Il y a quelque temps, j’ai remarqué que vous étiez 42 à me suivre. Donc pour marquer le coup, j’ai eu envie de parler du film H2G2 : le guide du voyageur galactique, de Garth Jennings, dans lequel le “42” a une importance toute particulière …

Le synopsis du film

Arthur Dent est un homme ordinaire. Pourtant, le guide du voyageur galactique sous le bras, il va embarquer dans un voyage on ne peut moins ordinaire …

Ma critique du film

À l’époque où le film allait sortir au cinéma, j’avais été fascinée par la bande-annonce, rythmée, drôle et très originale, avec un côté critique qui n’était pas pour me déplaire. Pourtant, il m’a fallu de nombreuses années (et de fréquenter des geeks), pour voir ce film.

Si le film en lui-même n’a rien d’exceptionnel, c’est son côté déjanté et inattendu qui en fait tout son charme. Basé sur un livre de Douglas Adams, le livre présente l’univers comme étant un système planétaire comme la terre, mais en plus grand et plus varié. Le fameux guide dont il est question est donc un guide du retard moderne et intergalactique.

Je trouve que ce film est un bon mélange de surprises, d’aventures, de science-fiction et d’amour maladroit. Les personnages sont originaux tout en permettant de s’identifier à eux, car ils sont (autant que le mot puisse s’utiliser ici) “humains”.

Pour ce qui est des costumes, ils sont amusants, comme le film, et bien pensés. Mais ce sont au final des costumes assez simples, et qui augmentent le côté décalé des images et des dialogues.

En conclusion, je conseille ce film, pas d’un point de vue costume spécifiquement, mais d’un point de vue récréatif avant tout.

Les costumes de Sammy Sheldon

Comme fréquemment pour les films moins récents ou moins populaires, il m’a fallu chercher sur IMDB pour connaître le nom du costumier, qui est pourtant quelqu’un de connu dans le monde du cinéma, et qui a notamment fait les costumes d’Ant-Man dont j’avais parlé précédemment …

2

Dès les premières images, nous découvrons Arthur Dent (Martin Freeman), qui se réveille. Il est ordinaire et vit dans un monde ordinaire. Sa tenue bleue, assortie au papier peint, a pour moi comme objectif de le présenter comme quelqu’un d’insignifiant et de quelconque autant que possible.

3

Sur le chantier à l’extérieur de sa maison, les hommes sont tous vêtus de casques et gilet jaune. Et c’est le reste de leur tenue qui définit leur statut. Le costume cravate du chef de chantier aide immédiatement à montrer son statut. Et en comparaison avec l’ensemble pyjama-robe de chambre d’Arthur, il est évident que la force qu’il affronte est un front uni contre lequel il ne pourra pas faire face.

4

Puis nous découvrons Ford Prefect (Yasiin Bey) qui montre son originalité dès le début par ses actions, mais moins par son costume. Comme il l’explique à Arthur, il est un alien qui étudie la vie sur les planètes, et par conséquent cherche à ne pas se faire remarquer. Il le réussit assez bien avec son imperméable trop grand beige, et sa tenue assortie.

Lors d’un rapide flash-back, nous découvrons la rencontre entre Arthur, Tricia McMillan (Zooey Deschanel) et Zaphod Beeblebrox (Sam Rockwell).

Si par leurs costumes il est évident que Arthur et Tricia ne sont pas similaires, pour autant nous pouvons voir que les deux, bien que relativement opposés, sont également à part du groupe, car ils ne distinguent du décor.

Ce n’est que lorsque les deux se retrouvent dehors et que Tricia expose ses plans de voyage, que Arthur se montre plus ordinaire que ce qu’elle aurait imaginé et souhaité, et que lui redevient assorti aux personnes autour de lui, comme s’il avait pâli aux yeux de la jeune fille.

Et c’est seulement après cette déception que Zaphod apparait, vêtu mystérieusement d’un grand manteau rouge et noir, avec des lunettes de soleil, et donc dans des couleurs beaucoup plus proches de Tricia qu’Arthur.

