Search

Dentelle & Pellicule

Un blog sur tout ce qui a trait au costume

Category

Livres

De la tête aux pieds – Catherine Legrand

Aujourd’hui, j’ai eu envie de parler d’un livre que j’ai découvert, mais que je n’ai pas encore en ma possession, il s’agit de De la tête aux pieds – Accessoires du monde : chapeaux, sacs, chaussures, de Catherine Legrand.

Le livre :

Catherine Legrand est une styliste, mais surtout une collectionneuse acharnée. Pendant des années, elle a parcouru le monde en quête d’accessoires authentiques du monde entier. Et c’est le témoignage de cette passion que ce livre reprend à travers de très nombreuses photographies d’accessoires.

Mon avis :

Continue reading “De la tête aux pieds – Catherine Legrand”

Advertisements

La triste fin du petit Enfant Huître et autres histoires – Tim Burton

Aujourd’hui, je retourne dans l’univers de Tim Burton avec un livre qu’il a écrit et illustré lui-même, publié par la collection 10/18 domain étranger.

Le livre :

Tim Burton est un poète, créant des histoires sombres et merveilleuses, dans un univers décallé. Ce livre est un recueil de poèmes qu’il a écrit et illustrés, montrant son imaginaire décallé et étrange.

2

Mon avis :

J’aime l’univers de Tim Burton, comme le témoignent mes articles sur ce blog :

Peut-on déjà parler de collectionite à ce niveau là ? Sans doute. Mais aujourd’hui j’ai envie de parler d’un petit livre que j’aime beaucoup et qui rassemble de courtes histoires sorties de l’imaginaire de Tim Burton.

Dans ce livre les poèmes s’enchaînent, parfois de quelques mots seulements, certains plus longs. Ils sont tous illustrés de la main de Tim Burton, parfois même en couleurs.

3

Si le conte de l’étrange Noël de Monsieur Jack ne fait pas partie du livre, c’est néanmoins dans un univers similaire qu’il a été développé.

5

Ici, les thèmes des histoires sont toutes assez tristes : des enfants rejetés, différents, incompris, des personnes mal dans leur peau et qui ne sont pas en phase avec la société. Et en parallèle, nous retrouvons des thèmes visiblement chers à l’auteur : les fêtes, la passion, les robots, la maladie, etc.

6

Je suis persuadée que ce livre est une mine d’or pour les psychologue d’un côté, mais également pour les enfants de l’autre. Car si certains contes peuvent être traumatisants, je pense que d’autres peuvent permettre aux enfants de relativiser un côté non parfait des héros et de montrer un côté sombre de la vie.

4

Petit plus du livre, il propose face à face les paroles en anglais et une traduction, afin d’avoir une version originale, notamment pour profiter des rimes, mais en même temps de pouvoir suivre même sans un bon niveau d’anglais.

7

 

C’est donc un livre qui se savoure page par page, et permet de rentrer plus avant dans la psychologie de Tim Burton.

 

Achetez le livre ici (je ne suis pas sûre qu’il s’agisse de l’édition bilingue)

La parole est à vous :

  • Qu’appréciez-vous dans ce livre si vous le connaissez ?
  • Pensez-vous que des enfants puissent se retrouver dans certains des contes ?
  • Aimeriez-vous que certaines des histoires soient adaptées en film, comme le poème de l’étrange Noël de Monsieur Jack ?
  • Avez-vous d’autres liens concernant cet article ?

Dites-moi tout en commentaire …

Tim Burton – Collection Positif

Aujourd’hui, je repars sur un livre qui ne parle pas uniquement de costumes, avec le la collection Positif, Tim Burton.

Le livre :

La collection Postifi est une revue mensuelle de cinéma, s’attachant à parler des grands maîtres du genre. J’ai eu l’occasion d’acheter l’édition sur Tim Burton au moment de l’exposition qui avait eu lieu à Paris.

8

Le livre est une analyse de l’oeuvre du réalisateur, définissant les grandes lignes des genres qui lui sont chers.

Mon avis :

Étant une grande admiratrice de l’oeuvre de Tim Burton, comme le témoignent mes articles sur ce blog :

Ma collection “Burtonienne” s’étend au-delà des films en eux-mêmes, mais également à la personne lui-même. Voici comment j’ai eu envie donc d’en savoir plus sur l’homme et l’oeuvre, particulièrement après cette très belle exposition à la Cinémathèque française en 2012.

