Search

Dentelle & Pellicule

Un blog sur tout ce qui a trait au costume

La La Land – Un film de Damien Chazelle

Aujourd’hui, je retourne aux films musicaux, avec un film de Damien Chazelle, La La Land.

Le Synopsis

Mia rêve de la vie de stars, et enchaîne les auditions dans l’espoir de percer. Sebastian cherche à gagner sa vie en pratiquant sa passion, la musique jazz. Ces deux rêveurs vont s’entraider et entretenir ensemble leurs rêves. Mais leur amour survivra-t-il aux pressions de la vie hollywoodienne …

Ma critique du film

Dès que j’ai vu la bande-annonce de La La Land, j’ai immédiatement eu envie de voir le film. Un film romantique, musical, qui parle de la vie d’artiste : c’était forcément pour moi. J’ai donc regardé ce film avec beaucoup d’envie et d’appréhension, car comment ne pas être déçu lorsqu’on attend trop d’une oeuvre ?

Heureusement, j’avais été prévenue : si l’histoire de La La Land est belle, elle est aussi très triste ; et comme j’étais préparée au pire, malgré une fin pleine d’émotions, je n’ai absolument pas été déçue du film.

Je trouve ce film léger, rythmé, et assez réaliste sur la vie artistique, bien qu’ils réussissent finalement tous les deux. Les échecs sont là, les découragements aussi, les concessions, mais le message reste positif : poursuivez vos rêves, vivez votre vie au maximum, et choisissez le plus important pour vous.

Mais ce qui m’a particulièrement plus dans ce film, même plus que les morceaux musicaux (et pourtant, vous savez comme j’aime le côté musical d’un film), c’est le soin apporté aux images, aux lumières, aux couleurs du film. Chaque image a été travaillée pour un rendu précis et qui accompagne le propos. Et c’est là que d’après moi se situe la véritable richesse de ce film, que je recommande fortement.

 

Les costumes de Mary Zophres

Continue reading “La La Land – Un film de Damien Chazelle”

Advertisements

La triste fin du petit Enfant Huître et autres histoires – Tim Burton

Aujourd’hui, je retourne dans l’univers de Tim Burton avec un livre qu’il a écrit et illustré lui-même, publié par la collection 10/18 domain étranger.

Le livre :

Tim Burton est un poète, créant des histoires sombres et merveilleuses, dans un univers décallé. Ce livre est un recueil de poèmes qu’il a écrit et illustrés, montrant son imaginaire décallé et étrange.

2

Mon avis :

J’aime l’univers de Tim Burton, comme le témoignent mes articles sur ce blog :

Peut-on déjà parler de collectionite à ce niveau là ? Sans doute. Mais aujourd’hui j’ai envie de parler d’un petit livre que j’aime beaucoup et qui rassemble de courtes histoires sorties de l’imaginaire de Tim Burton.

Dans ce livre les poèmes s’enchaînent, parfois de quelques mots seulements, certains plus longs. Ils sont tous illustrés de la main de Tim Burton, parfois même en couleurs.

3

Si le conte de l’étrange Noël de Monsieur Jack ne fait pas partie du livre, c’est néanmoins dans un univers similaire qu’il a été développé.

5

Ici, les thèmes des histoires sont toutes assez tristes : des enfants rejetés, différents, incompris, des personnes mal dans leur peau et qui ne sont pas en phase avec la société. Et en parallèle, nous retrouvons des thèmes visiblement chers à l’auteur : les fêtes, la passion, les robots, la maladie, etc.

6

Je suis persuadée que ce livre est une mine d’or pour les psychologue d’un côté, mais également pour les enfants de l’autre. Car si certains contes peuvent être traumatisants, je pense que d’autres peuvent permettre aux enfants de relativiser un côté non parfait des héros et de montrer un côté sombre de la vie.

4

Petit plus du livre, il propose face à face les paroles en anglais et une traduction, afin d’avoir une version originale, notamment pour profiter des rimes, mais en même temps de pouvoir suivre même sans un bon niveau d’anglais.

