Search

Dentelle & Pellicule

Un blog sur tout ce qui a trait au costume

Free Fire – Bande-Annonce

Aujourd’hui, je suis tombée sur une bande-annonce originale et amusante, du film Free Fire, de Ben Wheatley.

L’histoire

Dans le Boston de la fin des années 80, une vente d’armes dans un bâtiment désert entre deux gangs va tourner à la fusillade …

Mon avis

Ce qui m’a d’abord donné envie de voir le film a été l’affiche, qui est haute en couleur, bien travaillée et qui présente plusieurs des personnages principaux en même temps. Je n’ai vu qu’après la version américaine de l’affiche du film. Bien qu’elle soit également originale, je la trouve moins efficace.

Tout d’abord, ce film semble assez unique. Il s’agit d’un film d’action en huis clos. J’avais déjà eu l’occasion de voir des films d’horreur dans un espace fermé et avec peu de personnages, mais généralement un film d’action demande plus de moyens, des cascades de voitures, des hélicoptères et des grandes étendues … c’est donc un concept que je trouve osé et qui vaut le détour.

Ensuite, la scène se passe visiblement dans une autre époque que la nôtre. Cela permet plus de liberté dans les costumes, notamment d’un point de vue couleur, mais également c’est un parti pris intéressant et qui montre une réflexion sur le film, selon moi.

Pour finir, la bande-annonce en elle-même est vive et dynamique, et dévoile ce qu’il faut de l’intrigue pour qu’on comprenne le début de l’histoire, mais pas trop pour que le suspens reste du pourquoi ils restent dans ce bâtiment, laissant l’imagination du spectateur s’emballer.

On peut également espérer, au vu des quelques images de la bande-annonce, que les personnages ont été travaillés pour être immédiatement reconnaissables par leur aspect physique (coiffure, barbe et costume), ce qui semblerait être le cas ici.

 

 

En conclusion, j’ai envie de voir ce film pour son audace intéressante et intrigante. Pour information, il est sorti depuis près de deux mois aux États-Unis, ce qui est assez rare de nos jours.

Sortie le 14 juin 2017

La parole est à vous :

  • Qu’avez-vous pensé de la bande-annonce ?
  • Pensez-vous que l’histoire est suffisante pour un long métrage ?
  • Connaissez-vous d’autres films d’action en huis clos ?
  • Irez-vous voir le film ?
  • Avez-vous d’autres liens concernant cet article ?

Dites-moi tout en commentaire …

Disney Stars on Parade – Disneyland Paris

Cette semaine, j’ai enfin eu l’occasion de voir la nouvelle parade du 25e anniversaire de Disneyland Paris et aujourd’hui, j’avais envie d’en parler.

Le contexte

Une parade à Disneyland Paris est un défilé de chars qui passent dans le parc, souvent accompagnés par des danseurs à pieds.

Ma critique du spectacle

À de nombreuses reprises, j’ai pu voir des bouts de cette nouvelle parade, mais ce n’est que récemment que j’ai pu l’observer en entier. Bien qu’elle soit différence des parades précédentes sur certains points, la magie de Disney y est toujours présente, et je trouve que le rendu global est absolument magnifique et reflète bien du gros travail effectué en coulisse pour le plaisir des spectateurs.

Continue reading “Disney Stars on Parade – Disneyland Paris”

1000 Dessous – Histoire de la lingerie – Gilles Néret

Aujourd’hui, je voulais repartir un peu dans les livres, avec un très beau livre qui traite des dessous féminins : 1000 Dessous, Histoire de la Lingerie, de Gilles Néret aux éditions Taschen.

Le livre :

Le nom du livre n’est pas très mystérieux, et donc le livre parle bien de lingerie, et plus particulièrement de lingerie féminine.

3

Le sujet des dessous est un sujet souvent traité par les livres d’histoire du costume, mais rarement isolé comme ici pour en faire une histoire à part entière. Car finalement, les dessous, loin d’être de simples supports aux vêtements, ont un rôle à part entière dans l’histoire du costume, et de la féminité.

4

Mon avis :

Continue reading “1000 Dessous – Histoire de la lingerie – Gilles Néret”

Love Hunters – Bande-Annonce

Aujourd’hui, j’ai eu beaucoup de mal à trouver une bande-annonce qui m’inspirait, dont j’avais envie de parler, et dont je n’avais pas déjà parlé ! Donc parlons d’un film particulier, un thriller, Love Hunters, un film de Ben Young.

