Search

Dentelle & Pellicule

Un blog sur tout ce qui a trait au costume

Category

Films

Le chaperon rouge – Un film de Catherine Hardwicke

Aujourd’hui, regardons ensemble les costumes d’un film très mystérieux, le Chaperon Rouge, de Catherine Hardwicke.

Alerte SPOILERS l’article évoque des points importants du suspens du film

Le Synopsis

Dans un village où la menace du loup-garou pèse, la famille de Valérie est menacée. Elle va devoir apprendre à suivre son instinct pour résoudre le mystère et sauver ceux qu’elle aime …

Ma critique du film

Vous l’avez sans doute compris (voire je l’ai déjà dit) j’aime beaucoup les films basés sur les contes de fées. Que ce soit Les Frères Grimm, Maléfique, ou Into The Woods, j’aime les films qui partent de ces contes que nous connaissons tous et en produisent une version adulte, modifiée, et parfois inversée.

Et si le seul fait que le film soit basé sur une des histoires les plus connues des contes de Grimm n’avait pas suffi, l’affiche du film à sa sortie avait fini de me convaincre de regarder ce film. En outre, Amanda Seyfried fait partie des actrices que j’apprécie et qui peuvent également à elles seules me convaincre de voir un film.

Somme toute, le film a pour moi plusieurs atouts :

  • Il est fortement travaillé visuellement. Je vais parler ici des costumes, mais d’une manière générale l’esthétique du film est à la hauteur de l’affiche, avec un fort jeu sur les couleurs.
  • L’histoire est plus complexe qu’il n’y parait au début. Oui, il s’agit du petit chaperon rouge, mais l’histoire n’est pas pour autant prévisible et la solution de l’énigme n’est pas toute trouvée.
  • Les références au conte sont nombreuses. De la grand-mère qui vit dans les bois au chaperon en lui-même, le film regorge d’indices qui nous rappellent les paroles du conte sans pour autant qu’elles paraissent forcées et mal utilisées. Chacune des phrases clef à un but, et fait avancer l’histoire.
  • Petit détail qui ne gâche rien pour moi, la jeune fille de l’histoire, Valerie était plus âgée que l’enfant du conte, la réalisatrice a pu ajouter des intrigues amoureuses à l’intrigue globale du conte. Si certains fans de contes de fées seront un peu déçus par ce point, pour ma part ça ne peut qu’ajouter eu piment à l’ensemble.

Les costumes de Cindy Evans

Continue reading “Le chaperon rouge – Un film de Catherine Hardwicke”

Advertisements

La La Land – Un film de Damien Chazelle

Aujourd’hui, je retourne aux films musicaux, avec un film de Damien Chazelle, La La Land.

Le Synopsis

Mia rêve de la vie de stars, et enchaîne les auditions dans l’espoir de percer. Sebastian cherche à gagner sa vie en pratiquant sa passion, la musique jazz. Ces deux rêveurs vont s’entraider et entretenir ensemble leurs rêves. Mais leur amour survivra-t-il aux pressions de la vie hollywoodienne …

Ma critique du film

Dès que j’ai vu la bande-annonce de La La Land, j’ai immédiatement eu envie de voir le film. Un film romantique, musical, qui parle de la vie d’artiste : c’était forcément pour moi. J’ai donc regardé ce film avec beaucoup d’envie et d’appréhension, car comment ne pas être déçu lorsqu’on attend trop d’une oeuvre ?

Heureusement, j’avais été prévenue : si l’histoire de La La Land est belle, elle est aussi très triste ; et comme j’étais préparée au pire, malgré une fin pleine d’émotions, je n’ai absolument pas été déçue du film.

Je trouve ce film léger, rythmé, et assez réaliste sur la vie artistique, bien qu’ils réussissent finalement tous les deux. Les échecs sont là, les découragements aussi, les concessions, mais le message reste positif : poursuivez vos rêves, vivez votre vie au maximum, et choisissez le plus important pour vous.

Mais ce qui m’a particulièrement plus dans ce film, même plus que les morceaux musicaux (et pourtant, vous savez comme j’aime le côté musical d’un film), c’est le soin apporté aux images, aux lumières, aux couleurs du film. Chaque image a été travaillée pour un rendu précis et qui accompagne le propos. Et c’est là que d’après moi se situe la véritable richesse de ce film, que je recommande fortement.

 

Les costumes de Mary Zophres

Continue reading “La La Land – Un film de Damien Chazelle”

High School Musical 2 – Un film de Kenny Ortega

Aujourd’hui, je continue dans les films pour adolescents de Kenny Ortega avec High School Musical 2.