7

 

C’est donc un livre qui se savoure page par page, et permet de rentrer plus avant dans la psychologie de Tim Burton.

 

Achetez le livre ici (je ne suis pas sûre qu’il s’agisse de l’édition bilingue)

La parole est à vous :

  • Qu’appréciez-vous dans ce livre si vous le connaissez ?
  • Pensez-vous que des enfants puissent se retrouver dans certains des contes ?
  • Aimeriez-vous que certaines des histoires soient adaptées en film, comme le poème de l’étrange Noël de Monsieur Jack ?
  • Avez-vous d’autres liens concernant cet article ?

Dites-moi tout en commentaire …

Downsizing – Bande-Annonce

Aujourd’hui, on s’attaque à une bande-annonce de science-fiction avec Downsizing, un film de Alexander Payne.

L’histoire

L’humanité est trop nombreuse sur terre. Et si la solution était de réduire la taille des hommes pour qu’ils utilisent moins de ressources ?

Mon avis

Je trouve l’idée de ce film amusant et intrigant. Les quelques images proposées ne montrent que le fondement du scénario, mais déjà on entrevoit deux partis-pris :

  • d’un côté une avancée technologique qui peut sauver le monde
  • de l’autre l’usage qui en est rapidement fait par chacun pour améliorer sa vie personnelle.

Et je trouve que montrer ses deux aspects est très intéressant, car si beaucoup de gens sont intéressés par l’écologie de nos jours, il faut bien reconnaître qu’une idée prend plus facilement souche lorsqu’elle a un intérêt pour la personne qui doit l’appliquer.

J’apprécie fortement que cette bande-annonce montre beaucoup d’images sans pour autant dire grand-chose sur ce qui va se passer dans le film. Certes, le couple principal va accepter d’être rétréci et va découvrir une nouvelle vie, mais pour autant nous ne voyons rien des difficultés rencontrées après leur transformation ou même de leur réflexion quant à cette décision irréversible.

Pour ne rien gâcher, le casting semble impeccable, avec Matt Damon notamment, mais pas uniquement.

D’un point de vue costumes, pas grand-chose à remarquer pour le moment si ce n’est que la différence entre les deux mondes se fait légèrement sentir? Mais les costumes ne sont pas la partie la plus flagrante de ces changements.

Somme toute, cette bande-annonce de science-fiction m’a fortement intrigué et j’ai vraiment envie de voir ce film.

Sortie le 10 janvier 2018

La parole est à vous :

  • Qu’avez-vous pensé de la bande-annonce ?
  • Aimez-vous ce genre de film de science-fiction qui est situé de nos jours ?
  • Êtes-vous intrigué ou pensez-vous que la bande-annonce n’en dit pas assez ?
  • Irez-vous voir le film ?
  • Avez-vous d’autres liens concernant cet article ?

Dites-moi tout en commentaire …

2ème édition du Week-end runDisney à Disneyland Paris

J’avais fait l’année dernière le semi-marathon inaugural des run Disney à Disneyland Paris, cette année, j’ai recommencé avec le challenge 31K !

Nouvelle édition, nouveau costume

Quand on aime le costume et le cosplay, il est difficile de ne pas avoir envie de changer de costume à chaque évènement public. Donc une fois inscrite, je me suis évidemment demandé ce que je voulais faire comme costume pour cette année.

J’avais envie de faire deux personnages différents puisque j’avais deux courses de prévues, mais quelques soucis techniques et surtout le manque de temps m’ont contraint à n’en réaliser qu’un que j’ai donc mis les deux jours.

Si l’année dernière j’avais choisi un costume de méchante, puisque j’avais fait Ursula, sorcière de la petite sirène, cette année, j’ai voulu tenter l’expérience en robe de princesse, en faisant le costume de Belle dans la scène du bal.

Ceux qui ont lu mes articles sur la Belle et la Bête, que ce soit l’article sur les costumes de Belle dans le dessin animé, ou alors mon retour sur les costumes du film avec Emma Watson, savent que cette robe est loin d’être ma préférée. Néanmoins, je fois reconnaître que c’est la plus reconnaissable.

