métrage très poétique, Paperman, de John Kahrs.

Le synopsis du film

Un employé de bureau cherche à communiquer avec la femme de ses rêves grâce à des avions en papiers.

Les personnages

Le court métrage parle d’une histoire d’amour, il est donc principalement concentré sur les deux protagonistes. Néanmoins, un contexte est défini autour d’eux.

Ici, le jeune homme est le personnage principal de l’histoire. Il est vêtu d’un costume deux pièces, avec chemise blanche et cravate. Son costume est d’une couleur légèrement plus foncée que le monde qui l’entoure.

2

La jeune femme qu’il rencontre est quant à elle plus claire. Son tailleur avec jupe est cintré et montre ses formes.

Ils sont tous les deux minces, ont tous les deux les cheveux bruns foncés, et portent tous les deux des tenues de travail ainsi qu’une liasse de papiers. Le soleil qui les éclaire montre que la scène est chaleureuse, positive.

Leurs deux tenues ne définissent pas de chronologie. C’est une histoire qui semble hors du temps.

Mais la jeune femme s’en va et le jeune homme s’aperçoit qu’il a manqué une opportunité. Il se rend alors au travail.

3

Au travail, le jeune homme a retiré sa veste, comme pour s’assortir avec les papiers qui l’entourent, et retroussé ses manches pour passer au travail. Son emploi ne lui plait visiblement pas et manque de poésie et d’originalité. C’est un emploi de bureau typique et sa tenue retranscrit cette idée.

4

En face de lui, son responsable a une allure plus sévère, plus stricte. Il est également en costume, mais celui-ci est noir, plus carré aux épaules, plus contraignant et plus chic. Son col est visiblement rigide et monte haut sur son cou, il porte une pochette grise, qui est clairement pliée minutieusement.

Son allure exprime l’autorité, et contraste avec la tenue du jeune homme.

Et c’est encore plus vrai lorsque le jeune homme se met à “jouer” avec des avions en papiers qu’il cherche à envoyer de l’autre côté de la rue. Il devient plus animé, à la fois plus concentré et agité, tandis que son supérieur devient plus sévère, et plus strict envers lui.

7

On notera, alors que le jeune homme prend la décision de défier l’autorité et de quitter son travail que les autres hommes présents dans la pièce et travaillant de la même manière que notre héros sont quant à eux placés dans une période historique plus ancienne, avec leurs noeuds papillon et leurs bretelles. Finalement, en comparaison des autres, le jeune héros est plus proche du responsable que de ses collègues, malgré la différence de teinte de leurs costumes. Et je pense que la ressemblance montre qu’ils ont tous deux une forte personnalité.

De même que les collègues du bureau sont dans des tenues qui appartiennent au passé, les passants dans la rue sont clairement représentés dans des tenues de la première moitié du XXe siècle.

9

Les silhouettes, les manteaux et les chapeaux n’appartiennent pas au présent.

10

À peine sorti de son bureau, le jeune homme est assailli des avions en papier qu’il a fabriqués et qui cherchent visiblement à l’emmener quelque part.

Pour finir, les deux héros se retrouvent, plus assortis que jamais, grâce à la ténacité du jeune homme. Il a pris le temps de remettre sa veste pour correspondre aux couleurs de la jeune femme et le soleil les illumine comme au début du court métrage.

11

Pour conclure, c’est un court-métrage très poétique que nous propose ici Disney qui cherche à montrer que l’amour n’a pas de frontières.

La parole est à vous :

  • Connaissiez-vous ce court métrage ?
  • Correspond-il à votre image des courts-métrages Disney ?
  • Aviez-vous perçu l’intemporalité des héros ?
  • Avez-vous d’autres liens à donner concernant cet article ?

Dites-moi tout en commentaire …

Advertisements