8

Mais alors que nous revenons au présent et que la terre a été détruite, nos deux compères se retrouvent clandestins dans un vaisseau spatial alien. Il est alors amusant de comparer les tenues des deux compagnons :

  • Ford, sûr de lui, qui sait où il va, dans une tenue claire, avec un sac ; un ensemble qui le fait donc ressembler à un auto-stoppeur
  • Et Arthur, perdu, qui ne comprend pas bien ce qui lui arrive et qui joue les pessimistes, dans son peignoir vert foncé, avec un pyjama bicolore non assorti, rouge et bleu. Il a un côté “tombé du lit” qui lui donne un aspect innocent, mais également incertain et pessimiste.

9

C’est alors que nous découvrons donc les premiers extra-terrestres non humains, et il faut reconnaître qu’ils ne sont pas particulièrement agréables à voir. Qui plus est, la plupart sont dans des tenues de travail assez classiques, mais patinées, dégradées ; et le chef, que nous voyons un peu plus longtemps, a une tenue particulièrement usée. Cela s’accorde très bien avec le vaisseau en lui-même qui donne une impression crasseuse et très peu accueillante.

Alors que Ford et Arthur sont sauvés d’une mort certaine par un vaisseau spatial inconnu, nous découvrons les effets du générateur d’improbabilité infinie, qui transforme alors les deux compères en sofas. Je trouve très amusante cette translation des costumes en accessoires de salon, où chacun est reconnaissable uniquement par les couleurs qu’il porte, rendant finalement très important le choix des couleurs dans les costumes.

Aussi improbable que leur transformation, nous découvrons dans le vaisseau le président Beeblebrox, en petite tenue, serviette sur la tête, ainsi que Tricia, elle-même dans une tenue assez légère, en short bleu et chemise à col large qui semble inclure une serviette. Notons que les deux se changent avant de rencontrer leurs nouveaux invités : Tricia pour ne pas donner de fausses impressions (justifiées) à Arthur, Zaphod pour faire une entrée plus impressionnante.

14

Alors que Zaphod et Ford se retrouvent et se reconnaissent, il est amusant de remarquer qu’ils sont opposés : le président dans une tenue sombre et ornementée, sa peau claire et ses cheveux blonds contrastés avec le reste, Ford dans sa tenue claire, sans fioritures, qui contraste avec sa peau noire.

15

Tricia, quant à elle, a mis une tenue qui fait beaucoup plus “spaciale” que sa chemise et short court, avec des motifs originaux en volume qui lui donne une impression de spaciaunote. Il semble que sa tenue inclue toujours une serviette, accrochée à la taille.

Dans la suite du film, Zaphod raconte l’histoire du fameux ordinateur superpuissant qui donne “42” comme réponse à LA question et nous pouvons voir quelques images. Les costumes sont assez intéressants sur ces images :

  • sur la première image, nous voyons principalement les deux petites filles, toutes vêtues de blanc avec des coiffes, comme sorties d’un ordre religieux. Autour d’elles des soldats, aux armures dorées, les entourent. Bien que les visuels ne correspondent à une aucune époque historique, les couleurs rapportent pour moi plus aux civilisations incas et à l’antiquité.
  • sur la seconde image, nous voyons une foule moderne, des milliers d’années plus tard, qui attend avec impatience la réponse à la fameuse question. La foule est très diverse, mais les couleurs dominantes sont le rouge et l’or. Notons que ce rouge est surprenant, car il n’existait pas dans les origines.
  • sur la troisième image on peut néanmoins que le rouge est devenu une couleur importante, puisqu’un tapis a été mis en place pour les deux petites filles, à présente à l’allure vieille, bien que n’ayant pas changé de tenue, ou de taille. Autour d’elle, ce n’est plus une armée qui est présente, mais des religieux ou des hommes de lettres. L’or est toujours présent, mais un rouge plus foncé est également apparu.

Si la scène n’a pas fondamentalement changé, au final des détails montrent que l’époque n’est pas la même.

19

Alors que les voyageurs du vaisseau ont de nouveau utilisé le générateur d’improbabilité infini, la scène se transforme, car chaque personnage est à présent une oeuvre de laine. Cette scène en stop motion, bien que courte, est très réussi. On peut remarquer une simplification des costumes, et des décors, qui est très intéressante. On verra notamment l’utilisation des nuances de couleurs dans les cheveux des personnages qui est amusante.