Étant donné que l’année dernière, la crinoline que j’avais construite était parfaite pour courir, car elle laissait les jambes libres de bouger sans être trop lourde. Et une crinoline était l’accessoire parfait pour cette fameuse robe jaune.

Allant plus loin que mon costume de l’année dernière, j’ai donc complété la jupe d’un haut dans le même tissu, un jersey synthétique.

Les différentes courses

Continue reading “2ème édition du Week-end runDisney à Disneyland Paris”

Teens React to 80’s Fashion – Fine Brothers Entertainment

Aujourd’hui, j’avais envie de parler d’une chaîne YouTube que j’aime beaucoup, à travers une vidéo qui parle mode … Teens React to 80’s Fashion.

Pourquoi cette chaîne ?

Il y a quelques années, j’ai découvert cette chaîne YouTube à travers une autre chaîne que je suivais, celle de l’artiste Paint, qui avait été contacté par les Fine Brothers pour que sa vidéo Disney fasse partie d’un épisode. J’avais évidemment regardé cet épisode, et avait eu l’occasion de me promener sur la chaîne à l’époque. J’avais été très agréablement surprise de découvrir des contenus variés, intelligents et de qualités qui se basent sur un concept assez simple au départ, demander à une catégorie de personne de réagir à quelque chose.

Les catégories sont variées et passent par tous les âges, et les sujets également, allant du jeu vidéo aux dernières technologies, en passant par d’anciennes technologies, de la nourriture ou encore des phénomènes de société.

Mais si le concept est simple, je trouve qu’il est abordé toujours avec intelligence, montrant l’ouverture d’esprit que le monde doit avoir aujourd’hui avec la vague d’information qui nous arrive à travers internet et permettant souvent de relativiser sur le sujet, en écoutant des points de vue divers.

Bien que je n’aime pas forcément tous les épisodes, j’en regarde régulièrement sur des sujets qui m’intéressent.

Pourquoi cette vidéo ?

Si la plupart des sujets des Fine Brothers ne parlent pas spécialement de vêtements, j’ai choisi cette vidéo justement parce qu’elle en parle. Les deux frères ont fait réagir des adolescents sur les vêtements des années 80, années pendant lesquels ils n’étaient donc pas nés. Je trouve l’idée amusante, et même si j’étais à peine née pendant cette période, j’ai pu voir des vêtements des années 80 durant mon enfance.

Les vêtements et réactions …

La vidéo commence par une mise en contexte et les frères demandent aux adolescents s’ils savent en quoi consistent les vêtements de cette époque. Peu répondent correctement à la question, n’ayant visiblement aucune idée précise de la différence entre les années 70, 80 et 90.

Puis les vêtements sont remis dans les mains des adolescents, qui commencent donc à découvrir les formes et couleurs de l’époque. Pour un côté plus interactif, ils doivent porter les vêtements.

La première partie se concentre sur les vestes de femme à épaulettes, portées par de nombreuses femmes à l’époque afin d’avoir une carrure plus masculine. En plus de la démonstration, des images de l’époque sont montrées aux jeunes en parallèle de l’explication du vêtement pour mieux comprendre les intentions.

5

Pour aller plus loin, un t-shirt a épaulettes leur est également distribué, objet dont j’ignorais moi-même l’existence.

Une fois cette première étape franchie, les jeunes se voient introduire au côté fluorescent des années 80 et se voient remettre un ensemble de vêtements et accessoires tous plus bariolés les uns que les autres, pour le plus grand amusement du spectateur.

Je dois dire que les vêtements choisis l’ont visiblement été avec soin, car ils sont à la fois très caractéristiques de l’époque, et en même temps immettables aujourd’hui, ce qui creuse efficacement le fossé entre nos deux époques.

Pour terminer la vidéo, les adolescents complètent leurs tenues, posent et doivent répondre à la question : quel style préférez-vous ? Celui d’aujourd’hui ou celui des années 80 ? Et c’est là que l’ouverture d’esprit de ces jeunes et de cette chaîne se montre évidente : ils considèrent réellement les deux options et chacun prend son parti indécemment de la vision du monde extérieur, mais bien en prenant en compte leur ressenti, leurs connaissances et dans ce cas-ci leur confort.

