Ce week-end je suis sortie de chez moi pour me rendre à la première médiévale de la ville de Montlhéry, dans le 91, et aujourd’hui je vous en parle.

Une médiévale, vous dites ?

Bien que je n’aie pas trouvé de définition officielle d’une médiévale, il s’agit d’une foire qui sert de reconstitution, afin de faire découvrir les moeurs et produits de l’époque médiévale. Le plus souvent, ces foires se situent en extérieur, dans des villes où des constructions historiques sont encore présentes, permettant un décor immersif.

La présence d’échoppes est souvent ce qui permet à la foire de vivre, tandis qu’au détour des chemins spectacles et démonstrations prennent place, réalisés par des associations ou prestataires spécialisés dans l’historique.

En Île-de-France, la médiévale la plus connue est sans doute celle de la ville de Provins.

Le décor à Montlhéry

Si je ne connaissais jusque là Montlhéry que pour ses magasins de moto sur la nationale, je fois reconnaître que je ne me doutais pas que la ville était si belle d’un point de vue architectural.

En me rendant à la médiévale, j’ai eu l’occasion de me balader quelque peu dans la ville, que j’ai trouvé charmante et un beau mélange d’ancien et de nouveau.

2

Arrivé au parc de la Souche, où la foire avait lieu, j’ai découvert un très beau parc, qui avait bien utilisé et aménagé pour l’occasion.

Des décors avaient été ajoutés pour agrémenter les murs historiques et les mettre en valeur, et plusieurs espaces vides avaient été complétés par des décors mobiles et des scènes.

Certains décors étaient simplement conçus pour le plaisir des yeux et la mise en situation, alors que d’autres avaient été prévus pour des activités. L’ensemble était globalement réussi et créait une ambiance efficace, colorée et festive.

12

Le public était d’ailleurs au rendez-vous, malgré la pluie, et certaines personnes sont même venues en costumes pour le plus grand plaisir des yeux.

10

Les activités

En plus des spectacles, dont je reparlerai juste après, le parc était l’endroit idéal pour installer des tentes et pouvoir flâner entre les différents espaces.

L’association les Regrattiers de l’histoire avait installé tout un village de tentes où chaque tente correspondait à un savoir-faire : de la broderie aux armures, en passant par la cuisine et les épices, de nombreux passionnés nous parlaient des différentes moeurs et méthodes du Moyen-Âge pour un effet immersif très réussi et des récits passionnants.

À un autre endroit, un espace dédié aux enfants rassemblait des démonstrations de jeux typiques du Moyen-Âge, jeux d’intérieur ou d’extérieur avec des bénévoles qui en expliquaient les règles et permettaient aux enfants de jouer.

11

Évidemment, des boutiques proposaient des produits d’inspiration médiévale, à base de cuir, de ferronnerie ou encore de tissus.

Les spectacles

De nombreux spectacles étaient proposés qui s’enchaînaient bien les uns les autres et tous avec un thème et un objectif différents.

  • la jonglerie

Si je n’avais pas spécialement prévu de regarder ce spectacle en arrivant, les horaires ont fait que je m’y suis arrêté quelques minutes pour le plus grand plaisir des yeux. Le jongleur, commençant son spectacle en jouant de la cornemuse, était drôle et plein de charisme pour un spectacle impressionnant et réussi.

22

  • les démonstrations

Parmi les spectacles que j’avais prévu de voir, une démonstration des machines de guerre. Si je ne savais pas trop à quoi m’attendre, la curiosité qui m’avait poussé à aller voir cette démonstration a été entièrement satisfaite.

20

Les deux présentateurs, drôles et eux aussi très charismatiques, nous plongeaient au coeur des guerres du Moyen-Âge avec démonstration de trébuchets, sorte de canon et autres engins de guerre utilisés par les soldats.

Ces démonstrations étaient participatives, pour le plus grand bonheur des enfants choisis, et interactives avec des tirs réels !

21

Accessoirement, les costumes étaient superbes, complexes et excentriques, patinés à souhait et parfaitement en accord avec les personnages.

  • les joutes

Le spectacle ayant eu le plus de public était évidemment le tournoi de chevalier. Autour d’une histoire qui voulait voir s’affronter le chevalier défendant la ville contre un chevalier d’une autre contrée, les deux cavaliers s’affrontaient à cheval sur des tâches différentes afin de montrer la variété des activités de tournoi.

 

Les costumes étaient superbes, les acteurs impliqués et professionnels, les cheveux magnifiques et bien dressés pour un spectacle prenant et encore une fois réussi.

19

  • les oiseaux

Pour finir, le dernier spectacle que je voulais voir a été un peu écourté à cause des intempéries, mais heureusement a eu lieu quand même grâce à l’engouement du public. Une démonstration de vol d’oiseaux de proie permettait de voir de près ces superbes rapaces et d’en entendre raconter les principales propriétés.

Un spectacle donc qui était moins immersif, mais tout aussi intéressant, avec des oiseaux magnifiques.

En résumé

Bien que je n’ai pas pu rester très longtemps sur place, je suis ravie d’avoir fait le déplacement pour découvrir un peu plus ce monde médiéval avec une reconstitution très vivante et que je recommande. J’espère sincèrement que la ville aura l’occasion d’en refaire l’année prochaine !

 

Pour aller plus loin :

La parole est à vous :

  • Avez-vous déjà été à une foire médiévale ? Si oui, laquelle ?
  • Trouvez-vous qu’une foire puisse faire vivre la vie d’une époque ? Ou est-ce insuffisant ?
  • Le Moyen-Âge est-il une époque qui vous plait ?
  • Avez-vous d’autres liens à donner concernant cet article ?

Dites-moi tout en commentaire …

Advertisements