L’histoire

Un couple en recherche de victimes va kidnapper une jeune fille de 17 ans …

Mon avis

J’aime les thrillers, et bien que le titre ne semble pas évident, il s’agit bien évidemment ici d’un thriller. Dès les premières images, l’ambiance est clairement mise en place d’un monde au ralenti, de personnages inquiétants, et d’une ambiance aux couleurs travaillées pour être un peu pâles, passéistes.

Ce qui m’a immédiatement dans cette vidéo, ce sont les images, qui clairement ont une esthétique à part, qui contribue à mon avis à l’ambiance globale du film.

De plus, le film se situe clairement dans le passé, au vu des costumes et décors utilisés. Cela donne à mon avis un côté authentique à l’histoire, qui pourrait clairement être un fait divers de journal. Si ce n’est pas précisé ici, je suppose que ce n’est pas le cas, mais néanmoins, l’impression reste de véridique.

Ce qui m’a également plu dans cette bande-annonce et qui m’a décidé à en parler est que les images ne dévoilent presque rien. Nous comprenons globalement le contexte, mais nous ne savons pas pourquoi ils ont choisi cette fille, si c’est la première fois, si la femme était au courant dès le début, etc. Le résumé en dit bien plus que les images et le mystère reste complet. Et c’est exactement ce qu’une bonne bande-annonce de thriller doit proposer.

Au-delà de ça, je regrette toujours cette traduction du titre de l’anglais (Hounds of Love) au français (Hunters of Love) qui perd le côté animal des prédateurs selon moi, mais ce ne sera probablement pas le dernier film que je verrai qui subit un tel traitement.

Pour le reste, nous ne voyons pas grand-chose du film, donc la bande-annonce joue sur un côté quitte ou double : vous êtes immédiatement convaincu ou vous ne l’êtes pas.

J’ai vraiment hâte de voir ce film que je trouve très intrigant, j’espère juste que le thriller restera suffisamment présent, et que la lenteur de certaines images de la bande-annonce, qui contribuent ici à l’ambiance, ne va pas se généraliser sur le film.

 

Sortie le 12 juillet 2017

La parole est à vous :

  • Qu’avez-vous pensé de la bande-annonce ?
  • L’esthétique vous plait-elle ?
  • Quel est votre thriller préféré ?
  • Irez-vous voir le film ?
  • Avez-vous d’autres liens concernant cet article ?

Dites-moi tout en commentaire …

Cluster Agency

Mercredi dernier, j’ai eu l’occasion d’aller à la projection de l’intégrale de la web-série Cluster Agency, par le collectif Le Vrac. Bien que les deux derniers épisodes de la série ne soient pas encore sortis sur YouTube, j’avais envie de parler de cette réalisation très réussie.

Petite précision néanmoins que je ne suis pas forcément impartiale sur cette série, puisque j’ai moi-même aidé à la création des costumes (de deux en particulier) … néanmoins, je trouve sincèrement la série de qualité et qu’elle mérite un article !

L’histoire :

Pour le commun des mortels, les Undercovers ne sont qu’une légende, mais Cluster Agency emploie ces êtres, capables de transférer leur esprit dans le corps d’un autre, pour faire le sale boulot. Il suffira d’une seule mission qui dégénère pour que Tank, Bulk et Ginger, employés de Cluster, se retrouvent embarqués dans une situation qui les dépasse.

Mon avis :

Continue reading “Cluster Agency”

None of That – Court métrage

Aujourd’hui, bien qu’il y ait peu de costumes dedans, j’avais envie de parler d’un cours métrage qui m’a fait rire : None of That, du Group Suspific.

Le synopsis du film

Une religieuse s’introduit dans un musée la nuit pour censurer les oeuvres qu’elle juge indécentes.

2

Les personnages

Il n’y a que très peu de personnages dans ce court métrage puisqu’ils ne sont que quatre :

Continue reading “None of That – Court métrage”

Sword Art Online Movie – Bande-Annonce

Aujourd’hui, pour la première fois (je crois) je veux parler d’une bande-annonce d’anime, avec le très connu Sword Art Online qui sortira prochainement en film, par Tomohiko Itō.

L’histoire

En 2026, alors que les vies ont repris leurs cours, un nouveau système de MMORPG fait son apparition sur le marché, à travers un système immersif en réalité augmentée. Si le jeu est très populaire, nos héros vont bientôt découvrir les dessous du système …

Mon avis

J’étais tombée par hasard sur Sword Art Online il y a quelque temps, et j’avais tout de suite accroché à l’histoire, que j’avais trouvée intéressante, intrigante et bien menée. Je n’ai pas encore pour ma part eu l’occasion de voir la saison 2 de l’anime, mais pour autant j’ai eu envie de découvrir cette bande-annonce.