Tout au long de la vidéo, des bannières donnant des informations complémentaires sont montrées, allant plus loin dans la définition du contexte et les références historiques pour le spectateur de la vidéo qui serait intéressé. Je trouve la démarche excellente pour ma part.

7

 

Pour conclure, je trouve cette vidéo (et bien d’autres de la chaîne) éducative et intelligente, aussi bien qu’amusante.

Regardez le clip ici (la vidéo est en anglais, mais des sous-titres sont disponibles)

La parole est à vous :

  • Connaissiez-vous cette chaîne ?
  • Aviez-vous vu cette vidéo ?
  • Que pensez-vous des vêtements présentés ? Sont-ils représentatifs ?
  • Avez-vous d’autres liens à donner concernant cet article ?
  • Dites-moi tout en commentaire …

Red Sparrow – Bande-Annonce

Aujourd’hui, j’ai eu envie de parler du nouveau film de Francis Lawrence, avec Jennifer Lawrence, Red Sparrow.

L’histoire

Dominika Egorova, ancienne danseuse, est recrutée par les services secrets russes pour devenir un moineau, utilisant son corps comme arme de séduction et de menace. Mais sa première mission s’avère plus difficile que prévu lorsqu’elle doit s’occuper d’un agent de la CIA américaine.

Mon avis

Je change de style par rapport aux semaines précédentes avec ce film d’espionnage, ce thriller dont la bande-annonce ne révèle rien ou presque, mais simplement explique le titre.

Et que demander de plus finalement pour un thriller qui bande-annonce qui intrigue, définit le contexte et laisse le spectateur en vouloir plus.

On notera que le titre américain a été conservé, malgré la traduction du mot “sparrow” dans la bande-annonce en français.

C’est Jennifer Lawrence à l’affiche qui m’a d’abord décidé à voir cette bande-annonce, car c’est une actrice que je trouve exceptionnelle, et qui fonctionne très bien dans des films avec une tension dramatique, qu’elle crée elle-même.

Ici, le côté très dérangeant de cette bande-annonce vient à mon avis du contraste entre la première moitié où l’image ne montre qu’une seule scène, calme, figée et visiblement entension, et de la suite où les images se succèdent suffisamment vite pour qu’on ne les enregistre pas toutes.

Connaissant pour ma part assez mal la Russie, c’est un sujet qui m’intéresse en plus du simple suspens du film et qui me donne donc envie d’en savoir plus.

Sortie le 21 mars 2018

Pour aller plus loin :

La parole est à vous :

  • Qu’avez-vous pensé de la bande-annonce ?
  • Aimez-vous ce genre de film à suspens ?
  • Êtes-vous intrigué ou pensez-vous que la bande-annonce n’en dit pas assez ?
  • Irez-vous voir le film ?
  • Avez-vous d’autres liens concernant cet article ?

Dites-moi tout en commentaire …

La 1ère médiévale de Monthléry

Ce week-end je suis sortie de chez moi pour me rendre à la première médiévale de la ville de Montlhéry, dans le 91, et aujourd’hui je vous en parle.

Une médiévale, vous dites ?

Bien que je n’aie pas trouvé de définition officielle d’une médiévale, il s’agit d’une foire qui sert de reconstitution, afin de faire découvrir les moeurs et produits de l’époque médiévale. Le plus souvent, ces foires se situent en extérieur, dans des villes où des constructions historiques sont encore présentes, permettant un décor immersif.

La présence d’échoppes est souvent ce qui permet à la foire de vivre, tandis qu’au détour des chemins spectacles et démonstrations prennent place, réalisés par des associations ou prestataires spécialisés dans l’historique.

En Île-de-France, la médiévale la plus connue est sans doute celle de la ville de Provins.

Le décor à Montlhéry

Si je ne connaissais jusque là Montlhéry que pour ses magasins de moto sur la nationale, je fois reconnaître que je ne me doutais pas que la ville était si belle d’un point de vue architectural.