4

Pour ce qui est du livre, il ne s’agit évidemment pas d’un livre d’illustrations, mais de contenu, et par conséquent, en tant qu’amoureuse des costumes, je trouve un petit manque de ce côté là. Les images sont plus là pour aérer le livre et éventuellement appuyer quelque peu les mots de visuels, mais rien de plus.

5

En revanche, du point de vue des textes, le livre est  bien travaillé, structuré et regroupe les oeuvres similaires entre elles, définissant clairement les univers différents de Tim Burton.

2

On notera également que le contenu ne s’attarde pas uniquement sur les films les plus connus, mais également sur les plus vieux ou les courts métrages, ce qui est fortement appréciable.

6

En outre, le livre parle du travail de Tim Burton d’une manière générale, et non pas uniquement des rendus (les oeuvres sorties), avec donc un aperçu des tournages.

7

En revanche, le livre ayant été publié en 2008, vous ne trouverez aucun des films ou univers récents dans cet ouvrage, ce qui n’empêche pas d’avoir un bon aperçu des univers du réalisateur et poète.

3

Je conseille donc fortement ce livre, comme une bonne source référence pour aller plus loin que la partie la plus visible de l’artiste.

Le livre est malheureusement plus en vente pour le moment, je vous conseille de le chercher en occasion …

La parole est à vous :

  • Qu’appréciez-vous dans ce livre si vous le connaissez ?
  • Connaissez-vous la collection, et en avez-vous lu d’autres ?
  • Avez-vous d’autres liens concernant cet article ?

Dites-moi tout en commentaire …

Le costume médiéval – Viollet-Le-Duc

Aujourd’hui, je me disais que ça faisait un moment que je n’avais pas parlé de livre, alors j’ai ressorti de mes étagères Le costume médiéval, de Eugène Viollet-Le-Duc.

Le livre :

Cette fois-ci le livre ne parle pas d’un type de costume en particulier (voir ici mon article sur 1000 dessous), mais d’une période historique, le Moyen-âge. Le livre est une référence sous forme d’abécédaire pour se familiariser avec le costume de cette époque lointaine.

8

Mon avis :

Continue reading “Le costume médiéval – Viollet-Le-Duc”

1000 Dessous – Histoire de la lingerie – Gilles Néret

Aujourd’hui, je voulais repartir un peu dans les livres, avec un très beau livre qui traite des dessous féminins : 1000 Dessous, Histoire de la Lingerie, de Gilles Néret aux éditions Taschen.

Le livre :

Le nom du livre n’est pas très mystérieux, et donc le livre parle bien de lingerie, et plus particulièrement de lingerie féminine.

3

Le sujet des dessous est un sujet souvent traité par les livres d’histoire du costume, mais rarement isolé comme ici pour en faire une histoire à part entière. Car finalement, les dessous, loin d’être de simples supports aux vêtements, ont un rôle à part entière dans l’histoire du costume, et de la féminité.

4

Mon avis :

Continue reading “1000 Dessous – Histoire de la lingerie – Gilles Néret”

Trésors du passé

Aujourd’hui, je fais un article un peu différent puisque je ne vais pas réellement parler de costumes mais de références à l’histoire. En effet, j’ai chez moi un certains nombre d’objets historiques, qui me servent souvent comme base d’inspiration.

L’importance du passé

Lorsqu’on s’intéresse au costume, je pense qu’il est indispensable de s’intéresser au passé. Les fois où j’ai le mieux bien retenu des faits en cours d’histoires étaient quand ils étaient expliqués à travers les réactions des hommes, socialement plutôt que simplement par date. Et l’évolution de l’histoire du costume fait pour moi un lien et un marqueur temps intéressant.

Pour autant, je ne suis pas très connaisseuse, comme certains costumier, des dates et des époques costumes. Certains sont capable de nommer à la vue d’un costume l’année exacte de sa parution, et de donner, en regardant un film, tous les défauts de périodes qui auraient pu être commis. Je ne me prétend pas de ces personnes, que j’admire sincèrement pour leur savoir et leurs connaissances.

En revanche, j’apprends constamment et continue à m’améliorer pour situation des tenues par périodes.