Le Synopsis

Après la fin de l’année scolaire et la réussite de la comédie musicale du collège, les Wildcats cherchent du travail pour leur été. Heureusement que Sharpay Evans décide d’embaucher dans le club de ses parents Troy Bolton, et sans le savoir tous les Wild Cats par la même occasion …

Ma critique du film

Même si la licence High School Musical est clairement une licence destinée à un public de jeunes adolescents, je trouve, comme j’avais déjà pu l’expliquer dans mon article sur le premier film, qu’un soin particulier à été mis dans ses films pour créer un contenu de qualité.

En effet, au-delà d’une histoire assez simple, et de certains personnages quelque clichés, comme Sharpay Evans (Ashley Tisdale) et M. Fulton (Mark L. Taylor), un véritable effort a été mis dans l’ensemble pour rendre le tout attachant et crédible, dans une certaine mesure. Par exemple dans ce film comme dans le précédent, le personnage de Troy Bolton (Zac Efron) est complexe et intéressant, car il est humain : il commet des erreurs et peut les corriger lorsqu’il s’en rend compte.

Lorsqu’on connait bien les films de la licence, on peut remarquer que ce deuxième film est une transition entre le premier film où les numéros musicaux sont essentiellement concentrés sur les principaux acteurs, et dans le théâtre en majorité, et le troisième film où les numéros musicaux mettent en scène leurs vies quotidiennes.

C’est donc un équilibre ici qui se trouve, et qui est assez réussi, avec un sujet assez léger (celui des vacances) mais des sujets sous-jacents qui annoncent le troisième volet, comme la question des études supérieures et des contraintes morales qui tournent autour du prix des universités aux Etats-Unis.

Comme beaucoup de comédies musicales pour adolescents, High School Musical n’est pas un chef-d’oeuvre, mais je trouve qu’elle mérite néanmoins le détour pour ceux qui aiment le genre.

Les costumes de Tom McKinley

Continue reading “High School Musical 2 – Un film de Kenny Ortega”

Descendants – Un film de Kenny Ortega

Aujourd’hui, j’avais envie de retourner dans les films pour jeunes, avec Descendants, le film des studios Disney, de Kenny Ortega.

Le Synopsis

Alors que leurs parents ont été bannis du royaume d’Auradon pour leurs méfaits, les enfants de Maléfice, la reine de Blanche Neige, Jafar et Cruella se voient offrir la chance d’aller habiter dans le royaume de la Belle et la Bête. Mais leurs parents comptent bien profiter de cette opportunité pour assouvir leurs vengeances …

Ma critique du film

Si le film est clairement destiné à un public d’adolescent, j’ai immédiatement trouvé le concept intéressant. Bien sûr, le scénario est sujet à une jolie morale, où le bien triomphera du mal, mais pas de grande surprise de ce côté-là : c’est un film Disney, après tout !

Néanmoins, je trouve les personnages assez bien construits, surtout les jeunes enfants des méchants, et surtout bien joués par leurs acteurs respectifs.

Comme vous le savez, le côté musical n’a rien pour me déplaire, et ici les chansons alternent entre originalité et clichés, mais de manière amusante et quelque peu travaillée.

Et quant aux costumes, je trouve qu’un véritable travail a été fait pour représenter ses enfants dans la lignée de leurs parents. Leurs vêtements reflètent réellement l’idée du scénario qui dit que les enfants de méchants ont clairement été influencés par leur éducation.

 

Bien sûr, le film n’est pas un chef-d’oeuvre du septième art, loin de là, mais il permet de passer un moment sympathique au pays des contes de fées, avec un coup de neuf !

Les costumes de Kara Saun

Continue reading “Descendants – Un film de Kenny Ortega”

La belle et la bête – un film de Bill Condon

Aujourd’hui, nous observons les costumes de La Belle et la Bête, le film sorti cette année, réalisé par Bill Condon, que j’ai enfin eu l’occasion de voir.

Le Synopsis

Belle est une jeune fille éduquée dans un village qui se contente d’une vie terre-à-terre. Vivant seule avec son père, inventeur et peintre, elle aspire à une vie qui a plus de sens que son quotidien banal … Elle est loin de s’imaginer qu’un monde mystérieux et magique attend son arrivée …

Ma critique du film

Le film la Belle et la Bête était très attendu. J’avais moi-même parlé des bandes-annonces avec beaucoup d’enthousiasme (ici et ici), et j’ai donc regardé le film avec beaucoup d’envie et d’attentes, car Belle est en effet l’héroïne de mon enfance, et j’avais peur qu’un film change mon image de la princesse.