En me rendant à la médiévale, j’ai eu l’occasion de me balader quelque peu dans la ville, que j’ai trouvé charmante et un beau mélange d’ancien et de nouveau.

2

Arrivé au parc de la Souche, où la foire avait lieu, j’ai découvert un très beau parc, qui avait bien utilisé et aménagé pour l’occasion.

Des décors avaient été ajoutés pour agrémenter les murs historiques et les mettre en valeur, et plusieurs espaces vides avaient été complétés par des décors mobiles et des scènes.

Certains décors étaient simplement conçus pour le plaisir des yeux et la mise en situation, alors que d’autres avaient été prévus pour des activités. L’ensemble était globalement réussi et créait une ambiance efficace, colorée et festive.

12

Le public était d’ailleurs au rendez-vous, malgré la pluie, et certaines personnes sont même venues en costumes pour le plus grand plaisir des yeux.

10

Les activités

En plus des spectacles, dont je reparlerai juste après, le parc était l’endroit idéal pour installer des tentes et pouvoir flâner entre les différents espaces.

L’association les Regrattiers de l’histoire avait installé tout un village de tentes où chaque tente correspondait à un savoir-faire : de la broderie aux armures, en passant par la cuisine et les épices, de nombreux passionnés nous parlaient des différentes moeurs et méthodes du Moyen-Âge pour un effet immersif très réussi et des récits passionnants.

À un autre endroit, un espace dédié aux enfants rassemblait des démonstrations de jeux typiques du Moyen-Âge, jeux d’intérieur ou d’extérieur avec des bénévoles qui en expliquaient les règles et permettaient aux enfants de jouer.

11

Évidemment, des boutiques proposaient des produits d’inspiration médiévale, à base de cuir, de ferronnerie ou encore de tissus.

Les spectacles

De nombreux spectacles étaient proposés qui s’enchaînaient bien les uns les autres et tous avec un thème et un objectif différents.

  • la jonglerie

Si je n’avais pas spécialement prévu de regarder ce spectacle en arrivant, les horaires ont fait que je m’y suis arrêté quelques minutes pour le plus grand plaisir des yeux. Le jongleur, commençant son spectacle en jouant de la cornemuse, était drôle et plein de charisme pour un spectacle impressionnant et réussi.

22

  • les démonstrations

Parmi les spectacles que j’avais prévu de voir, une démonstration des machines de guerre. Si je ne savais pas trop à quoi m’attendre, la curiosité qui m’avait poussé à aller voir cette démonstration a été entièrement satisfaite.

20

Les deux présentateurs, drôles et eux aussi très charismatiques, nous plongeaient au coeur des guerres du Moyen-Âge avec démonstration de trébuchets, sorte de canon et autres engins de guerre utilisés par les soldats.

Ces démonstrations étaient participatives, pour le plus grand bonheur des enfants choisis, et interactives avec des tirs réels !

21

Accessoirement, les costumes étaient superbes, complexes et excentriques, patinés à souhait et parfaitement en accord avec les personnages.

  • les joutes

Le spectacle ayant eu le plus de public était évidemment le tournoi de chevalier. Autour d’une histoire qui voulait voir s’affronter le chevalier défendant la ville contre un chevalier d’une autre contrée, les deux cavaliers s’affrontaient à cheval sur des tâches différentes afin de montrer la variété des activités de tournoi.

 

Les costumes étaient superbes, les acteurs impliqués et professionnels, les cheveux magnifiques et bien dressés pour un spectacle prenant et encore une fois réussi.

19

  • les oiseaux

Pour finir, le dernier spectacle que je voulais voir a été un peu écourté à cause des intempéries, mais heureusement a eu lieu quand même grâce à l’engouement du public. Une démonstration de vol d’oiseaux de proie permettait de voir de près ces superbes rapaces et d’en entendre raconter les principales propriétés.

Un spectacle donc qui était moins immersif, mais tout aussi intéressant, avec des oiseaux magnifiques.