Collectionner le passé

Continue reading “Trésors du passé”

Trésors du Titanic – Le livre de l’exposition

Aujourd’hui, j’avais envie de parler d’un livre que j’ai depuis des années, et qui est Trésors du Titanic, créé sur l’exposition du même nom, passée en France en 2003 à la Cité des Sciences et de l’industrie.

L’exposition

Si l’exposition en elle-même date un peu, je peux vous dire qu’elle avait été réalisée suite au succès du film Titanic, sorti en 1998. Petit à petit, et grâce au réalisateur James Cameron, le grand public s’était intéressé à l’histoire de ce navire insubmersible et pourtant au fond de l’océan. Comme j’ai déjà pu l’écrire sur ce blog, j’avais effectivement fait partie de cette vague d’enthousiasme et j’avais donc profité de toutes les informations qui avaient pu être données à l’époque dans les médias.

Par conséquent, j’avais évidemment été voir l’exposition à son passage en France. Et en tant que fan, j’ai bien entendu acheté le livre de l’exposition …

Petite anecdote, les billets d’accès à l’exposition étaient des cartes d’embarquement de la White Star Line, petit clin d’oeil amusant et très vivant.

7

Le livre :

Bien que le livre soit une sorte de catalogue d’exposition, il n’y fait finalement que peu référence. Il est donc plus prévu comme un hommage global au Titanic, à la tragédie et à ses passagers que comme un simple catalogue, ce qui est fortement appréciable.

Continue reading “Trésors du Titanic – Le livre de l’exposition”

Paradise Kiss – Ai Yazawa

Aujourd’hui j’ai eu envie de vous présenter un très beau shojo manga qui parle de mode et dans un sens de costumes … c’est Paradise Kiss, d’Ai Yazawa.

L’histoire :

Yukari est une élève sérieuse qui prépare avec acharnement son entrée à l’université. Mais sa vie va être bouleversée lorsqu’elle est choisie comme mannequin pour porter une robe dessinée par un groupe d’étudiants en stylisme.

 

Mon avis :

Si ici je parle de la collection intégrale, ma première rencontre avec ce manga s’est faite tout d’abord à travers le premier volume, offert par une amie. J’y ai immédiatement accroché, et eu évidemment envie de savoir la suite de l’histoire. Ayant vu mon attachement à l’univers, cette même amie a donc décidé de m’offrir l’intégrale des volumes, dans une très belle édition reliée.

L’histoire est légère, pleine de rêves et de romance, tout à fait mon genre. Mais au-delà de ça, les dessins en noir et blanc de Ai Yazawa contiennent pour moi plus de vie que n’importe quelle photographie de mode. J’y vois les couleurs inexistantes dans les détails qu’elle prend soin d’inclure et les personnages prennent vie dans ces pages à l’encre noire.

3

Le rendu des tissus est absolument fantastique : les motifs, les textures, la fluidité des matières, tout est visible à travers seulement quelques traits.

5

Ce que j’aime également beaucoup dans ce livre est la différence des styles présentés. Yukari est au départ une élève sage, habillée en uniforme comme tous les élèves de son école. Et si elle est grande, fine et élégante, elle-même n’en a pas forcément conscience. Mais elle va plonger dans un monde coloré, aux personnes non conformistes et qui ont tous conscience de leur apparence :

  • Arashi à l’allure un peu punk, qui joue sur son style pour aller vers un côté musicien, avec ses pantalons troués, ses chaînes et ses sangles

9

  • Isabella, un homme qui se sent plus à l’aise en femme, et va jusqu’au bout de sa silhouette féminine, jouant sur le maquillage, les motifs et les accessoires

11

  • Miwako, aux allures de poupées qui change de style vestimentaire et de coiffure à chaque scène, qui passe des tenues traditionnelles aux tenues plus kawaï parce qu’elle aime tous les genres et pour qui la mode est un moyen d’exprimer ses émotions
  • et Georges, qui utilise constamment ses charmes sur Yukari pour la convaincre, qui s’habille de manière sobre pour mettre en valeur sa silhouette et son visage, et pour qui la mode est une façade derrière laquelle on se cache, mais qui permet néanmoins de tout exprimer.

2

Au travers du livre, nous apprenons comment fonctionne l’univers des écoles de mode, et finalement de la mode elle-même par les yeux de Yukari. Nous voyons également celle-ci se transformer petit à petit et passer de la jeune fille timide à une femme confiante d’elle-même et de ce qu’elle veut.