Si vous avez lu mon article sur le film Cendrillon, vous comprendrez qu’ayant été quelque peu déçue par un des films issus des dessins animés, j’étais d’autant plus inquiète. Néanmoins, les bandes-annonces et tous les visuels sortis au préalable m’avaient rassuré.

Ce sont en revanche les retours que j’ai entendus du film qui m’avaient véritablement intriguée, car si le film était extrêmement attendu, notamment par ma génération, il était relativement inévitable qu’il allait conquérir autant qu’il pourrait décevoir.

Pour ma part, ayant cherché à regarder le film avec un regard ouvert, je suis conquise dans l’ensemble, même si j’ai quelques réserves sur des points mineurs concernant le film. D’une manière générale, il est selon moi très réussi.

Une précision néanmoins : j’ai vu le film en langue originale, pour apprécier les voix des acteurs de manière complète, et je conseille aux fans du dessin animé de faire de même. Les chansons en français ont été retraduites, et perdent ainsi le charme de connaître la version française du dessin animé sur le bout des doigts. Ainsi, quitte à ne pas pouvoir chanter avec eux, autant au moins avoir la version originale enregistrée des voix.

Je m’attendais à ce que les chansons ajoutées viennent tout droit de la comédie musicale de Broadway, mais il n’en est rien. Il semblerait que ces textes chantés soient des ajouts. Néanmoins, certaines phrases font référence à des chansons du spectacle, référence subtile, mais amusante lorsqu’on les connait sur le bout des doigts.

Ce qui est en revanche amusant, c’est que j’avais critiqué Cendrillon pour son scénario trop similaire au dessin animé et sans surprises, mais que c’est le reproche qui a beaucoup été fait à la Belle et la Bête. Alors que, pour ma part, j’ai plus eu l’impression ici de retrouver ce qui faisait la beauté de l’original, tout en ajoutant des détails, des scènes, et des changements qui contribuent à la richesse de l’histoire.

En conclusion, je conseille fortement ce film, riche en scénarios, costumes et décors, portés par d’excellents acteurs et finalement assez originaux.

Les costumes de Jacqueline Durran

Continue reading “La belle et la bête – un film de Bill Condon”

H2G2 : le guide du voyageur galactique

Il y a quelque temps, j’ai remarqué que vous étiez 42 à me suivre. Donc pour marquer le coup, j’ai eu envie de parler du film H2G2 : le guide du voyageur galactique, de Garth Jennings, dans lequel le “42” a une importance toute particulière …

Le synopsis du film

Arthur Dent est un homme ordinaire. Pourtant, le guide du voyageur galactique sous le bras, il va embarquer dans un voyage on ne peut moins ordinaire …

Ma critique du film

À l’époque où le film allait sortir au cinéma, j’avais été fascinée par la bande-annonce, rythmée, drôle et très originale, avec un côté critique qui n’était pas pour me déplaire. Pourtant, il m’a fallu de nombreuses années (et de fréquenter des geeks), pour voir ce film.

Si le film en lui-même n’a rien d’exceptionnel, c’est son côté déjanté et inattendu qui en fait tout son charme. Basé sur un livre de Douglas Adams, le livre présente l’univers comme étant un système planétaire comme la terre, mais en plus grand et plus varié. Le fameux guide dont il est question est donc un guide du retard moderne et intergalactique.

Je trouve que ce film est un bon mélange de surprises, d’aventures, de science-fiction et d’amour maladroit. Les personnages sont originaux tout en permettant de s’identifier à eux, car ils sont (autant que le mot puisse s’utiliser ici) “humains”.

Pour ce qui est des costumes, ils sont amusants, comme le film, et bien pensés. Mais ce sont au final des costumes assez simples, et qui augmentent le côté décalé des images et des dialogues.

En conclusion, je conseille ce film, pas d’un point de vue costume spécifiquement, mais d’un point de vue récréatif avant tout.

Les costumes de Sammy Sheldon

Continue reading “H2G2 : le guide du voyageur galactique”

La légende de Manolo – Un film de Jorge R. Gutierrez

Aujourd’hui, j’avais envie de parler d’un très beau dessin animé de Jorge R. Gutierrez, La légende de Manolo (plus connu en anglais sous le nom The Book of Life).

Le synopsis du film

Au centre du monde, dans le village de San Angel, deux garçons s’affrontent pour gagner le coeur de celle qu’ils aiment …

Ma critique du film

Je suis depuis longtemps fascinée par cette légende de la nuit des morts au Mexique, que j’ai découvert comme faisant partie des traditions à l’origine d’Halloween. De plus, les arts mexicains autour de cette tradition sont colorés, présentant un “autre monde” plus original que le nôtre, et laissant donc une perspective positive vers laquelle se tourner.