En résumé

Bien que je n’ai pas pu rester très longtemps sur place, je suis ravie d’avoir fait le déplacement pour découvrir un peu plus ce monde médiéval avec une reconstitution très vivante et que je recommande. J’espère sincèrement que la ville aura l’occasion d’en refaire l’année prochaine !

 

Pour aller plus loin :

La parole est à vous :

  • Avez-vous déjà été à une foire médiévale ? Si oui, laquelle ?
  • Trouvez-vous qu’une foire puisse faire vivre la vie d’une époque ? Ou est-ce insuffisant ?
  • Le Moyen-Âge est-il une époque qui vous plait ?
  • Avez-vous d’autres liens à donner concernant cet article ?

Dites-moi tout en commentaire …

Vaiana, La Légende du bout du monde – Focus sur les costumes de Vaiana

Aujourd’hui, puisque ça faisait longtemps que je n’en avais pas fait, je faire un zoom costume sur les tenues de Vaiana dans le film des studios Disney.

Le synopsis du film

Vaiana est la fille du chef sur son île polynésienne, mais lorsque les plantes et les sources de nourritures se font rares, elle défie l’autorité de son père pour voyager au-delà du récif et sauver son peuple …

Les costumes de Vaiana

Si le sous-titre de Vaiana, La légende du bout du monde, parait au départ un peu étrange, il devient beaucoup plus clair après avoir vu le film. Il prend alors un double sens puisque Vaiana part vers ce qui représente pour elle le bout du monde (car son monde se résume à son île) à la poursuite de cette légende qui sauvera son peuple, pour finalement devenir cette légende qu’elle poursuivait.

Continue reading “Vaiana, La Légende du bout du monde – Focus sur les costumes de Vaiana”

Kiss & Cry – Bande-Annonce

Une fois n’est pas coutume, j’avais aujourd’hui envie de parler d’un film français Kiss & Cry, de Lila Pinell et Chloé Mahieu, dont j’ai découvert la bande-annonce un peu par hasard.

L’histoire

La jeune Sarah, 15 ans, doit partager son temps entre sa vie d’adolescente et ses entraînements de patinage. Mais l’équilibre n’est pas évident à trouver entre les deux …

Mon avis

 

Si j’ai toujours eu du mal avec la catégorie “films français” comme genre cinématographique, je dois reconnaître que le cinéma français a quelque chose d’authentique et de vrai dans la manière de dépeindre la vie quotidienne.

Ici, à travers quelques images, nous pouvons déjà voir que le film présente une jeune fille ordinaire, à laquelle il sera tout à fait possible de s’identifier. Les personnages ont tous des comportements authentiques, et que nous avons tous croisés les uns et les autres dans différentes circonstances et qui rendent l’histoire crédible?

Bien que j’ai bien plus que quinze ans (sans rentrer dans les détails, bien sûr), je pense que la question de la balance entre vie personnelle et études (ou vie professionnelle par la suite) est quelque chose qui nous poursuit toute notre vie. Je pense donc que même si la situation ici est particulière, le film sera capable d’aborder le sujet de manière plus globale et donc de toucher et de faire réfléchir le plus grand nombre. Dans un sens, le film n’est pas sans rappeler le scénario de Black Swan.

Pour ce qui est des costumes, j’avoue avoir toujours été fascinée par les costumes de patinages artistiques, souvent très complexes et chargés de détails alors qu’ils sont principalement vus de loin. Et bien que le film ne semble pas en montrer un grand nombre, il peut être intéressant de voir si les costumes ont été adaptés aux personnages.

En résumé, j’ai envie de voir ce film qui pourrait être riche dans son côté ingénu des personnages et son honnêteté crédible.

 

Sortie le 20 septembre 2017

La parole est à vous :

  • Qu’avez-vous pensé de la bande-annonce ?
  • Aimez-vous ce genre de films intimistes et qui relatent la vie de tous les jours ?
  • Trouvez-vous que la bande-annonce en dit trop ?
  • Irez-vous voir le film ?
  • Avez-vous d’autres liens concernant cet article ?

Dites-moi tout en commentaire …

Blog at WordPress.com.

Up ↑