Contrairement à ce que j’aurais imaginé au début, le livre ne se termine pas sur le fameux défilé dont il est question dès le début, montrant finalement que le but qui paraissait si ultime aux jeunes gens au départ n’est finalement qu’un passage, qu’une étape dans leur vie.

C’est finalement un voyage initiatique pour Yukari qui passe d’un avenir tout tracé à un futur qu’elle choisit, mais également pour les autres, qui deviennent adultes chacun à sa manière, à travers cette histoire.

Conclusion :

Un shojo magnifique aux images magiques et qui transportent le lecteur dans un univers différent, qu’il soit familier pour ceux qui connaissent, voire travail dans l’univers de la mode, ou bien étranger, mais attachant et touchant.

Procurez-vous le livre ici

Complétez votre médiathèque :

La parole est à vous :

  • Connaissiez-vous ce livre ?
  • Quel est votre shojo préféré ?
  • Avez-vous un personnage préféré dans le livre ? (Pour ma part c’est Miwako …)
  • Avez-vous d’autres liens à communiquer en rapport avec cet article ?

Dites-moi tout en commentaire …

Leçon de maquillage – Bobbi Brown

Aujourd’hui, je retourne dans les livres de conseils avec Leçon de maquillage, un livre de Bobbi Brown aux éditions Marabout.

Le livre :

Le titre du livre est on ne peut plus explicite : il s’agit d’un livre sur la maquillage.

5

Je ne suis pour ma part pas du tout à l’aise avec le sujet du maquillage et je tâtonne encore beaucoup. Néanmoins, le cosplay implique souvent de s’intéresser au sujet puisqu’un costume est rarement complet sans un minimum de maquillage. J’ai donc cherché un livre qui puisse me guider dans ce sens et après avoir consulté de nombreux avis et de nombreux livres, j’ai décidé d’acheter celui-ci.

Mon avis :

Ce livre est très complet, très bien expliqué et accessible à tous niveaux.

Les bons points :

  • Le livre reprend les bases : lorsqu’on ne s’y connait pas en maquillage, la quantité de produits disponibles, les marques, les outils et même les usages peuvent paraître effrayants. Ce livre a le mérite de reprendre pas à pas les bases du maquillage, de la préparation de la peau à la crème solaire. Ainsi, l’auteur aide à choisir ses produits quotidiens, et à bien les utiliser.

2

  • Des conseils personnalisés : je trouve intéressant particulièrement que les conseils soient adaptés à chacune avec des conseils spécialisés sur les différents types de peau, les formes des yeux de chacune ou encore les couleurs de peau. Ainsi, chacune devrait pouvoir trouver son compte dans l’ensemble, et les conseils seront donc tous applicables.

6

  • Tous types de maquillages : il est agréable de trouver un livre qui explique autant comment se maquiller pour une soirée ou un défilé de mode, que comment mettre simplement en valeur son visage rapidement pour aller travailler.

3

  • Des “démonstrations” : le livre inclut des conseils sur les gestes à adopter, et à travers des photos aide à reproduire les gestes proposés. Si ce n’est pas une démonstration parfaite, cela permet néanmoins un cours assez complet. Après il faut s’entraîner.

4

Les points négatifs :

  • Un certain budget : si le livre en lui-même n’est pas très cher, il est évident que dans l’esprit de l’auteur, il faut un certain panel de départ et le maquillage est donc fatalement coûteux. Il manque selon moi plus de guides sur les outils et matériels indispensables et ceux dont le débutant peut se passer.

7

  • Peu de pistes pour aller plus loin : si le livre est déjà une bonne base, je trouve dommage que le livre n’incite pas à aller plus loin avec des pistes, notamment concernant les maquillages professionnels ou les maquillages effets spéciaux.

Conclusion :

Un beau libre, bien construit, mais si j’en aimerais toujours plus, et une bonne base pour commencer à rentrer dans le détail.

8

Achetez le livre ici

La parole est à vous :

  • Connaissiez-vous ce livre ?
  • Comment avez-vous appris le maquillage ?
  • Pensez-vous qu’on puisse apprendre des gestes dans un livre ?
  • Avez-vous d’autres liens à communiquer en rapport avec cet article ?

Dites-moi tout en commentaire …

Create a free website or blog at WordPress.com.

Up ↑