En effet, le monde des morts mexicains rappelle plus le monde d’en dessous des noces funèbres de Tim Burton, que celui d’un film de zombies, par exemple, et j’aime cette idée d’un monde vivant (si je puis dire) et coloré.

Au-delà de ça, j’avais eu l’occasion de voir une prestation cosplay au concours européen de 2016 sur le film, que j’avais beaucoup aimée, et j’avais eu envie de voir le film, rien que pour les costumes.

C’est donc récemment que j’ai eu l’occasion de le voir, et il m’a ravi. L’histoire est riche, pleine de rebondissements et de leçons de morales efficaces, mais peu communes. C’est un film divertissant, mais également intelligent, que je conseille sincèrement en famille.

Les costumes

Continue reading “La légende de Manolo – Un film de Jorge R. Gutierrez”

A la poursuite de demain – un film de Brad Bird

Et je suis de nouveau de retour dans les analyses de film, avec À la poursuite de demain, un film de Brad Bird.

Le Synopsis

Casey a toujours été une optimiste. Son ambition : réparer le monde. Et elle va devoir faire bien plus que ça lorsqu’elle découvre dans ses affaires un étrange pin’s …

Ma critique du film

Dès les premières images de la bande-annonce de ce film, j’étais convaincue de l’intérêt qu’il pouvait avoir. La bande-annonce était intrigante et bien construite et révélait très peu du film, et le film en lui-même est assez original et bien mis en place.

C’est de la science-fiction légère, accessible à tous et très optimiste, ce qui est finalement assez rare au cinéma, surtout par les temps qui courent.

Ce qui m’a le plus plu dans le film est le personnage de Casey, qui est positive et intelligente, et qui est clairement responsable du fait de sauver le monde. Le personnage de Frank enfant est également intéressant, mais il est évident qu’il change en devenant adulte, laissant toute sa place à Casey.

Quelques incohérences du film ne permettent pas de tout accepter, mais néanmoins le film est un beau message d’espoir et d’encouragement aux générations actuelles.

Les costumes de Jeffrey Kurland

Continue reading “A la poursuite de demain – un film de Brad Bird”

Silent Hill – un film de Christophe Gans

Cela faisait quelque temps que je n’avais pas analysé un film donc aujourd’hui parlons du film d’horreur Silent Hill, de Christophe Gans.

Alerte SPOILERS l’article évoque des points importants du suspens du film

Le Synopsis

La petite Sharon semble hantée par de sombres rêves, ce qui inquiète fortement ses parents. Désespérée de sauver sa fille, Rose emmène l’enfant, contre l’avis de son mari, dans la ville qui semble la source de ses cauchemars : Silent Hill.

Ma critique du film

Je n’ai jamais beaucoup joué à des jeux vidéos, encore moins à des jeux vidéos de type horreur où l’ambiance est angoissante et où il faut s’échapper si l’on ne veut pas mourir dans d’atroces souffrances … j’ai le coeur qui bat trop vite, je panique et mon personnage meurt trop souvent pour avancer dans le jeu. En revanche, en film, le concept me plait beaucoup. Et je trouve que l’univers des jeux vidéos est souvent plus riche et plus original que les créations de films en elle-même, où les réalisateurs se contraignent plus à ce qui est réalisable sur un humain en tournage, là où le jeu va concevoir des choses plus extraordinaires.

Ainsi, j’ai été immédiatement intriguée par l’univers de Silent Hill à sa sortie en salle. Si je n’avais personnellement jamais joué au jeu, on m’avait déjà décrit l’ambiance de celui-ci. Et je dois avouer que le film ne m’a pas déçu.

Esthétiquement, nous sommes dans un monde de jeu vidéo qui, d’après ce qu’on m’a dit, respecte bien l’univers original. Ce qui m’a plu personnellement c’est que les mouvements de caméra, les montages d’images et même le jeu d’acteur font parfois penser à un jeu vidéo.

De plus, cet univers irrationnel où le jour et la nuit s’enchaînent sans logique ni temps réel me plait énormément. Quant à l’histoire, je n’ai pas su s’il s’agissait de la même dans le jeu, mais elle est bien construite et reprend à l’univers des cauchemars de nombreux points.

Les costumes de Wendy Partridge

Continue reading “Silent Hill – un film de Christophe Gans”

Create a free website or blog at WordPress.com.

Up ↑