20

Dans leur périple, nos personnages principaux, nous découvrons un ordre religieux qui vénère le messie mouchoir. Nous arrivons au milieu d’une cérémonie, présidée par Humma Kavula (John Malkovich), et nous pouvons donc observer les costumes :

  • les adeptes sont dans des tenues dans des nuances de bleu et de vert qui, dans le contexte, ne sont pas sans me rappeler des couleurs de morve
  • au centre, un cercle de privilégiés, dans des couleurs beaucoup plus vives, toujours avec du bleu, mais cette fois-ci assorti à du rouge vif et du jaune.
  • et pour finir, au centre de la pièce, Humma Kavula préside, portant des couleurs de chaque cercle : rouge, vert vif et bleu. Les couleurs sont beaucoup plus lumineuses, attirant l’attention sur lui.

Les costumes des adaptes ont également une forme intéressante : très couvrants, ils ne laissent découverts que les mains et le nez.

21

Alors que nous découvrons plus en privé Humma Kavula, nous pouvons voir qu’il a retiré son manteau de couleur, pour dévoiler une tenue rouge, travaillée avec un plastron qui n’est pas sans rappeler les tenues religieuses dans les religions chrétiennes. Le tout est bien sûr accentué par le décor, doré et chargé, ainsi que la longue table à l’aspect riche.

22

Alors que Ford, Zaphod et Arthur partent à la poursuite de Tricia, kidnappée, ils se retrouvent sur une planète à traverser une étendue dangereuse et nous pouvons les voir tous ensemble. Chacun a un costume qui représente sa personnalité :

  • Zaphod est vêtu richement et de manière voyante, un rouge royal dominant sur sa tenue.
  • Ford est toujours simplement vêtu, sa serviette l’élément primordial de sa tenue.
  • Quant à Arthur, il est habillé de manière étrange et peu soignée, il est débraillé et sa tenue donne clairement l’impression qu’il est dépassé par les évènements.

23

Quant à Tricia, sa belle tenue d’astronaute a été mise à mal, elle est fortement salie et montre que son voyage n’a pas été de tout repos.

24

Je profite de ce moment pour faire deux parenthèses ici. Tout d’abord, bien que nous ne voyons pas beaucoup d’espaces de cet espace étrange que découvre Arthur, nous avons un bon aperçu dans la scène où nos trois compères tentent de demander la libération de Tricia à travers de l’administratif. Les espèces sont très différentes, certains plus humanoïdes, d’autres plus animales. Nous retrouvons d’ailleurs ici des adeptes du messie-mouchoir.

25

J’avais également envie de remarquer que la fameuse serviette, qui joue un rôle si important tout au long du film et qui sert presque de fil conducteur, passe au travers du film du statut d’accessoire encombrant, au statut d’accessoire de mode pour le costume, notamment sur Ford.

26

Pour terminer le film, nous découvrons Slartibartfast (Bill Nighy), qui présente à Arthur une nouvelle terre pour remplacer l’ancienne et l’y emmène. Ici, j’aime beaucoup la tenue du personnage, sorte d’eskimo en manteau, aux couleurs du ciel qui est derrière lui. Il y a un côté très naturel à sa tenue, qui va bien avec son côté créateur de monde. Car si ici il n’est pas présenté comme Dieu, il peut avoir un statut similaire dans l’esprit du spectateur.

27

Alors que le film arrive véritablement à sa conclusion, nous découvrons les ouvriers créateurs de monde, qui pour moi dont références à deux univers différents :

  • d’un côté ils ont un côté lutin du père Noël, qui travaillent sans relâchent en grand nombre à la création d’une merveilleuse surprise
  • de l’autre ils me rappellent personnellement les Umpa-Lumpa de Roal Dahl.

Pour un mot de conclusion, je dirai que ce film est à la fois très étrange et merveilleux et qu’il est finalement à regarder sans trop réfléchir avec un esprit ouvert.

Pour aller plus loin :

Quelques articles :

Compléter votre médiathèque :

La parole est à vous :

  • Avez-vous aimé ce film ?
  • Trouvez-vous qu’il ait beaucoup vieilli ?
  • Que pensez-vous de ces films déjantés, à la fois surprenants et incohérents ?
  • Avez-vous des liens à donner concernant cet article ?

Dites-moi tout en commentaire …

 

Advertisements