J’ai d’abord été surprise de voir qu’il s’agissait d’une suite, et non pas simplement d’un long métrage sur le thème SAO. Je trouve que c’est une très bonne idée d’étendre l’univers plutôt que de le reproduire, et il est appréciable que le grand écran ne vole pas au spectateur l’envie de voir une suite.

En revanche, je pense réellement que la série est nécessaire, puisque les quelques images de la bande-annonce semblent partir du principe que SAO est connu du spectateur et que les personnages lui sont familiers. Cela dit, je conseille la série …

Au-delà de ça, la bande-annonce est très brève et les images s’enchaînent rapidement. L’univers est clairement identifiable comme de la réalité augmentée et on comprend donc visuellement que le système a changé et que le risque n’est évidemment pas le même que dans SAO. Bien sûr, il est également évident que le jeu va se compliquer, d’une manière ou d’une autre, mais le mystère reste heureusement entier.

Ce que j’ai également apprécié dans cette bande-annonce, c’est que l’identification pour le spectateur des personnages principaux se fait à travers leur silhouette complète. Pas seulement leur visage ou leur coiffure, mais bien leurs tenues également, notamment Yui, sous la première forme qu’elle emprunte au début du premier jeu.

En revanche, il semble que les costumes aient peu évolué dans ce nouvel univers, restant sur du classique de costume de MMORPG, mais il y aura néanmoins sans doute quelques surprises, notamment à travers les costumes lumineux de ce qui semble être le méchant, qui semblent plus empruntés à l’univers de TRON qu’aux univers de fantasy des MMORPG.En conclusion, je pense que ce film pourrait être un plus pour tous les fans de l’univers de SOA, et je conseille la série à tous ceux qui aiment l’univers des jeux vidéos, et réfléchir sur les enjeux qui se développent à travers les technologies développées.

Sortie aujourd’hui, le 17 mai 2017

Complétez votre médiathèque

La parole est à vous :

  • Qu’avez-vous pensé de la bande-annonce ?
  • Aviez-vous vu la série ?
  • Irez-vous voir le film ?
  • Avez-vous d’autres liens concernant cet article ?

Dites-moi tout en commentaire …

Trésors du passé

Aujourd’hui, je fais un article un peu différent puisque je ne vais pas réellement parler de costumes mais de références à l’histoire. En effet, j’ai chez moi un certains nombre d’objets historiques, qui me servent souvent comme base d’inspiration.

L’importance du passé

Lorsqu’on s’intéresse au costume, je pense qu’il est indispensable de s’intéresser au passé. Les fois où j’ai le mieux bien retenu des faits en cours d’histoires étaient quand ils étaient expliqués à travers les réactions des hommes, socialement plutôt que simplement par date. Et l’évolution de l’histoire du costume fait pour moi un lien et un marqueur temps intéressant.

Pour autant, je ne suis pas très connaisseuse, comme certains costumier, des dates et des époques costumes. Certains sont capable de nommer à la vue d’un costume l’année exacte de sa parution, et de donner, en regardant un film, tous les défauts de périodes qui auraient pu être commis. Je ne me prétend pas de ces personnes, que j’admire sincèrement pour leur savoir et leurs connaissances.

En revanche, j’apprends constamment et continue à m’améliorer pour situation des tenues par périodes.

Collectionner le passé

Continue reading “Trésors du passé”

Napoléon Ier sur le trône impérial en costume de sacre – Jean-Auguste-Dominique Ingres

Je retourne dans les tableaux aujourd’hui avec un portrait en pied de l’empereur Napoléon Ier en costume de sacre par Jean-Auguste-Dominique Ingres.

Le tableau

Jean-Auguste-Dominique Ingres est un peintre néo-classique français du début du XIXe siècle. Il a été un des peintres officiels de la cour et a réalisé majoritairement des portraits.

Parmi ses nombreux portraits, on trouve le tableau de Napoléon Ier en tenue de sacre assis sur son trône.

2

Si la pose de l’empereur a quelque chose de statique, elle est néanmoins très vivante grâce à la peinture du costume.

Continue reading “Napoléon Ier sur le trône impérial en costume de sacre – Jean-Auguste-Dominique Ingres”

Create a free website or blog at WordPress.com.

Up ↑